LPGA

Mi Jung-hur triomphe en Écosse

La Sud-Coréenne Mi Jung-hur a joué 66 pour filer vers un gain par quatre coups à l’Omnium écossais de la LPGA, hier. Hur a retranché 20 coups à la normale, terminant à 264. Elle a réussi six oiselets, dont cinq sur le deuxième neuf, en route vers un troisième titre en carrière. « Je n’aime pas vraiment les terrains ‟links”, mais après cette semaine, je ne les trouve pas mal du tout, a dit la gagnante. La pluie a rendu la journée difficile, mais j’ai été bien guidée par mon caddie Gary [Marshall], qui est Écossais. » Jeongeun Lee et Moriya Jutanugarn ont fini deuxièmes, ayant joué 70 et 71. Mi Hyang Lee a rapporté une carte de 68, bonne pour la quatrième place, à 269. Elle a inscrit ses quatre oiselets sur le premier neuf. La Canadienne Alena Sharp a conclu en 43e position après un 73, pour un total de 282. Elle a commis trois bogueys. — Associated Press

Golf

Patrick Reed remporte l’Omnium The Northern Trust

Patrick Reed a comblé un déficit de deux coups en réussissant trois normales de suite sur le neuf de retour pour remporter l’Omnium The Northern Trust, hier, et ainsi mettre un terme à sa disette de 16 mois depuis qu’il a remporté le Tournoi des Maîtres. Reed a conclu la ronde finale avec une carte de 69 (- 2) pour surclasser Abraham Ancer d’un coup. Cette victoire lui permet de grimper au deuxième rang de la Coupe FedEx et lui assure une place au Championnat de la PGA qui débutera dans deux semaines. Le vainqueur tirait de l’arrière avant de réaliser un oiselet au 14e trou, une normale 3. Jon Rahm a par la suite enchaîné deux bogueys, et Reed en a profité pour réussir deux bons coups pour reprendre le contrôle. Ancer a conclu sa ronde en 69 coups. Corey Conners, de Listowel, en Ontario, est le Canadien le mieux classé du tournoi, à  - 8, après avoir remis une carte de 69. Adam Hadwin, d’Abbotsford, en Colombie-Britannique, a également joué une ronde de 69 hier et a terminé à - 4. — Associated Press

Tennis Coupe Davis 

L’Inde veut affronter le Pakistan sur terrain neutre

L’Inde a demandé à la Fédération internationale de tennis de déplacer son match à venir face au Pakistan, comptant pour la Coupe Davis, sur un terrain neutre en raison des tensions politiques entre les deux pays. L’Inde est censée se rendre à Islamabad pour y affronter son voisin lors du groupe Asie/Océanie, le 14 et 15 septembre. « Nous avons demandé à l’ITF de trouver un lieu neutre car la situation est imprévisible. J’estime qu’il s’agit d’une requête raisonnable en l’état actuel des choses », a expliqué le président de la Fédération indienne, Praveen Mahajan. Le vice-président de la Fédération pakistanaise de tennis, Khalid Rehmani, a pour sa part indiqué que le Pakistan restait prêt à accueillir la rencontre. Jusqu’à il y a quelques années, le Pakistan était obligé d’organiser ses rencontres de Coupe Davis « à domicile » sur des sites neutres car ses adversaires refusaient de se rendre dans ce pays d’Asie du Sud pour des raisons de sécurité. Le gouvernement indien interdit à ses équipes de sport de jouer chez son voisin. — (AFP)

Demi-marathon Mont-Tremblant

Meggie Dargis et François Jarry remportent la Coupe du Québec

Pour la première fois de son existence, le Demi-marathon Mont-Tremblant a accueilli une étape de la Coupe du Québec dans le cadre des Championnats provinciaux de 21,1 km sur route, avec des athlètes d’élite qui en ont mis plein la vue sur le parcours montagneux de cet événement. Chez les femmes, les Montréalaises ont dominé la course. Meggie Dargis, championne provinciale au 5 km sur route, a été la première à franchir la ligne d’arrivée avec un temps de 1:20:18, devant Sabrina St-Gelais, championne provinciale au 10 000 m (1:21:06), et Bianca Prémont, qui avait terminé au deuxième rang l’an dernier, qui complète le podium en troisième position (1:24:57). Du côté des hommes, c’est le Montréalais François Jarry qui a remporté les honneurs en bouclant les 21,1 km en 1:08:52 (nouveau record du parcours), suivi de près par Aaron Manning (1:11:50), de Montréal également, et Samuel Trudel, de Terrebonne (1:15:19), respectivement en deuxième et troisième positions. — Sportcom

Jeux panaméricains

Le Canada gagne l’or en tir à l’arc et obtient un billet pour Tokyo

L’équipe canadienne de tir à l’arc a défait le Chili 5-4 en finale de l’épreuve masculine par équipes d’arc recourbé, hier, aux Jeux panaméricains, et a aussi obtenu un billet pour l’épreuve individuelle aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Eric Peters, d’Ottawa, Crispin Duenas, de Toronto, et Brian Maxwell, d’Abbotsford, en Colombie-Britannique, ont gagné en ronde de barrage puisque le duel était égal 4-4 après quatre rondes. Par ailleurs, la gymnaste Ellie Black, de Halifax, a été nommée porte-drapeau du Canada pour la cérémonie de clôture. Black a gagné deux médailles d’or, deux d’argent et une de bronze à Lima, devenant la gymnaste canadienne la plus décorée de l’histoire des Jeux panaméricains avec 10 médailles en carrière. En marche, Mathieu Bilodeau, de Québec, n’a pas terminé l’épreuve de 50 km. Seulement 5 des 14 participants ont rallié l’arrivée. Du côté du judo, Mina Coulombe, de Baie-Comeau, a perdu en huitièmes de finale contre la Costaricaine Diana Brenes chez les moins de 78 kg. Marc Deschênes, de Laval, s’est incliné en huitièmes de finale devant le Dominicain Jose Nova chez les moins de 100 kg. — La Presse canadienne

Cyclisme

Viviani touche les étoiles aux championnats d’Europe

À lui le maillot étoilé : l’Italien Elia Viviani a surpris tout le monde, hier à Alkmaar, aux Pays-Bas, pour s’offrir le titre de champion d’Europe de cyclisme sur route après plus de 60 km d’échappée. Le sprinteur italien, un des principaux animateurs de cette course à grand spectacle, a réglé très facilement au final son dernier compagnon d’échappée, le Belge Yves Lampaert, qui a devancé de quelques secondes un autre sprinteur, l’Allemand Pascal Ackermann (3e), lui aussi longtemps à l’avant. « C’est probablement l’un des plus beaux succès de ma carrière parce que la joie que l’on peut ressentir est différente de celle qui prévaut en cas de sprint massif », a savouré Viviani, qui signe à 30 ans un de ses succès les plus spectaculaires, le 76e au total. Viviani complète donc la moisson de médailles italiennes et… familiales : la veille, sa compagne, Elena Cecchini, avait arraché la médaille d’argent sur la course en ligne féminine de ces mêmes championnats d’Europe. — Agence France-Presse

Tennis

Andy Murray est de retour à la compétition 

Andy Murray était tout sourire lorsqu’il a quitté le court après une brève séance d’entraînement. La retraite ? Il n’y pense plus pour l’instant.

Il pense toutefois aux matchs en simple qu’il disputera lors du tournoi de Cincinnati cette semaine.

L’ancien numéro un mondial, trois fois champion à des tournois du Grand Chelem, n’a pas participé à un match en simple depuis les Internationaux d’Australie en janvier.

À cette occasion, il avait laissé planer la possibilité de prendre sa retraite à cause d’une hanche trop souffrante, et pour laquelle il s’était déjà soumis à une intervention chirurgicale. Peu de temps après, Murray a subi une deuxième opération à la hanche et il a commencé à jouer en double en juin.

Son retour des plus surprenants débutera aujourd’hui, alors qu’il devra se mesurer au Français Richard Gasquet au premier tour du tournoi. Plusieurs défis se dresseront sur sa route avant qu’il puisse de nouveau jouer du tennis de haut niveau.

« C’est la situation dans laquelle je suis pour l’instant et j’aurais aimé être dans cette position il y a six mois, absolument, a reconnu Murray. Par chance, ça laissera place à des affrontements excitants dans les matchs de premier tour. »

Après avoir réglé ses problèmes de hanches qui lui donnaient du fil à retordre depuis un bon moment déjà, Murray a choisi de revenir au jeu. Quelques séances d’entraînement dans les dernières semaines lui ont donné la confiance nécessaire pour lui permettre d’effectuer un retour au jeu. Il entend se servir du tournoi de Cincinnati comme d’un tournoi baromètre.

« Je ne ressens aucune douleur, a soutenu Murray. Je ne m’attends pas à bouger aussi bien que je le faisais auparavant, mais je pense que je peux mieux bouger maintenant. Mais ça va prendre du temps. J’ai commencé à jouer en simple il y a quelques semaines.

« Il y a également quelques améliorations qui s’en viennent de mon opération. Alors je vais bâtir là-dessus dans les prochains mois. »

Son retour permettra au « Big Four » d’être à nouveau réuni pour la première fois depuis les Internationaux d’Australie. Le champion en titre, Novak Djokovic, Roger Federer et Rafael Nadal participeront également au tournoi.

— Associated Press

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.