Montréal

Impressionnant dégât d’eau au palais de justice

D’importants effectifs étaient à pied d’œuvre hier au palais de justice de Montréal hier pour nettoyer les dommages laissés par un impressionnant dégât d’eau survenu tard en soirée mardi, au 10e étage de l’immeuble. L’eau a coulé à flots par les ascenseurs jusqu’au quatrième sous-sol.

Des images obtenues par La Presse montrent l’ampleur de la fuite qui a pris naissance dans une conduite du « réseau d’eau domestique » de l’établissement. La vidéo a été filmée devant l’un des ascenseurs du rez-de-chaussée. L’eau qui tombe abondamment arrive de 10 étages plus haut et s’écoule rapidement vers les profondeurs du palais de justice.

Dans un autre extrait capté au 10e étage, on voit l’eau s’échapper à fort débit d’une pièce et se répandre sur l’étage. Selon une source interrogée par La Presse, il a fallu pousser sur la porte à deux battants pour arriver à la déverrouiller en raison de la pression de l’eau. Sur les images, on peut constater que plusieurs millimètres d’eau recouvraient déjà le sol.

La Société québécoise des infrastructures (SQI) confirme que la fuite s’est déclarée au 10e étage de l’immeuble de 17 étages, autour de 21 h, mardi. Elle a été colmatée vers 22 h, estime le porte-parole de la SQI, Martin Roy. Les étages 10, 9, 8 et 7 ont été « touchés ». L’eau sur les étages s’est répandue par les puits d’un bloc de cinq ascenseurs.

« Il n’y a pas eu d’annulation d’activités judiciaires, c’est la bonne nouvelle, a affirmé M. Roy. Il y a des occupants qui ont dû être déplacés ailleurs dans l’immeuble pour la réalisation des interventions de séchage, de nettoyage et de réparation. Il y a des ingénieurs spécialisés en sinistres qui sont aussi avec nous pour rétablir tout ça dans les normes. »

En fin de journée hier, la SQI n’avait pas de détails sur l’ampleur du sinistre et des pertes matérielles, non plus que sur le coût estimé des travaux de rétablissement. « On est en mode réalisation des interventions le plus rapidement possible », a résumé M. Roy. Impossible également de savoir quels types de locaux ont subi des dégâts.

Une fuite importante

Une source a affirmé à La Presse que pendant la fuite, l’eau s’échappait même des fenêtres des étages touchés, mouillant le trottoir. Toujours selon nos informations, environ 5 cm d’eau ont recouvert une portion du 4e sous-sol.

Les pompiers ont été alertés vers 22 h. Selon le Service de sécurité incendie de Montréal, les dommages ont été limités, puisque la fuite a été colmatée rapidement. La SIQ indique que la conduite touchée mesure 5 cm de diamètre.

Hier midi, des gouttelettes tombaient toujours du plafond de certaines cages d’ascenseur. De longs sillons de saleté étaient visibles à l’intérieur des portes. L’odeur, putride, prenait au nez entre les étages. 

Pratiquement à chaque étage, des sections du plafond avaient été arrachées afin de vérifier la présence d’accumulations d’eau ou de moisissures.

De nombreux employés administratifs aux étages supérieurs ont même pu profiter d’une journée de congé en raison de l’odeur et de l’importance des dégâts. Dans un corridor du 10e étage, une dizaine de ventilateurs ont soufflé toute la journée pour réduire l’humidité, alors que des ouvriers étaient à pied d’œuvre pour retirer une imposante flaque d’eau.

Le ministère de la Justice confirme avoir été informé du dégât d’eau au palais de justice de Montréal. « Nous avons été inquiets pour la tenue des activités judiciaires, mais on nous a dit que tout allait fonctionner, que les équipes étaient à pied d’œuvre. Nous avons été rassurés pour le suivi », a indiqué l’attachée de presse Isabelle St-Onge-Marier.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.