Le Carnet des affaires

Pamplemousse Média recrute une productrice d’expérience. L’accélérateur virtuel FasterCapital, de Dubaï, nomme un partenaire régional. La Société des arts technologiques fait appel à une gestionnaire d’expérience pour diriger ses opérations. CAE déniche un spécialiste de la transformation numérique pour gérer son nouvel accélérateur numérique.

Arrivée

Isabelle Vaillancourt devient directrice générale de Pamplemousse Média. La maison de production télé Pamplemousse Média a accueilli cette semaine sa nouvelle directrice générale, Isabelle Vaillancourt. L’entreprise, fondée par Nancy Charest et France Beaudoin, réalise plusieurs émissions populaires, dont Banc public et Pour emporter. Isabelle Vaillancourt travaille dans le milieu depuis 1988. Elle a commencé sa carrière chez TVA, avant de devenir productrice indépendante. En 2004, elle est entrée chez Blimp Télé, où elle était vice-présidente, production, avant de faire le saut chez Pamplemousse Média. Comme directrice générale, elle a pour mandat de veiller à l’expansion de l’entreprise, explique-t-elle, à un moment où plusieurs opportunités très prometteuses se dessinent.

Nouveau projet

L’entrepreneur Alain Migneault, nouveau partenaire régional de FasterCapital, une firme de Dubaï. L’ange financier et entrepreneur Alain Migneault agira désormais comme partenaire régional pour FasterCapital, un «  accélérateur virtuel  » qui investit dans des entreprises en démarrage. En 2017, M. Migneault a créé la plateforme Weroes, un réseau social dont l’objectif est de stimuler et d’appuyer l’activisme social, notamment à l’aide de pétitions et de recours collectifs. Natif de Saint-Henri, il a commencé très tôt dans l’entrepreneuriat et le commerce, avec une boutique d’antiquités et un réseau de machines distributrices et de bornes Internet. En travaillant dans l’entretien ménager, il a découvert l’immobilier : à un moment donné, il a possédé plus de 300 logements. Avec FasterCapital, basée à Dubaï, il a pour mandat de repérer des start-ups prometteuses, d’évaluer la viabilité de leurs projets, puis de les aider à déposer un dossier auprès de FasterCapital.

Nouvelle directrice

Mariana Chucri nommée directrice, gestion des opérations à la Société des arts technologiques. Après le départ de Ghyslain Boileau, codirecteur général administratif de la Société des arts technologiques (SAT) depuis 12 ans, Mariana Chucri s’occupe désormais de la gestion des opérations de l’organisme. La présidente fondatrice et directrice artistique, Monique Savoie, assume maintenant l’ensemble des tâches de la direction générale. Mariana Chucri travaille depuis plus de 15 ans comme gestionnaire des finances, principalement dans l’industrie du jeu vidéo, notamment chez Electronic Arts, THQ, Ubisoft et Eidos. Plus récemment, elle a œuvré chez Lolë Coalision et chez Felix & Paul Studios. Elle est titulaire d’un EMBA de l’université McGill-HEC Montréal. La Société des arts technologiques [SAT] vise à «  permettre le développement d’une nouvelle génération de créateurs/chercheurs à l’ère du numérique  ».

Nouveau défi 

Stéphane Goyette dirigera le nouvel accélérateur numérique de CAE.

La Ville de Montréal vient de perdre le directeur de son Bureau de la ville intelligente et numérique au profit de CAE. Stéphane Goyette prend la responsabilité du nouvel accélérateur numérique de CAE, à titre de chef de la transformation numérique. Avant de se joindre à la ville de Montréal, en 2014, il été consultant, ainsi que gestionnaire auprès d’entreprises comme Astral Média, Inter.net Canada et Bell Sympatico, ainsi qu’auprès d’agences, dont Cossette et Diesel Marketing (Sid Lee). CAE se spécialise en formation dans les domaines de l’aviation civile, de la défense et sécurité, et de la santé.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.