Retour de la LNH à Québec

Le proprio des Bruins en rajoute

L’influent propriétaire des Bruins de Boston, Jeremy Jacobs, n’a jamais été un partisan du retour de la LNH à Québec. Il en a remis une couche, hier, en marge de la conférence de presse du bilan de fin de saison de l’équipe. « Québec a de gros défis, et je suis gentil », a-t-il d’abord lancé lorsqu’un journaliste lui a demandé pourquoi la ville était mise de côté lors des processus d’expansion. « Regardez le niveau de revenus, regardez la population. Il n’y a pas de marché plus petit. Ils devront se distinguer d’une autre façon. » Jacobs a ensuite comparé Québec à Houston, perçu comme la prochaine destination potentielle de la LNH, après Seattle. « Regardez Houston : le cinquième marché en importance en Amérique du Nord, contre le 105e, disons. Ils ont une situation différente [à Québec]. Économiquement, ils ont des défis. Ils n’ont tout simplement pas les chiffres. Mais il y a des amateurs enthousiastes là-bas, il n’y a aucun doute. » — Le Soleil

Patinage artistique

Moins de sauts quadruples ?

L’Union internationale de patinage (ISU) a indiqué qu’elle songeait à limiter le nombre de sauts quadruples admissibles dans le programme libre. L’organisation est très préoccupée du fait que de nombreux patineurs vedettes effectuent de nombreux sauts quadruples dans leur programme libre – le champion du monde Nathan Chen en a exécuté six. Elle craint que la discipline ne devienne qu’un concours de sauts, évacuant du même coup son aspect artistique et ses autres éléments techniques, et redoute l’impact des sauts quadruples sur la santé des athlètes. L’ISU tiendra son congrès annuel à Séville, en Espagne, du 4 au 8 juin. — Associated Press

Tour d’Italie

Yates creuse l’écart

Le meneur au classement général du Tour d’Italie, Simon Yates, a augmenté la cadence vers la fin de la 11e étape, hier, ce qui lui a permis de l’emporter et de creuser l’écart devant son principal adversaire, le Néerlandais Tom Dumoulin. Son compatriote britannique Christopher Froome a perdu quelques secondes supplémentaires à l’issue de cette course de 156 km entre Assise et Osimo, ce qui signifie que les espoirs du quadruple champion du Tour de France de triompher le 27 mai à Rome se sont pratiquement envolés. Dumoulin a fini 2 s devant l’Italien Davide Formolo, mais à 5 s de Yates. Le Canadien Michael Woods a pris le 40e rang, 1 min 5 s derrière le vainqueur. Au classement cumulatif, Yates a creusé son avance à 47 s devant Dumoulin. Woods est maintenant 16e, à 3 min 43 s de Yates.

— Associated Press

NFL

Thomas immortalisé par les Bills

Les Bills de Buffalo retireront le chandail numéro 34 de l’ancien demi offensif Thurman Thomas lors d’un match le 29 octobre contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Thomas deviendra alors le troisième joueur de l’histoire de la concession à recevoir un tel honneur, après le quart-arrière Jim Kelly (12) en 2001 et l’ailier défensif Bruce Smith (78) en 2016. Thomas a été nommé le joueur par excellence de la NFL en 1991. Il est le seul joueur de l’histoire de la NFL à avoir mené la ligue pour les verges de gains au sol pendant quatre saisons consécutives. Il a été intronisé au Temple de la renommée du football en 2007. — Associated Press

Baseball

Rapports d’infirmerie…

Le receveur Jason Castro, des Twins du Minnesota, devra rater le reste de la saison après avoir subi une importante intervention chirurgicale au ménisque du genou droit… Les Mets de New York ont inscrit le nom du voltigeur Yoenis Cespedes, blessé à une hanche, sur la liste des blessés de 10 jours…  Les Cardinals de St. Louis ont inscrit le nom du releveur droitier Luke Gregerson sur la liste des blessés de 10 jours en raison d’un nerf coincé à l’épaule droite.

— Associated Press

Golf

Woods jouera au Memorial

Tiger Woods a ajouté le tournoi Memorial (du 31 mai au 3 juin) à son programme pour préparer l’Omnium des États-Unis, prévu deux semaines plus tard, ont annoncé hier les organisateurs. « Il y aura un plateau de grande qualité puisque Tiger Woods, quintuple vainqueur de l’épreuve, et Justin Thomas, nouveau numéro un mondial, seront cette année au départ », a indiqué le légendaire Jack Nicklaus. Woods, 42 ans, a terminé dimanche dernier en 11e place lors du Championnat des joueurs de la PGA, l’un des tournois les plus importants et les mieux dotés du calendrier.

— Agence France-Presse

Boxe

Butler encore dans le pétrin

Le boxeur québécois Steven Butler devra peut-être s’expliquer devant la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) en raison d’une possible fraude.

Le 98,5 FM a rapporté hier matin que Butler pourrait avoir passé « des commandes de fausses pièces d’identité […] à titre d’intermédiaire en fournissant des noms et des dates de naissance », a dit la station montréalaise, en lien avec l’arrestation de l’oncle du boxeur Sylvain Bertrand, en février dernier.

Bertrand a été arrêté à Saint-Roch-de-l’Achigan en possession de huit faux permis de conduire et de cocaïne. Pour l’instant, Butler ne fait face à aucune accusation dans cette affaire.

En fin d’après-midi, hier, Eye of the Tiger Management (EOTTM), qui gère la carrière du boxeur, a publié un communiqué au sujet de ces allégations.

« L’organisation reconnaît qu’il s’agit d’allégations sérieuses et étudie présentement le dossier.

« Concernant les allégations relativement à une fraude qui aurait été orchestrée par l’oncle de Steven Butler, il est important de rappeler qu’aucune accusation n’a été portée face à Steven à ce stade-ci.

« EOTTM s’engage toutefois à redoubler d’ardeur quant à l’encadrement qui sera offert à son athlète afin de l’aider à optimiser son environnement et de s’assurer que celui- ci puisse prendre des décisions éclairées quant à son avenir, et ce, tant sur le plan personnel que professionnel. »

Butler (23-1-1, 20 K.-O.) doit affronter l’Américain Carson Jones (40-13-3, 30 K.-O.) lors d’un gala au Casino de Montréal le 23 juin. Pour l’instant, ce plan tient toujours. Mais Butler pourrait devoir s’expliquer à la RACJ.

« Il est présumé innocent et n’a pas été déclaré coupable. Cependant, je mets un bémol, a déclaré Me Joyce Tremblay, responsable des communications à la RACJ. Nous allons étudier ce dossier. Je ne sais pas quelles seront les actions envisagées par la Régie.

« On ne pourrait pas lui retirer sa licence d’emblée, il faudrait au moins le convoquer avant le gala. Mais les régisseurs pourraient décider de le suspendre. Avant tout, il faut regarder quelles compétences nous avons sans déclaration de culpabilité. »

Me Tremblay a ajouté que la RACJ devrait être fixée aujourd’hui dans ce dossier.

Pas le premier écart

Ce ne serait pas le premier écart de conduite du boxeur chez les poids super-mi-moyens.

Il est actuellement accusé de voies de fait et de vol qualifié en lien avec une bagarre qui aurait éclaté dans le stationnement du bar General Sherman, à Blainville, dans les Laurentides.

Un homme aurait alors été roué de coups, puis volé. Le pugiliste de 22 ans a été accusé en 2017, et son procès devrait commencer en septembre prochain.

Par ailleurs, le Montréalais a déjà été contraint de s’expliquer devant la RACJ à la suite de sa défaite par K.-O. aux mains de Brandon Cook, en janvier 2017. 

L’organisme l’avait alors convoqué au sujet d’une bagarre qui avait éclaté dans les gradins après le combat et de certains liens allégués de son entourage avec des membres du crime organisé, en plus de la bousculade qu’il avait eue avec Cook sur le ring une fois que l’arbitre a décidé de mettre fin aux hostilités.

Butler n’avait pas fait l’objet d’une sanction de la part de la Régie à la suite de cette audience.

— Frédéric Daigle, La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.