Tennis  Wimbledon

Raonic revient en force et avance au quatrième tour

Londres — Une bonne nuit de sommeil a permis à Milos Raonic de se calmer et d’atteindre les huitièmes de finale à Wimbledon.

Raonic a remporté sept des neuf jeux disputés dans la deuxième partie de son match de troisième tour qui avait été interrompu la veille en raison de l’obscurité, en route vers une victoire de 7-6 (5), 4-6, 7-5 et 6-2 contre l’Autrichien Dennis Novak.

« J’ai sauté sur le terrain dans un autre état d’esprit, a dit Raonic. J’étais extrêmement frustré hier [vendredi], et je savais que je devais sauter sur le terrain dans un autre état d’esprit, avec une approche différente, afin d’augmenter mes chances de l’emporter. »

Le jeu avait été stoppé alors que Novak, 171e joueur mondial, était au service en déficit 6-5 en troisième manche. Le Canadien a repris là où il avait laissé la veille, et brisé son adversaire pour s’adjuger la manche.

Demain, Raonic aura rendez-vous avec l’Américain Mackenzie McDonald, et le vainqueur obtiendra une place en quarts de finale.

« Je le connais un peu ; je me suis déjà entraîné avec lui. Il joue bien jusqu’ici cette saison, a souligné Raonic. Il a signé de belles victoires lors de ses trois premiers matchs ici. Ce sera difficile. Vous savez, je vais obtenir des chances [de le battre]. Il aime jouer de manière combative, avancer dans la balle.

« J’aurai des occasions favorables, mais je devrai maintenir la pression et essayer de dicter le rythme des échanges comme ce fut le cas [hier], contrairement à [vendredi], ça c’est certain. »

— Milos Raonic

L’Ontarien, originaire de Thornhill, a été finaliste à l’All England Club de Londres en 2016, s’inclinant devant l’Écossais Andy Murray. Raonic avait également plié l’échine en quarts de finale l’an dernier devant le futur champion, Roger Federer.

La favorite tombe à son tour

Hier, la favorite Simona Halep a été renversée 3-6, 6-4 et 7-5 par la Taïwanaise Hsieh Su-wei au troisième tour du volet féminin du tournoi.

L’élimination de la Roumaine signifie qu’il ne reste plus qu’une seule des 10 premières têtes de série en lice dans le tableau principal féminin – la septième tête de série Karolína Plíšková.

Halep a servi pour le match à 5-3 en troisième manche, mais bien qu’elle ait disposé d’une balle de match lors du jeu suivant, la championne des Internationaux de France n’a pu en profiter pour fermer les livres. La no 1 mondiale a obtenu deux balles de bris supplémentaires à 6-5, mais elle n’a pu les convertir.

Cet affrontement a mis en scène 14 balles de bris – sept pour chaque joueuse –, dont cinq consécutives au début de la première manche.

Nadal au sommet

Du côté masculin, Rafael Nadal s’est assuré de demeurer no 1 mondial après avoir atteint le quatrième tour en prenant aisément la mesure de l’Australien de 19 ans Alex de Minaur (6-1, 6-2 et 6-4).

L’Espagnol n’a pas concédé une seule manche depuis le début du tournoi. Devant de Minaur, il a fait face à seulement trois balles de bris, et il les a toutes sauvées. Il a également réussi pratiquement le double de coups gagnants par rapport à son adversaire, à 30-17.

Il s’agit du huitième passage de Nadal en huitièmes de finale à l’All England Club, où il a gagné 2 de ses 17 titres majeurs en carrière. L’an dernier, le Majorquin de 32 ans s’était incliné à ce stade-ci de la compétition.

Roger Federer et lui se sont échangé le premier rang du classement mondial six fois jusqu’ici cette saison, soit le plus souvent depuis les huit occasions en 1999.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.