France

1500

Les canicules de juin et juillet ont entraîné moins de 1500 décès supplémentaires en France, selon un bilan du ministère de la Santé, un niveau 10 fois inférieur au record enregistré lors de la canicule de 2003, et ce, malgré des températures encore plus élevées cette année. Lors du deuxième épisode de canicule, à la fin de juillet, le seuil des 40 degrés a été dépassé allègrement dans de nombreuses villes, à l’image de Paris, où le mercure a grimpé à 42,6 °C. (AFP)

Zimbabwe

Mugabe sera honoré avant d’être enterré

Les funérailles officielles et l’enterrement de l’ancien président Robert Mugabe, héros de l’indépendance du Zimbabwe avant d’en devenir le dictateur absolu, auront lieu à la fin de la semaine prochaine dans son pays, a annoncé hier la présidence. Écarté du pouvoir fin 2017, Robert Mugabe s’est éteint vendredi à l’âge de 95 ans « entouré de sa famille » dans un hôpital de Singapour, où il avait été hospitalisé dans la semaine. « Sa dépouille est attendue mercredi après-midi [au Zimbabwe]. Les funérailles officielles sont prévues samedi, son enterrement aura lieu dimanche », a dit à l’AFP le porte-parole de la présidence, George Charamba. Salué comme l’icône de la lutte pour l’indépendance de l’ex-colonie britannique, Robert Mugabe incarne aussi l’image d’un despote qui a régné d’une main de fer sur son pays et l’a précipité dans une crise économique terrible dont il n’est toujours pas sorti. — Agence France-Presse

Burkina Faso

Au moins 29 morts dans deux attaques

Au moins 29 personnes ont été tuées hier dans deux attaques, dont l’une à l’engin explosif improvisé, dans deux localités de la province du Sanmatenga, dans le nord du Burkina Faso. « Un véhicule de transport mixte – marchandises et passagers – a sauté sur un engin explosif improvisé dans la zone de Barsalogho, faisant au moins une dizaine de morts parmi les passagers, majoritairement des commerçants, [hier] après-midi », a indiqué à l’AFP une source sécuritaire. « À une cinquantaine de kilomètres de Barsalogho, précisément sur l’axe Kelbo-Dablo, un convoi de vivres a également été attaqué au cours de la journée », a-t-elle poursuivi, sans donner de bilan. Depuis le début de 2015, les attaques djihadistes, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le Nord et l’Est, ont fait plus de 570 morts. — Agence France-Presse

Brésil

Bolsonaro opéré avec « succès » d’une hernie incisionnelle

Le président brésilien Jair Bolsonaro a été opéré avec « succès », hier, d’une hernie incisionnelle, liée aux opérations précédentes subies après avoir été poignardé pendant la campagne présidentielle il y a un an, a annoncé son chirurgien. C’est la quatrième opération pour M. Bolsonaro, qui était arrivé samedi soir à l’hôpital Vila Nova Star, à São Paulo. L’opération a duré plus de cinq heures, a indiqué son chirurgien, Antonio Luiz Macedo, dans un communiqué en précisant que la « procédure a été un succès ». « Le président a déjà subi trois opérations importantes, notamment, la dernière en date, pour une reconstruction abdominale, et la région a été fragilisée », avait-il indiqué auparavant. Le chef de l’État brésilien avait évoqué cette opération pour expliquer son absence au sommet des pays de l’Amazonie, qui s’est tenu en Colombie vendredi et samedi, pour discuter de mesures pour protéger la plus grande forêt tropicale du monde. — Agence France-Presse

Japon

Un puissant typhon s’abat sur Tokyo

Un typhon a frappé ce matin (heure locale) la région métropolitaine de Tokyo, perturbant les déplacements aux heures de pointe, coupant le courant à près d’un million de clients et causant des dizaines de blessures.

Accompagné de rafales pouvant atteindre 216 km/h, le typhon Faxai a accosté le long de Chiba, au sud-est de la capitale, après avoir franchi la baie de Tokyo.

Les autorités ont émis des recommandations d’évacuation, non obligatoires, pour plus de 390 000 personnes. Des directives plus fortes de rejoindre un refuge (sans caractère obligatoire non plus) ont également été données à plusieurs milliers de personnes.

Des arrondissements de la capitale ont décidé de laisser les écoles fermées aujourd'hui en raison des risques liés au vent qui devrait rester fort même après le passage du typhon, entraînant des risques de chute d’objets.

Coupures de courant et maisons endommagées

En matinée, près de 900 000 clients étaient privés de courant dans le périmètre desservi par Tokyo Electric Power (TEPCO), principalement dans la préfecture de Chiba, limitrophe de celle de Tokyo.

Des maisons ont été endommagées dans la région sud de Shizuoka selon les médias, ainsi qu’à Tokyo.

Des images de télévision ont montré l’immense toit d’une station-service s’effondrant à Tateyama, au sud de Tokyo.

Quelques dégâts ont aussi été constatés sur des voies ferrées, dont une chute d’arbre sur une ligne qui relie Tokyo à la banlieue sud, en direction de Yokohama.

La société de transport ferroviaire Central Japan Railway Company a annulé une centaine de trains à grande vitesse reliant Tokyo aux villes du centre et de l’ouest du Japon, mais le service a repris lundi matin peu avant 8 h (heure locale). Des ferries opérant dans la baie de Tokyo avaient également été supprimés.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.