Le virage numérique bien amorcé
dans les écoles privées

Toujours à l’avant-garde en matière d’enseignement au Québec, les écoles privées ont commencé depuis plusieurs années à intégrer les appareils numériques en classe. La Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP) a d’ailleurs accueilli avec satisfaction le Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur.

Devant l’omniprésence du numérique dans toutes les sphères de nos vies, le système éducatif québécois doit prendre le virage numérique. Celui-ci doit en effet remplir son rôle d’accompagnement dans le développement des jeunes, en intégrant ces outils et en amenant les élèves à s’imprégner des possibilités et des enjeux du numérique. Jusqu’à maintenant, l’intégration des technologies numériques dans les écoles québécoises était le fruit d’initiatives locales. Au cours des dernières années, plusieurs établissements d’enseignement, dont la majorité des écoles privées, se sont engagés dans le virage numérique en permettant à leurs élèves d’utiliser leur téléphone intelligent, leur tablette numérique et/ou leur portable en salle de classe dans un contexte pédagogique. Conscient qu’il fallait en faire plus pour soutenir le virage numérique du système éducatif, le gouvernement du Québec vient de mettre en place le Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur.

Un plan ambitieux

S’inscrivant dans le cadre de la Stratégie numérique du Québec lancée en décembre dernier, le Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur a comme objectif de créer un environnement propice au déploiement du numérique à des fins pédagogiques, de l’exploiter comme vecteur de valeur ajoutée, en permettant de bonifier et de diversifier les pratiques d’enseignement et d’apprentissage, et de soutenir le développement des compétences numériques.

Il s’agit d’un plan ambitieux qui comprend 33 mesures.

Parmi celles-ci, mentionnons les mesures prévues en matière de formation et de développement professionnels des enseignants et du personnel scolaire afin de bien les accompagner dans le virage numérique de l’école. La formation et l’accompagnement des enseignants et du personnel scolaire y occupent en effet une place de choix, puisqu’ils sont la pierre d’assise de la mise en œuvre du Plan d’action. Ce dernier comprend aussi des mesures qui garantissent un accès équitable à l’équipement et au savoir-faire liés aux technologiques numériques au sein des établissements d’enseignement. Ces mesures sont importantes pour réduire la fracture numérique entre les différentes écoles québécoises.

De grands bénéfices

Le virage numérique en éducation est essentiel. On sait en effet que le numérique joue un rôle dans la réussite éducative des jeunes, en leur offrant de nouvelles façons d’apprendre, de communiquer, de partager, de créer et de collaborer. Par exemple, les technologies numériques permettent de mettre en place des approches pédagogiques innovantes qui favorisent la réussite éducative telles que la classe inversée ou le travail collaboratif en ligne. Elles permettent aussi aux élèves d’être plus engagés et plus autonomes dans leur démarche d’apprentissage. Les élèves peuvent ainsi avoir la possibilité de progresser à leur propre rythme. Enfin, l’usage du numérique à l’école est également l’occasion de développer la littératie numérique des élèves et d’assurer leur compréhension du 21e siècle afin d’être prêts à affronter le monde de demain.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.