Parcs nationaux américains

Découvrez huit sites
incontournables !

Les États-Unis recensent un grand nombre de beaux parcs nationaux. Il serait donc impensable de manquer ces lieux protégés aux caractéristiques exceptionnelles. En voici huit, trié sur le volet.

Big Bend (Texas)

Situé dans le sud-ouest du Texas, le long du fleuve Rio Grande, Big Bend est l’un des parcs nationaux les plus enchanteurs des États-Unis. C’est aussi l’un des parcs les plus isolés et les plus grands, avec une superficie de plus de 320 000 hectares. Avec ses montagnes escarpées (les Chisos Mountains, culminants à 2377 m), ses canyons majestueux et ses étendues désertiques (le Chihuahuan Desert), Big Bend offre des paysages aux contrastes saisissants.

Canyonlands (Utah)

Situé au sud-est de l’Utah, au cœur du plateau du Colorado, Canyonlands est un concentré des plus beaux paysages de l’Ouest américain : immenses canyons aux roches de grès roses, imposants pics rocheux rouges et blancs, spectaculaires arches naturelles, etc. Ce parc national (1366 km2) est divisé en trois zones distinctes : Island in the Sky (un immense plateau d’où l’on domine les canyons creusés par la Green River et le Colorado), The Needles (une immense zone hérissée d’aiguilles rocheuses colorées) et The Maze (une myriade de canyons époustouflants).

Carlsbad Caverns (Nouveau-Mexique)

Situé au sud-est du Nouveau-Mexique, Carlsbad Caverns est l’un des parcs nationaux américains les plus singuliers. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce lieu abrite une centaine de grottes tapissées de stalactites et de stalagmites, dont l’une des plus vastes chambres souterraines du monde. Ces cavernes sont également le refuge de centaines de milliers de chauves-souris qui, dès le soir venu, sortent de leur tanière à la recherche de nourriture. Un spectacle naturel à couper le souffle et qui vous laissera un souvenir impérissable.

Crater Lake (Oregon)

Situé au sud-ouest de l’Oregon, Crater Lake offre l’un des paysages les plus impressionnants du monde : un lac profond aux eaux d’un bleu intense entouré de falaises abruptes pouvant atteindre près de 600 m. Ce lac occupe en fait le cratère effondré d’un volcan entré en éruption il y a plus de 7 500 ans. Avec son impressionnante profondeur de 589 m, Crater Lake est le lac le plus profond des États-Unis et le 7e au monde.

Everglades (Floride)

Situé sur la pointe sud de l’état de la Floride, le parc national des Everglades est tout simplement unique au monde. Déclaré réserve de biosphère et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce parc est un immense marais subtropical qui s’étend sur plus de 600 km2. Il a été créé pour protéger une incroyable diversité de plantes et d’animaux. La très grande variété de ses habitats fait en sorte qu’il est devenu le sanctuaire d’un nombre impressionnant d’espèces animales — dont certaines sont rares et protégées — telles que le lamantin, le puma, le crocodile et l’alligator.

Glacier (Montana)

Situé dans le nord-ouest de l’État du Montana, Glacier est l’un des parcs nationaux les plus spectaculaires des Rocheuses américaines. D’une superficie d’un peu plus de 4000 km2, ce parc national abrite entre autres une vingtaine de glaciers, des centaines de lacs d’altitude et de nombreuses chutes d’eau. Proclamé réserve de biosphère et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce parc offre également un habitat idéal pour une grande variété d’animaux telle que des chèvres des montagnes, des élans, des ours noirs et des grizzlis.

Mont Rainier (Washington)

Situé dans l’État de Washington, le mont Rainier est un parc national américain exceptionnel qui vaut largement le détour. 5e plus haut sommet des États-Unis (Alaska excepté), le mont Rainier s’élève sur 4 392 m et domine l’horizon. Par temps clair, il est visible à 160 km à la ronde. Trônant sur un relief tourmenté dans une solitude majestueuse, il est couronné de glaciers étincelants. Outre son sommet, cette zone protégée comprend des forêts, des prés alpins, de nombreux cours d’eau et des cascades impressionnantes.

Saguaro (Arizona)

Situé dans la partie sud-est de l’Arizona, le parc national de Saguaro offre des paysages qui valent largement le coup d’œil. D’une superficie de 370 km2, ce parc national a été créé pour protéger le saguaro, un cactus géant qui se trouve uniquement dans cette région de l’Ouest américain. En forme de candélabres, certains de ces fameux cactus peuvent dépasser 15 m, peser 10 tonnes et être âgés de 150 ans. Le parc national de Saguaro abrite également des centaines d’autres espèces de cactus, ainsi que des graminées, des arbustes, des arbres, des oiseaux, des mammifères et des reptiles.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.