Hockey

18

Les dirigeants de la formation canadienne qui participera au prochain Championnat du monde de hockey, le mois prochain, au Danemark, a dévoilé hier une liste de 18 joueurs qui composeront le groupe initial. Du nombre, on retrouve notamment Connor McDavid, ainsi que les Québécois Anthony Beauvilier, Jean-Gabriel Pageau et Thomas Chabot. Le Canada amorcera le tournoi le 4 mai.

— La Presse canadienne

Golf

Tiger Woods sera au départ de l’Omnium des États-Unis

Tiger Woods s’est inscrit à l’Omnium de golf des États-Unis pour la première fois depuis 2015. Les dirigeants de la United States Golf Association (USGA) ont précisé que Woods était officiellement inscrit hier, quatre jours après s’être classé au 32e rang du Tournoi des Maîtres. Même les golfeurs qui bénéficient d’une exemption doivent manifester leur intérêt de façon formelle en vue de l’Omnium des États-Unis. Woods n’a pas participé à ce tournoi depuis son élimination après les deux premières rondes à Chambers Bay. L’édition 2018 se tiendra du 14 au 17 juin au club de golf Shinnecock Hills, à Long Island.

— Associated Press

Sports amateurs

Un souper de champions

Hier, au complexe Claude-Robillard, plus de 200 intervenants d’une centaine d’organisations œuvrant dans le sport sur l’île de Montréal et au niveau provincial se sont réunis afin de prendre part au Sommet du sport, un événement de deux jours visant à faire connaître davantage le rôle des différents acteurs sportifs de la région. Ce rassemblement était une occasion de célébrer, lors d’un souper, les performances des athlètes qui avaient pris part aux derniers Jeux olympiques et paralympiques. L’événement est coprésidé par Valérie Plante, mairesse de Montréal, et Danièle Sauvageau, présidente de l’organisme Excellence sportive de l’île de Montréal.

La Presse

Hockey

1

Drew Doughty, des Kings de Los Angeles, a été suspendu pour un match, hier, pour une mise en échec illégale à la tête de l’attaquant des Golden Knights de Vegas William Carrier lors du premier match de la série entre les deux équipes, mercredi soir. Le défenseur des Kings ratera donc le prochain match, ce soir, à Las Vegas. Doughty a asséné la mise en échec à mi-chemin en troisième période, et Carrier a dû retraiter au vestiaire pour le reste de la rencontre.

— Associated Press

Golf  LPGA

Brooke Henderson se hisse en tête

Brooke Henderson n’a pas commis le moindre boguey et elle s’est hissée en tête à mi-chemin de la deuxième ronde du Championnat Lotte, hier, sur le circuit de la LPGA. La Canadienne âgée de 20 ans a bravé le vent au club de golf Ko Olina, à Hawaii, et joué 66 (- 6) pour se retrouver à - 10 au cumulatif. La 14e joueuse au monde a signé deux victoires l’an dernier et totalise cinq titres en carrière sur le circuit de la LPGA. Maude-Aimée Leblanc, de Sherbrooke, occupe le 37e échelon (+ 1), mais elle devrait se qualifier pour les rondes du week-end puisque le seuil de qualifications est établi pour l’instant à + 3. Sa compatriote Anne-Catherine Tanguay, de Québec, n’a pas connu autant de chance et elle s’est contentée d’une carte de 75 pour un pointage cumulatif de + 12 après 36 trous.

— La Presse canadienne

Jeux du Commonwealth

En quelques lignes

Les Canadiennes Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes ont écrit un nouveau chapitre de l’histoire des Jeux du Commonwealth, hier, en devenant les premières femmes à remporter une médaille d’or en volleyball de plage. Chez les hommes, leurs compatriotes Sam Schachter et Sam Pedlow n’ont pas vécu le même bonheur, devant se contenter de la médaille d’argent. En plongeon, la Montréalaise Meaghan Benfeito a récolté sa deuxième médaille d’argent en deux jours aux Jeux, cette fois à la plateforme de 10 m. Chez les hommes, le Montréalais Philippe Gagné a gagné l’argent au tremplin de 3 m. Dans d’autres disciplines présentées hier, la lutteuse canadienne Erica Wiebe a défendu son titre chez les moins de 76 kg. Au total, le Canada a obtenu deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze lors de la première journée de compétition de lutte. En athlétisme, Christabel Nettey a gagné l’or au saut en longueur. En vélo de montagne, Haley Smith a remporté la médaille de bronze pendant qu’Emily Batty terminait quatrième. Chez les hommes, Léandre Bouchard a pris le sixième rang. Au classement des médailles, le Canada vient au quatrième rang avec 12 médailles d’or et un total de 60 médailles.

— La Presse canadienne

Boxe

Confirmé : David Lemieux se battra à Québec le 26 mai

Eye of the Tiger Management a confirmé les rumeurs : David Lemieux fera son retour sur le ring le 26 mai prochain, au Centre Vidéotron de Québec. Lemieux (38-4, 33 K.-O.) affrontera alors le Français Karim Achour (26-4-3, 4 K.-O.), détenteur des ceintures International et Francophone du World Boxing Council (WBC), qui seront d’ailleurs en jeu lors de ce combat. Achour est le 21e aspirant au titre WBC détenu par Gennady Golovkin. Le Lavallois pointe quant à lui au septième rang des aspirants à la ceinture du Kazakh. Il s’agira du premier combat de Lemieux depuis sa défaite aux mains du Britannique Billy Joe Saunders pour le titre de la World Boxing Organization (WBO), le 16 décembre dernier, à Laval. Lemieux devait initialement assurer la demi-finale du gala du Cinco de Mayo, à Las Vegas, mais l’événement a toutefois été annulé en raison de la suspension imposée à Canelo Alvarez pour dopage.

— La Presse canadienne

Hockey  Sénateurs d’Ottawa

Dorion va prendre son temps… et passe un message à Boucher

Dans le cadre de la présentation de son bilan d’une décevante campagne, hier, le directeur général des Sénateurs d’Ottawa Pierre Dorion a clairement affirmé que le statu quo n’était pas acceptable, mais qu’il ne prendrait aucune décision précipitée. L’avenir de l’entraîneur-chef Guy Boucher et de ses adjoints demeure incertain, mais Dorion a fait savoir qu’il avait déjà commencé une évaluation complète de son personnel. Le directeur général continue de croire que Boucher est un très bon entraîneur, mais il est d’avis que certains aspects doivent être améliorés après une 30e place au classement général. Dorion a donné deux exemples : une meilleure intégration des jeunes joueurs au sein de l’alignement et moins de congés d’entraînement. « Le repos est une arme ; si j’entends ça une fois de plus, je vais devenir fou », a-t-il déclaré.

— La Presse canadienne

Formule 1

Lance Stroll garde espoir

Après deux courses où l’écurie Williams a été la seule à ne récolter aucun point au classement des constructeurs, Lance Stroll se montre optimiste, mais également lucide quant à l’état des bolides.

À trois jours de la présentation du Grand Prix de Chine, le pilote montréalais a admis aux journalistes que la voiture, dans l’état actuel des choses, n’avait pas les éléments qui lui permettraient de se battre à forces égales avec les écuries contre lesquelles Williams doit batailler.

En gros, a précisé Stroll, il est difficile pour Williams de se tailler une place dans la troisième séance de qualifications du samedi et parmi les 10 premières positions lors des courses, celles qui valent des points au classement.

« Nous avons de la difficulté dans les virages à cause de problèmes de tenue de route et d’adhérence, et nous avons des difficultés dans les lignes droites si l’on compare à où nous étions l’année dernière. En termes clairs, nos chronos sont semblables à ceux que nous inscrivions l’an dernier, a déclaré le jeune pilote.

« Nous perdons du terrain dans certains aspects où nous étions forts l’an dernier et nous n’avons pas amélioré la situation autant que nous l’aurions souhaité dans les aspects où nous devons être meilleurs. »

Malgré ce bilan peu positif, Stroll voit la lumière au bout du tunnel, car plusieurs des problèmes ont été identifiés, a-t-il affirmé.

« Nous savons que c’est une longue saison. Je crois qu’il reste 19 courses encore au calendrier, il y a encore beaucoup de points à aller chercher et nous voulons seulement améliorer la voiture d’une semaine à l’autre. Nous souhaitons, plutôt tôt que tard, pouvoir revenir au point que nous avons atteint à certains moments l’année dernière alors que nous nous sommes rendus jusqu’à la troisième séance de qualifications et que nous avons récolté des points », a rappelé Stroll.

« Nous savons que c’est possible, nous l’avons fait dans le passé. Il s’agit de comprendre la voiture que nous avons cette année. Nous avons apporté des changements au bolide pendant l’hiver, nous avons emprunté une toute nouvelle direction et adopté une nouvelle philosophie. Pour cette raison, il reste beaucoup d’éléments à apprendre et nous sommes loin de notre potentiel. Nous croyons tous à ça et ça nous permet de demeurer positifs en prévision du reste de la saison », a renchéri Stroll, selon qui l’ambiance au sein de l’équipe est encore bonne, malgré une certaine frustration.

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.