9-27

Les Ducks d’Anaheim ont annoncé qu’ils allaient retirer les chandails de l’attaquant Paul Kariya et du défenseur Scott Niedermayer pendant la prochaine saison. Le numéro 9 de Kariya sera hissé dans les hauteurs du Honda Center le 21 octobre. Niedermayer, qui avait le numéro 27 avec les Ducks, vivra le même honneur le 17 février. Un seul autre joueur a vu son numéro être retiré dans l'histoire des Ducks, soit Teemu Selanne, qui a arboré le numéro 8 avec la formation californienne.

— Associated Press

Athlétisme

Saison terminée pour De Grasse

Le sprinter canadien Andre De Grasse est contraint de faire l’impasse sur le reste de la saison en raison d’une blessure aux ischiojambiers de la cuisse droite. De Grasse s’est infligé cette blessure en participant à la demi-finale du 200 m, samedi, aux Championnats canadiens d’athlétisme, ce qui l’a obligé à ralentir sur les 30 derniers mètres de la course. Selon le communiqué transmis par Brian Levine, directeur de la marque de De Grasse avec la société torontoise Envision Sports & Entertainment, le sprinter s’est soumis à un examen d’imagerie par résonance magnétique dimanche, qui a révélé une entorse de grade 1 à la cuisse droite. Même si la blessure n’est pas considérée comme sérieuse, l’entourage de De Grasse a jugé préférable de mettre fin à sa saison, puisqu’aucun championnat majeur ne figure à son programme. 

— La Presse canadienne

LNH

Dahlin a un premier contrat

Le défenseur suédois Rasmus Dahlin a signé un contrat de trois saisons à deux volets avec les Sabres de Buffalo. L’équipe en a fait l’annonce dans un communiqué hier. Elle n’a pas dévoilé les détails financiers de l’entente. Selon certaines sources, Dahlin toucherait un salaire de base annuel de 925 000 $, incluant un boni de signature. Par ailleurs, selon ces mêmes sources, son salaire annuel pourrait s’élever jusqu’à 3 775 000 $ en incluant les primes de performance. S’il est cédé aux mineures, Dahlin toucherait 70 000 $. Âgé de 18 ans, Dahlin a été le premier joueur choisi lors du repêchage de la LNH à Dallas en juin. 

— La Presse canadienne

Soccer

Enrique avec l’équipe espagnole

La Fédération espagnole de soccer a annoncé que l’ancien entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique était désormais le responsable de l’équipe nationale. Il remplace Julen Lopetegui, limogé à la veille de la Coupe du monde après avoir accepté le poste d’entraîneur du Real Madrid. Fernando Hierro avait temporairement pris les commandes de l’équipe pour la durée du tournoi en Russie. Enrique, âgé de 47 ans, a signé un contrat de deux ans.

— Associated Press

NBA

LeBron à L.A. : c’est officiel

LeBron James a officiellement rejoint les Lakers de Los Angeles. L’équipe a annoncé l’embauche du joueur autonome hier soir. Les représentants de James à l’agence Klutch Sports Group ont publié une photo de James en train de ratifier son contrat avec le directeur général Rob Pelinka. L’agence de James a annoncé la semaine dernière que le joueur étoile avait accepté un contrat de quatre ans d'une valeur de 153,3 millions US des Lakers, qui ont raté les séries éliminatoires au cours des cinq dernières saisons, un record de concession.

— Associated Press

Baseball

Puig sur la touche

Les Dodgers de Los Angeles ont placé le nom du voltigeur Yasiel Puig sur la liste des blessés de 10 jours avant la rencontre les opposant aux Padres de San Diego, hier, en raison d’une élongation aux muscles obliques droits. Puig, qui affiche une moyenne offensive de ,265 et 11 circuits, a été contraint de quitter le match face aux Angels de Los Angeles, dimanche, alors qu’il s’élançait au bâton en cinquième manche. Le gérant des Dodgers, Dave Roberts, a dit que Puig ne serait pas de retour avant le mois d’août.

— Associated Press

L’Impact

Pas question de changer les plans

Il y a un mois et demi, on aurait pu croire que l’Impact était prêt à faire peau neuve lors de l’ouverture de la fenêtre de transferts internationaux, aujourd’hui, en raison notamment d’une séquence de quatre revers par jeu blanc.

La formation montréalaise a toutefois gagné cinq de ses six matchs suivants pour grimper au-delà de la ligne rouge dans l’Association de l’Est et la situation semblait donc beaucoup moins dramatique à quelques heures de l’ouverture du marché.

Cependant, l’entraîneur-chef de l’Impact, Rémi Garde, ne croit pas que ce revirement de situation dans la saison de son équipe doit changer les plans de recrutement pendant cette période de transferts.

« Je crois que l’analyse individuelle des joueurs était, pour moi, assez affinée avant le redressement au niveau des résultats, a indiqué Garde, hier, lors du début de la préparation en vue de la rencontre de demain contre le New York City FC.

« Bien sûr qu’elle s’affine de jour en jour. On voit le comportement des uns et des autres, et on ne peut pas tirer de conclusions définitives. Mais nous n’allons pas forcément modifier les plans pour le mercato par rapport à ce qu’on a vu sur les derniers matchs. »

Questionné à savoir à quels niveaux il aimerait obtenir des renforts, Garde n’a pas voulu dévoiler son jeu.

« Je ne vais pas trop m’étendre là-dessus avant un match important et une séquence importante, a-t-il dit. Le club travaille là-dessus.

« J’ai indiqué les améliorations que je souhaitais, mon analyse de la situation et des joueurs actuellement ici. On va attendre de voir comment ça se déroule.

« Bien sûr que le facteur humain est très important, a-t-il ajouté. Le comportement que l’on a dans un groupe est primordial parce que le groupe est plus fort que les individualités. »

Expérience

Le début de saison difficile de l’équipe a été attribué en partie à une adaptation compliquée pour les nombreux nouveaux joueurs et pour le personnel d’entraîneurs. Il ne faudrait pas que l’arrivée de nouveaux éléments replonge l’équipe dans une période plus creuse.

« Je ne crois pas que ce sera le cas, a affirmé le défenseur Jukka Raitala, acquis du Los Angeles FC quelque temps après le repêchage d’expansion, en décembre.

« C’est vrai qu’il y avait beaucoup de nouveaux joueurs et un nouveau personnel d’entraîneurs, mais je ne crois pas que ce sera le même scénario si un nouveau joueur arrive. Personnellement, j’ai trouvé que c’était une équipe facile à intégrer. »

De son côté, Garde a reconnu que l’expérience des derniers mois pourrait lui être utile avec les nouveaux joueurs.

« Rien ne remplace l’expérience et le vécu de situations, qu’elles soient positives ou négatives, a-t-il rappelé. Bien sûr que j’ai plus d’informations sur la ligue et sur l’Impact aujourd'hui.

« Bien évidemment que l’intégration sera importante et, à ce moment de la saison, surtout si ce sont des Européens qui viennent. Leur saison vient de se terminer et ils ne pourront pas faire une préparation sur quatre ou six semaines, ce qui est assez délicat. »

Des renforts du côté de l’offensive ne feraient pas de tort, alors que les attaquants Matteo Mancosu et Anthony Jackson-Hamel ont été limités à un total de trois buts depuis le début de la saison. Le nom du Français Jimmy Briand, de l’En Avant Guingamp, revient dans les rumeurs depuis quelques semaines.

« C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup », s’est contenté de commenter un Garde un peu coincé au sujet de Briand.

Garde est demeuré tout aussi évasif au sujet de la vitesse à laquelle les choses pourraient débouler.

« On procède aussi bien que l’on peut, aussi vite que l’on peut, a-t-il dit. Il y a des choses qui peuvent se déclencher, peut-être qu’il faudra attendre. Nous sommes toujours en négociations. »

Par ailleurs, Garde a indiqué que le défenseur Rudy Camacho était toujours ennuyé par une blessure à un mollet et qu’il n’allait pas affronter le New York City FC, demain.

Le Français de 27 ans pourrait plutôt viser un retour au jeu samedi, quand l’Impact accueillera les Earthquakes de San Jose.

Raitala devrait donc obtenir un deuxième départ de suite en défense centrale, aux côtés de Rod Fanni.

— Alexis Bélanger-Champagne, La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.