3

La NBA a imposé une suspension de trois matchs sans salaire à Serge Ibaka, des Raptors de Toronto, à la suite de l’incident de lundi soir impliquant aussi Marquese Chriss, des Cavaliers de Cleveland. Chriss a été suspendu pour un match. Les deux en sont venus aux coups sous le panier en fin de troisième quart dans un match gagné 126-101 par les Cavaliers.

— La Presse canadienne

Incroyable mais vrai !

Conclusion inévitable

Quelqu’un est-il vraiment surpris de la conclusion de cette séquence ?

La Presse

Hockey  LNH

Rielly n’a pas tenu de propos homophobes

La LNH a statué que le défenseur Morgan Rielly, des Maple Leafs de Toronto, n’avait pas tenu de propos homophobes lundi contre le Lightning de Tampa Bay. Les caméras de télévision ont capté ce qui semblait être une insulte en deuxième période alors que Rielly et Yanni Gourde, du Lightning, filaient en zone défensive des Leafs afin de récupérer une rondelle libre. La LNH a ouvert une enquête sur le présumé incident après le match. « La LNH a déterminé que le défenseur Morgan Rielly, des Maple Leafs de Toronto, n’avait pas adressé une insulte homophobe à l’arbitre Brad Meier lors du match d’hier soir contre le Lightning de Tampa Bay au Scotiabank Arena », a dit Colin Campbell, vice-président exécutif et directeur des opérations hockey de la Ligue dans un communiqué, hier. « Les responsables de la Ligue ont interrogé plusieurs participants au match – y compris Rielly et Meier – et ils ont visionné la vidéo de l’incident présumé. Toutes les personnes interrogées ont catégoriquement nié que Rielly ait utilisé une injure et l’enregistrement audio soutient leurs explications. » — La Presse canadienne

Hockey LNH

Bishop n’accorde plus de buts !

Ben Bishop a signé un troisième blanchissage de suite, hier, pour aider les Stars de Dallas à l’emporter 2-0 contre les Sabres de Buffalo. Bishop a réussi 35 arrêts, obtenant son 6e blanchissage cette saison et son 30e en carrière. Il mène la LNH avec une moyenne de buts accordés de 2,08. Roope Hintz a réussi un doublé pour les Stars, qui ont gagné cinq de leurs six derniers matchs.

— Associated Press

Ski para-alpin  Coupe du monde de La Molina

Guimond à une seconde du podium

Après avoir obtenu un résultat décevant lundi, Alexis Guimond a terminé à 1,11 seconde d’une place sur le podium, hier, lors de la deuxième épreuve de slalom géant de la Coupe du monde de ski para-alpin de La Molina, en Espagne. Troisième à l’issue de la première manche, Guimond a signé le cinquième temps lors de la deuxième descente, ce qui l’a écarté du podium. Pour la deuxième journée de suite, c’est le Français Arthur Bauchet (1 min 36,77 s) qui a remporté l’or. Le Suisse Theo Gmur (1 min 37,50 s) a terminé deuxième tandis que le Finlandais Santeri Kiiveri (1 min 37,99 s) est venu compléter le podium. Demain, Guimond sera de retour sur la piste pour participer à la troisième et dernière épreuve de slalom géant debout. Pour sa part, la Québécoise Frédérique Turgeon n’a pas été en mesure de terminer la première manche du slalom géant debout féminin. — Sportcom

Football  NFL

Beckham s’en va à Cleveland

Deux personnes au fait de la transaction ont révélé que les Browns de Cleveland avaient acquis le receveur étoile Odell Beckham fils, des Giants de New York. Les Browns enverraient aux Giants des choix de premier et troisième tour en 2019 ainsi que le demi de sûreté Jabrill Peppers. Les sources ont parlé sous le couvert de l’anonymat à l’Associated Press, car la NFL empêche les équipes d’annoncer les transactions avant 16 h, aujourd’hui. L’échange est conditionnel à ce que les deux joueurs réussissent leurs examens médicaux. Les Browns auraient par ailleurs ajouté du muscle à leur ligne défensive en embauchant le plaqueur Sheldon Richardson pour trois saisons et 39 millions US, selon l’Associated Press.

— Associated Press

Cyclisme  Paris-Nice

Une étape sans anicroche

Après avoir trimé lors de l’étape de lundi, Hugo Houle est rentré à Moulins/Yzeure avec le peloton de tête, prenant le 17e rang de la troisième étape du Paris-Nice, qui s’est déroulée sans anicroche, hier. « C’était beaucoup plus relax aujourd’hui. Je pense que le peloton était un peu fatigué après les deux premières courses, et ça a paru », a avoué Houle à la suite de cette épreuve de 200 km. Le Québécois a franchi l’arrivée dans le même temps que le gagnant de l’épreuve, l’Irlandais Sam Bennet. Ce dernier a tout juste devancé l’Australien Caleb Ewan et le Néerlandais Fabio Jakobsen. Le Néerlandais Dylan Groenewegen est toujours le meneur au classement général après trois étapes. Le Polonais Michal Kwiatkowski (+ 6 secondes) est deuxième, tandis que le coéquipier de Houle, l’Espagnol Luis León Sánchez (+ 11 secondes), pointe au troisième échelon. Houle (+ 25 secondes) occupe la 16e place. Les cyclistes pédaleront aujourd’hui entre Vichy et Pélussin à l’occasion de la quatrième étape. — Sportcom

Ski de fond  Dopage

Le Kazakhstan défend Poltoranin

Le gouvernement du Kazakhstan a pris la défense d’un skieur arrêté lors du vaste coup de filet policier en Autriche, affirmant qu’il n’utilisait pas de drogue visant à améliorer ses performances même s’il avait rendu visite au médecin impliqué dans l’affaire. Le Kazakh Alexei Poltoranin a été arrêté avec quatre autres concurrents aux Championnats du monde de ski nordique le mois dernier à Seefeld, tous soupçonnés de fraude sportive. Un médecin allemand et deux cyclistes autrichiens ont également été accusés dans cette affaire de dopage. Le ministre de la Culture et des Sports, Arystanbek Mukhamediuly, a déclaré sur le site internet Tengri : « Dieu merci, Poltoranin ne s’est pas dopé, mais il est allé voir un médecin en Allemagne et a donné du sang. » Les autorités allemandes et estoniennes enquêtent également sur ces accusations de dopage, et deux cyclistes autrichiens ont été impliqués.

— Associated Press

Golf

Woods n’a plus de douleur au cou

Ponte Vedra, Floride — Tiger Woods n’a plus mal au cou. Le défi pour lui est de s’assurer que la douleur qui l’a obligé à déclarer forfait à l’Invitation Arnold Palmer ne le forcera pas à rater d’autres tournois d’ici à la fin de sa carrière, parsemée de blessures.

« J’ai 43 ans et quatre opérations au dos. Alors je dois gérer ça et comprendre que je vais avoir de bonnes et de mauvaises semaines. Je vais tenter de gérer le tout le mieux possible et ne pas trop pousser », a expliqué Woods après une ronde d’entraînement de neuf trous en marge du Championnat des joueurs.

« Parfois, au fil des années, j’ai forcé la note et j’ai gagné quelques tournois avec cette attitude, a-t-il dit. Mais ça m’a aussi coûté quelques années ici et là. »

Woods a choisi de ne pas forcer la note la semaine dernière en ratant le tournoi de Bay Hill, où il a gagné huit fois.

Il s’est soumis à une intervention chirurgicale à la colonne vertébrale en avril 2017 – sa quatrième opération au dos en quatre ans – , après quoi il est revenu à un niveau qui lui a permis l’an dernier de remporter le Championnat du circuit, de disputer la Coupe Ryder et de renouer avec le top 15 mondial.

Woods a précisé que son cou avait commencé à l’incommoder l’été dernier à l’Omnium britannique, où on l’a vu porter une bande de kinésiologie, et à certaines occasions pendant les tournois des éliminatoires de la Coupe FedEx.

La douleur est revenue à l’Omnium Genesis, le mois dernier, et a empiré à Mexico la semaine suivante.

« J’en arrivais au point où cela nuisait à ma préparation, à mon élan arrière, à mon élan complet, a expliqué Woods. Cela devenait de plus en plus grave.

« En raison de la fusion de deux vertèbres, le stress se porte ailleurs si je ne parviens pas à faire certains mouvements. C’est donc très important pour moi, après l’opération, de rester flexible. »

Woods n’a pas voulu s’avancer sur son calendrier qui précédera Tournoi des Maîtres avant la conclusion du Championnat des joueurs.

Il s’est classé deuxième l’an dernier du Championnat Valspar, qui figure au calendrier la semaine prochaine. Vient ensuite le tournoi par trous Dell Technologies, pour lequel il n’était plus admissible depuis 2014.

Interrogé spécifiquement au sujet du tournoi par trous, Woods a répondu : « Si rien n’empire, je jouerai. »

Quoi qu’il en soit, il ne se dit pas inquiet pour sa préparation en vue du Tournoi des Maîtres, dont le coup d’envoi sera donné le 11 avril, alors qu’il tente de mettre fin à une disette de 10 ans sans victoire à un tournoi majeur.

En supposant que tout se passe bien cette semaine et qu’il aille au Texas pour le tournoi par trous, cela lui donnerait une préparation de cinq tournois avant le Tournoi des Maîtres.

Quand il était plus jeune et en santé, Woods disputait entre cinq et six tournois avant le Tournoi des Maîtres.

« J’en ai joué trois cette année jusqu’à présent, et c’est à peu près correct, a-t-il précisé. J’allais en jouer trois ou quatre. Si j’avais eu mes rondes la semaine dernière, ça aurait fait quatre tournois. Je suis donc là où je dois être.

« Ma finition s’améliore un peu chaque fois depuis le début de l’année. Je suis devenu un peu plus constant. Et je pense que tout est sur la bonne voie pour avril. »

Le Championnat des joueurs fait un retour au mois de mars, et Woods est le seul joueur parmi les 144 concurrents inscrits à l’avoir remporté en mars (2001) et en mai (2013).

— Doug Ferguson, Associated Press

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.