LU

Album pour jeunes atteints de la maladie cœliaque

Même très jeunes, des enfants souffrent de la maladie cœliaque. S’ils ne sont pas soignés, ils peuvent avoir des retards de croissance ou faire de l’anémie. Il est donc important de leur faire comprendre qu’ils doivent éviter les aliments contenant du gluten – le seul traitement connu. La Fondation québécoise de la maladie cœliaque lance un premier livre jeunesse, Escapade au village sans gluten, pour démystifier leur nouvelle réalité. L’album ne gagnera pas de prix littéraire, mais il peut être utile. L’histoire de Charlotte, qui a retrouvé de l’énergie pour jouer, courir, sauter et danser en faisant de bons choix d’aliments, pourra inspirer les jeunes atteints de la maladie cœliaque.

— Marie Allard, La Presse

Escapade au village sans gluten 

Texte de Diane Pageau, illustrations de Denis Banville

Éditions Éditiö

Dès 4 ans

MYTHE ET RÉALITÉ

« On peut “rattraper” du sommeil. » Vraiment ?

Pause vous éclaire sur les mythes qui entourent le domaine de la santé.

Si on ne dort pas assez la semaine, on peut compenser ce manque en dormant plus tard la fin de semaine.

C’est vrai. Dans un monde idéal, nos horaires de coucher et de lever seraient constants. Ce qui n’est pas possible pour tout le monde, constate le neurologue Alex Desautels, du Centre d’études avancées en médecine du sommeil. « Les gens ne dorment pas assez, dit-il, en évoquant ces travailleurs qui se lèvent à 6 h et passent deux heures dans les bouchons de circulation. Ils sont privés de sommeil de manière chronique. » L’une des façons de contrer cette fatigue est en effet de dormir un peu plus tard lorsqu’on en a l’occasion, par exemple les matins de fin de semaine. Une récente étude suédoise suggère aussi que ce rattrapage diminue les impacts négatifs du manque de sommeil sur la santé, notamment le risque de mort prématurée.

— Alexandre Vigneault, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.