Aussitôt retraité, aussitôt embauché !

Luc Brodeur-Jourdain se joint au personnel d’entraîneurs des Alouettes

Le nouveau retraité Luc Brodeur-Jourdain ne sera pas resté bien longtemps sans travail.

Les Alouettes de Montréal ont en effet annoncé que le Québécois se joignait au personnel de l’équipe à titre d’entraîneur adjoint de la ligne offensive, où il secondera Paul Dunn.

Brodeur-Jourdain, qui a disputé son dernier match jeudi lors d’une victoire des Alouettes 36-29 contre les Tiger-Cats de Hamilton, vivra une première expérience en tant qu’entraîneur. Il a disputé 11 saisons avec la formation montréalaise et a remporté deux fois la Coupe Grey, en 2009 et en 2010.

L’entraîneur-chef des Alouettes, Khari Jones, s’est réjoui de sa nomination.

« Nous sommes extrêmement heureux de savoir que Luc demeure au sein de l’organisation comme entraîneur adjoint. Il est respecté de tous et son leadership fera de lui un excellent atout pour notre personnel. »

— Khari Jones

L’ancien joueur de ligne offensive de 36 ans, originaire de Saint-Hyacinthe, entend communiquer son désir de gagner en enseignant sa propre éthique de travail au sein de la jeune ligne offensive de l’équipe.

« J’ai toujours eu le désir d’enseigner et d’instruire les autres. L’envie de partager mes connaissances m’habitait même lorsque j’étais étudiant. À travers mon parcours, j’ai appris que la meilleure façon de s’assurer de bien comprendre une notion, c’est de l’expliquer », a déclaré le principal intéressé.

Stanback au tableau d’honneur

Le demi offensif William Stanback a joué un rôle de premier plan lors du gain des Alouettes contre les Tiger-Cats de Hamilton, jeudi, et ça lui a valu une mention parmi les joueurs de la semaine dans la Ligue canadienne de football (LCF).

Le demi défensif Tre Roberson, des Stampeders de Calgary, et le spécialiste des unités spéciales Mike Miller, des Blue Bombers de Winnipeg, figurent également au tableau d’honneur.

Stanback a totalisé des gains de 249 verges et inscrit trois touchés, un sommet personnel. L’ancien de l’Université Virginia Union a porté le ballon 22 fois pour des gains de 203 verges, soit une moyenne de 9,2 verges par course, et il a amassé 46 verges sur des attrapés.

Après quatre semaines d’activités dans la LCF, Stanback occupe le premier rang du circuit pour les gains au sol avec 357 verges, et pour les touchés au sol avec quatre.

Roberson a offert une performance de deux plaqués défensifs et deux interceptions, dont une de 48 verges pour un touché, dans une victoire de 37-10 des Stampeders contre les Roughriders de la Saskatchewan, samedi.

Miller a réussi sept plaqués au sein des unités spéciales lors d’un gain de 29-14 des Blue Bombers aux dépens du Rouge et Noir d’Ottawa, vendredi. Il a aussi capté une passe de 14 verges.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.