masters d’indian Wells

Andreescu en finale !

Bianca Andreescu n’a pas fini de faire parler d’elle. La jeune Canadienne aura la chance de poursuivre son parcours de rêve en finale du Masters d’Indian Wells.

L’Ontarienne de 18 ans a surpris la sixième raquette mondiale, Elina Svitolina, en l’emportant en trois manches de 6-3, 2-6 et 6-4, hier soir, dans une demi-finale enlevante.

Andreescu, qui avait reçu un laissez-passer des organisateurs, a bataillé dur et a scellé la victoire lors de sa quatrième balle de match, au troisième set. Elle a eu besoin de 2 heures et 12 minutes pour disposer de Svitolina.

« C’est tellement incroyable, cette dernière semaine a été folle, s’est-elle exclamée sur le court après sa victoire. C’est un rêve devenu réalité de pouvoir jouer devant une foule comme celle-là. »

En finale, elle se mesurera à la gagnante du duel opposant Belinda Bencic à Angelique Kerber, qui avait lieu la nuit dernière.

Andreescu en a mis plein la vue lors de la première manche. Alors qu’elle tirait de l’arrière 3-0, l’Ontarienne a remporté six jeux consécutifs pour s’emparer du premier set.

Elle en a rajouté en brisant Svitolina sur le premier jeu de la deuxième manche, mais l’Ukrainienne ne s’est toutefois pas laissé malmener et a remis les pendules à l’heure, forçant la tenue d’une manche ultime après un gain de 6-2 lors du deuxième set.

Andreescu s’est forgé une avance de 2-0 au set final et a repris les devants 5-3 avant de finalement l’emporter, après de longs échanges lors des derniers jeux de la rencontre.

À 18 ans seulement, Andreescu en a épaté plus d’un depuis le début de l’année, passant du 152e au 60e rang mondial depuis janvier. Elle aura la chance de se hisser au 35e rang au minimum après un autre long parcours dans un tournoi de la WTA.

Elle avait obtenu son billet pour le carré d’as avec une victoire convaincante de 6-0 et 6-1, jeudi, devant Garbiñe Muguruza.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.