34

La Juventus de Turin a officiellement décroché hier un nouveau titre de championne d’Italie, son 34e et le 7e de suite, grâce à un match nul de 0-0 sur la pelouse de l’AS Rome. La Juventus avait déjà remporté la Coupe d’Italie, mercredi dernier, et réussit donc un quatrième doublé Coupe-Championnat d’affilée.

— Agence France-Presse

NBA

La première aux Celtics

Les Celtics de Boston ont bien entrepris la finale de l’Association de l’Est de la NBA en surclassant les Cavaliers de Cleveland et leur superstar LeBron James 108-83, hier. Les Celtics mènent donc 1-0 dans cette série qui se dispute au meilleur des sept parties et peuvent doubler leur avantage demain (20 h 30) lors du deuxième match, toujours à domicile. Les Cavaliers ont complètement raté leur début de match et ne s’en sont jamais remis. Les Celtics, privés de Kyrie Irving, ancien meneur des Cavaliers, ont notamment pris rapidement le large en marquant 14 points de suite sans en concéder un seul. Le vainqueur de ce duel sera opposé aux Rockets de Houston ou aux Warriors de Golden State, qui se disputent la finale de l’Association de l’Ouest, qui débute ce soir (21 h).

— Agence France-Presse

Championnat du monde de hockey

Turris avec l’équipe canadienne

Kyle Turris se joint à l’équipe canadienne au Championnat du monde de hockey. L’attaquant de 28 ans est devenu disponible quand les Predators de Nashville ont été éliminés par les Jets de Winnipeg au deuxième tour des séries de la LNH, jeudi dernier. Turris représentera son pays pour la deuxième fois au Championnat du monde, après celui de 2014. Le Canada affrontera la Lettonie aujourd’hui.

— La Presse canadienne

Plongeon

Imbeau-Dulac deuxième

François Imbeau-Dulac est monté sur la deuxième marche du podium au 3 m individuel, hier, au Grand Prix de Calgary. Le Chinois Peng Jianfeng s’est imposé avec 492,45 points. Les juges ont accordé une note de 451,50 au Terrebonnien Imbeau-Dulac, lui permettant de récolter la médaille d’argent. Le Japonais Ken Terauchi (442,55) a pris le troisième rang. Les Montréalais Ethan Pitman et Laurent Gosselin-Paradis ont par ailleurs pris place sur la troisième marche du podium au 10 m synchro. Le duo a obtenu la note de 392,28 pour ses six plongeons. Les Chinois Yao Zelin et Duan Yu ont remporté l’or avec un total de 455,13 points et les Britanniques Noah Williams et Matthew Dixon (397,98) ont complété le top 3.

— Sportcom

Tour d’Italie

Yates consolide son avance

Le Britannique Simon Yates a consolidé sa place au sommet du classement général du Giro en remportant la neuvième étape, hier. La journée n’a pas été aussi bonne pour son compatriote Chris Froome, qui a perdu plus d’une minute. Yates et quatre autres coureurs ont pris la poudre d’escampette dans les derniers kilomètres d’une arrivée en montagne. Yates a finalement devancé le Français Thibaut Pinot. Troisième hier, Esteban Chaves a ravi le deuxième rang du classement général au champion en titre néerlandais Tom Dumoulin ; le Colombien a 32 secondes de retard. Le Canadien Michael Woods a terminé 12e, 36 secondes derrière Yates. Ses compatriotes Guillaume Boivin et Svein Tuft ont fini 99e et 168e, respectivement. Au classement général, Woods, Boivin et Tuft occupent les 10e, 97e et 168e rangs. Les coureurs sont au repos aujourd’hui avant la 10e étape, demain, un tracé de 239 kilomètres entre Penne et Gualdo Tadino.

— Associated Press

Soccer

Le Barça perd son invincibilité

Le FC Barcelone, champion d’Espagne qui restait sur 43 matchs sans défaite en Liga, a perdu son invincibilité hier contre Levante (5-4) lors de la 37e journée, ratant l’occasion de devenir la première équipe moderne à remporter le titre sans perdre la moindre rencontre. Sans Lionel Messi, laissé au repos, le club catalan a subi sa première défaite en Championnat d’Espagne depuis avril 2017 sur un triplé d’Emmanuel Boateng ainsi qu’un doublé d’Enis Bardhi. Philippe Coutinho a inscrit deux buts pour le Barça, tout comme Luis Suarez, ce qui n’a pas suffi pour égaliser.

— Agence France-Presse

Finale de la LHJMQ

Le Titan est champion

Après 19 ans d’attente, la Coupe du président revient finalement à Bathurst.

Samuel L’Italien a marqué son troisième but de la finale et le Titan d’Acadie-Bathurst a battu l’Armada de Blainville-Boisbriand 2-1, hier après-midi, pour remporter la finale de la LHJMQ en six parties.

Le Titan, qui tire notamment ses racines du Titan Collège Français de Laval, a soulevé la Coupe du président pour la première fois depuis la saison 1998-1999, alors que l’équipe venait de déménager à Bathurst.

Le Nouveau-Brunswick est choyé depuis deux ans, car les Sea Dogs de Saint John étaient les champions en titre.

Le Titan représentera le circuit Courteau lors du prochain tournoi de la Coupe Memorial, qui s’amorcera le 18 mai. Les Bulldogs de Hamilton, champions de la Ligue de l’Ontario, et les Pats de Regina, hôtes du tournoi, ont déjà obtenu leur laissez-passer.

Jeffrey Truchon-Viel a inscrit son 14e but des séries, en première période, et L’Italien a été l’auteur du filet victorieux pour le Titan, au deuxième engagement.

Même s’ils n’ont pas noirci la feuille de pointage, les défenseurs Olivier Galipeau et Noah Dobson ont de nouveau été énormément employés par l’entraîneur-chef Mario Pouliot.

« C’était un match serré du début à la fin et c’est un sentiment difficile à décrire, a affirmé Pouliot. Il y a eu beaucoup de sacrifices derrière cette victoire et ce n’est pas juste moi, ce sont mes adjoints, les joueurs et toute l’organisation. »

Truchon-Viel, capitaine du Titan, a mis la main sur le trophée Guy-Lafleur, remis au joueur le plus utile des séries. Il a été le meilleur pointeur de son équipe au cours du tournoi printanier, avec 23 points, en plus d’avoir marqué cinq buts vainqueurs.

Evan Fitzpatrick, qui n’avait jamais gagné une série dans la LHJMQ, a stoppé 29 tirs devant le filet du Titan.

Le choix de deuxième tour des Blues de St. Louis est passé à moins de trois minutes de signer un troisième blanchissage au cours des actuelles séries, ce qui aurait égalé un record d’équipe.

Drake Batherson a été le seul joueur de l’Armada à enfiler l’aiguille, redonnant espoir à sa troupe dans les dernières minutes de l’affrontement. Le gardien Émile Samson a cédé deux fois devant 25 tirs.

L’Armada s’est inclinée en finale de la Coupe du président pour la deuxième saison de suite. Elle avait été balayée en quatre matchs par les Sea Dogs, l’an dernier, lors de la première participation de son histoire à la série finale de la LHJMQ.

« L’année passée, nous n’étions pas de taille contre les Sea Dogs. Cette année, c’était plus serré et c’est un jeu ici et là qui a fait la différence », a déclaré l’entraîneur-chef de l’Armada, Joël Bouchard.

« Il faut donner crédit au Titan, mais j’ai senti beaucoup de fatigue mentale de mes joueurs. Je respecte l’effort que mes joueurs ont donné et je suis fier d’eux. »

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.