FLASHES

Ça fait jaser

Ces personnalités font parler d’elles pour le meilleur ou pour le pire. Tour d’horizon des nouvelles d’ici ou d’ailleurs qui animeront les conversations autour de la machine à café.

Flash

Barbra Streisand lance un disque anti-Trump

La célèbre chanteuse et fidèle démocrate vient de lancer un album (son 36e en carrière) qui dénonce les politiques « haineuses » de Donald Trump. Intitulé Walls, l’album comprend 11 pièces, très sentimentales, dont la chanson Don’t Lie to Me, dans laquelle elle se demande comment l’actuel président « fait pour dormir la nuit ». L’interprète de Funny Girl, qui a déjà affirmé que Trump lui fait prendre du poids, doit probablement se lever la nuit pour haïr le locataire de la Maison-Blanche.

— Luc Boulanger, La Presse, d'après le New York Times

Flash

Une tournée pour les Spice Girls

Les Spice Girls ont annoncé hier que le groupe se reformait à l’occasion d’une tournée de six dates en juin 2019 au Royaume-Uni. Le quintette sera néanmoins incomplet : Victoria Beckham, qui avait participé à l’aventure initiale, ne fait pas partie du projet. « Il n’y a que nous quatre qui avons confirmé, mais vous savez, Vic pourrait nous rejoindre en cours de route », a affirmé Melanie Brown sur la chaîne ITV. Connue sous le pseudonyme de Mel B, Melanie Brown sera aux côtés de Melanie Chisholm (Mel C), Emma Bunton et Geri Halliwell pour le premier concert, le 1er juin 2019 à l’Etihad Stadium de Manchester. Le groupe pop s’était séparé en 2000 après l’enregistrement de son troisième album. Les cinq filles se sont réunies à nouveau le temps d’une tournée mondiale en 2007-2008, puis lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Londres en 2012, ainsi qu’à l’occasion du lancement de la comédie musicale Viva Forever !

— Stéphanie Vallet, avec l'Agence France-Presse

Flash

Nouveau spectacle pour Patrick Groulx

Patrick Groulx présentera Groulx, son quatrième spectacle solo en carrière, le 5 février prochain au Club Soda. Coécrite avec Julien Tapp et Pierre Fiola, cette nouvelle production sera l’occasion pour l’humoriste de s’autoriser à revenir à l’essentiel : « Être un gars proche des gens, honnête, et plus vrai que jamais », précise-t-il dans un communiqué. Il se livrera ainsi sur scène à travers des anecdotes, notamment sur ses enfants et sa séparation, avec en filigrane un thème récurrent : le bonheur. François Avard assure une fois encore la script-édition et Sébastien Gauthier signe la mise en scène. 

— Stéphanie Vallet, La Presse

Flash

Alec Baldwin nie avoir frappé quelqu’un

À l’instar du président qu’il imite goulûment à Saturday Night Live, Alec Baldwin affirme être la cible de « fake news ». Arrêté vendredi puis accusé de voies de fait lors d’une prise de bec concernant une place de stationnement devant son domicile à New York, le comédien a rétorqué sur le compte Twitter de sa fondation : « L’affirmation selon laquelle j’ai frappé quelqu’un à cause d’une place de stationnement est fausse. Je voulais le dire officiellement. » Baldwin ajoute que la « présumée agression » n’a été rapportée « que pour attirer des clics ». Alec Baldwin doit comparaître en cour le 26 novembre.

La Presse, d’après l’Associated Press

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.