Sur le marché

Une maison moderne au cœur de Montréal

Design contemporain, architecture moderne, piscine creusée et terrain spacieux au cœur de Montréal : cette maison de Rosemont a tout pour plaire. Répartie sur de multiples niveaux, elle s’ouvre abondamment sur l’extérieur tout en préservant l’intimité de ses occupants. Simon Léger, associé et dirigeant de l’agence Bardagi équipe immobilière (RE/MAX du Cartier), nous fait découvrir cette résidence d’exception.

Un environnement invitant

Dès qu’on passe les portes de verre, les murs de pierres et le plancher de marbre donnent un ton chaleureux. Le hall d’entrée, avec son plafond grimpant jusqu’à presque 18 pieds, procure un impressionnant sentiment d’espace. L’escalier, un fabuleux ouvrage circulaire, mène aux différents paliers, dont un rez-de-jardin, aménagés comme autant d’espaces propices à la vie de famille et aux réceptions.

« La maison construite en 1962 a été complètement rénovée avec un souci d’y conserver plusieurs de ses caractéristiques d’origine. »

-Simon Léger, associé et dirigeant de l’agence Bardagi équipe immobilière, RE/MAX du Cartier

La maison présente de nombreux avantages, dont une superficie habitable impressionnante de 5300 pi2 et une intimité par rapport au voisinage. Cela offre l’impression de profiter du confort de la banlieue tout en étant au cœur de Montréal.

Il est rare, en pleine ville, de pouvoir habiter une maison neuve, mais qui a un cachet Mid-Century Modern et un couvert d’arbres matures. « Si on compare avec des propriétés au prix équivalent dans le marché, il est rare d’avoir une superficie habitable aussi élevée », observe Simon Léger.

Le luxe de l’espace

Construite en L, avec de vastes aires propices à la vie de famille, la maison comporte 11 pièces, dont 4 chambres, 3 salles de bain et 2 salles d’eau. Les plafonds hauts et les grands murs s’avèrent parfaits pour exposer des œuvres d’art de grand format, ce qui plaira aux collectionneurs.

« Cette demeure offre un milieu de vie raffiné et convivial rehaussé de matériaux nobles, ainsi qu’une cuisine au goût du jour avec des électroménagers haut de gamme. »

- Simon Léger, associé et dirigeant de l’agence Bardagi équipe immobilière, RE/MAX du Cartier

L’architecture et la situation de la maison sur un coin de rue préservent l’intimité dans la cour. Cette dernière a même été aménagée à un niveau plus bas que celui de la rue, ce qui renforce son caractère privé et permet de circuler librement de la terrasse à la piscine l’été, en ouvrant simplement les grandes portes vitrées.

Oasis urbaine

Au cœur de l’arrondissement de Rosemont, la Cité-Jardin se distingue par sa planification urbaine unique au sein de la métropole. « La très grande majorité de ses rues se terminent en cul-de-sac, ce qui empêche le trafic dans cette zone. En plus, ce secteur, composé d’unifamiliales, jouit d’un couvert végétal mature et d’une faible densité urbaine », explique Simon Léger de l’équipe Bardagi.

Bien desservi par le transport en commun, très prisé par les familles, à proximité du Jardin botanique, du stade Saputo et de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, l’arrondissement de Rosemont connaît actuellement une croissance remarquée sur le marché immobilier. Il compte de nombreuses ruelles vertes, quelques-unes des meilleures écoles secondaires du Québec et des installations sportives de niveau olympique. « Rosemont n’a plus rien à envier aux quartiers centraux, commente monsieur Léger. Les 25 hectares de verdure du parc Maisonneuve se prêtent merveilleusement bien aux pique-niques et aux sports, notamment le ski de fond, le patin à roues alignées et la bicyclette. C’est un quartier recherché pour sa qualité de vie et propice à la vie de famille. »

• Bâtie en 1962, la résidence affiche toujours une allure actuelle avec son toit plat, son revêtement de pierres sobres, son garage double et ses fenêtres réparties de façon régulière.

• Dans une rotonde vitrée où le soleil pénètre à flots, l’entrée offre une perspective spectaculaire aux visiteurs. On y trouve une pratique pièce-penderie.

• Le bureau de travail, attenant à l'entrée principale, est équipé de rangements construits sur mesure.

• La rampe d’escalier en métal et les marches en marbre blanc témoignent de l’époque où fut construite la maison tandis que le bois teint apporte une touche actuelle.

• Immense et lumineux, le salon s’ouvre sur l’extérieur avec sa fenestration impressionnante. On y trouve un foyer au gaz encastré dans le manteau de pierres d’origine et des rangements intégrés.

• Véritable écrin pour les œuvres d’art et le mobilier contemporain, la salle à manger se distingue par ses dimensions généreuses, sa fenestration et son parquet en lamelles de bois teint.

• Organisée autour d’un îlot en granit, la cuisine comporte deux éviers sous plan, des électroménagers haut de gamme, des rangements laqués, un foyer et un chaleureux mur de briques.

• Au rez-de-jardin, la piscine communique avec la cour grâce à de grandes portes-fenêtres. Un système de chauffage et de déshumidification sophistiqué assure le confort et la circulation de l’air.

• Vue sur la salle de bain du sous-sol avec douche vapeur. Le décor minimaliste s’inscrit dans les tendances actuelles.

• Repaire parfait pour adolescents, le sous-sol comprend une spacieuse aire ouverte avec bar et foyer au bois.

• Ultra spacieuse (17,1 pi2 x 19,8 pi2), la chambre principale est aménagée, à la façon d'un hôtel de luxe, comme une suite privée avec pièce-penderie, salle de bain exclusive et balcon.

• La maison compte deux autres grandes chambres à coucher avec garde-robe double et plancher en bois, en plus d’un bureau pouvant être converti en chambre.

• Avec sa baignoire autoportante aux courbes élégantes, son plancher chauffant, sa douche de pluie multijets et ses carrelages sobres, la salle de bain principale a des airs de spa.

• La superficie du terrain fait près de 10 000 pi2, une rareté en milieu urbain sur l’île de Montréal.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.