À petites doses

Quelques milligrammes de toute l'actualité scientifique de la semaine

Les cigarettes JUUL toxiques pour les cellules

Les cigarettes électroniques JUUL, qui font un tabac auprès des adolescents, ont des concentrations de nicotine si élevées qu’elles peuvent être toxiques pour les cellules du corps (une propriété appelée cytotoxicité). C’est ce qu’ont découvert des chercheurs américains en exposant des cellules respiratoires cultivées en laboratoire à la vapeur générée par ces cigarettes. Les produits JUUL contenaient des concentrations de nicotine « significativement plus élevées que les autres produits de cigarettes électroniques analysés par le passé », écrivent les chercheurs. Certains agents chimiques servant à donner le goût aux cigarettes, comme l’éthyl maltol, se trouvaient aussi en concentration assez élevée pour provoquer la cytotoxicité. Les travaux ont été publiés dans Chemical Research in Toxicology.

QUIZ SCIENCE

Qu’est-ce qui est représenté sur cette peinture ?

Un bison. L’œuvre d’art fait partie d’une série de peintures rupestres, dont une montrant un bouquetin et une autre montrant ce qui semble être deux représentations humaines, découvertes dans une grotte de Croatie. Il s’agit des premières peintures datant du paléolithique trouvées dans la péninsule des Balkans. On estime que ces œuvres, dont la découverte a été rapportée dans la revue Antiquity, pourraient avoir jusqu’à 34 000 ans.

La tragique chute des morses

L’équipe de la série Our Planet, de Netflix, a tourné des images troublantes de morses qui tombent en bas d’une falaise en Russie. Ces chutes ont entraîné la mort de centaines d’animaux. L’équipe d’Our Planet soutient que les morses ont grimpé les falaises parce que la grève était surpeuplée d’autres morses. Elle cite la réduction du couvert de glace provoquée par les changements climatiques pour expliquer ce manque d’espace. Ces morses auraient grimpé le roc pour dénicher un coin tranquille, mais se seraient retrouvés incapables de descendre. Les cris de leurs congénères retournant à la mer ont aussi pu les pousser à se précipiter dans le vide. Certains spécialistes ont contesté cette thèse, affirmant qu’on a déjà vu des morses faire la même chose sur des plages non surpeuplées. Mais l’équipe d’Our Planet maintient sa théorie, affirmant que les changements climatiques ont exacerbé le phénomène.

5,2 m

C’est la taille de ce serpent python capturé dans la réserve nationale de Big Cypress, en Floride, un record pour l’endroit. L’animal, une femelle, pesait 64 kg et contenait pas moins de 73 œufs. Les pythons sont une espèce invasive en Floride et sont éliminés par les agents de la faune. Ceux-ci utilisent des pythons mâles munis de radio-émetteurs afin de repérer les femelles.

Une carte 3D de l’astéroïde Bennu

Cette carte en trois dimensions de l’astéroïde Bennu a été réalisée par l’Agence spatiale canadienne grâce à un altimètre canadien installé sur la sonde OSIRIS-REx, qui est arrivée à proximité de l’objet céleste en décembre dernier. La carte montre la topographie de l’astéroïde : les zones rouges sont des sommets se trouvant à une soixantaine de mètres d’élévation par rapport aux creux en bleu. Elle a été obtenue en bombardant l’astéroïde de 11 millions d’impulsions laser. Après en avoir étudié la surface, la sonde OSIRIS-REx se posera brièvement sur Bennu afin d’en prélever un échantillon.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.