football canadien

« Je serai aux côtés de joueurs d’élite, c’est ce qui m’impressionne le plus. »

— L’ancien porte-couleurs des Alouettes de Montréal Scott Flory a été intronisé hier au Temple de la renommée du football canadien lors d’une cérémonie à Hamilton. Le joueur de ligne offensive a gagné trois fois la Coupe Grey avec les Oiseaux en 2002, 2009 et 2010.

(La Presse canadienne)

Boxe

David Lemieux a l’intention de corriger Gary O’Sullivan

David Lemieux n’a pas l’intention de veiller bien tard, ce soir au T-Mobile Arena de Las Vegas, quand il affrontera Gary O’Sullivan. Le Lavallois déteste l’Irlandais et il compte bien « régler rapidement ce dossier ». Les deux pugilistes se sont insultés à qui mieux mieux plus tôt cette semaine en pleine conférence de presse. « Vous sentez ça ? C’est la peur que je sens, et ça doit venir de ce gros tas de merde assis là-bas », a d’abord lancé O’Sullivan (28-2, 20 K.-O.). « S’il parle tant, c’est qu’il a peur », a répondu Lemieux (39-4, 33 K.-O.). « C’est le temps de régler ce dossier, de remettre O’Sullivan à sa place, a ensuite déclaré Lemieux à La Presse canadienne. J’ai bien hâte. Je ne l’aime pas, ce gars-là, et j’ai hâte de le lui faire savoir. » Par ailleurs, le protégé de Marc Ramsay dispose maintenant d’une motivation supplémentaire pour engranger la 40e victoire de sa carrière : ce duel est maintenant un combat éliminatoire au titre de la World Boxing Association (WBA), que mettra en jeu Golovkin (38-0-1, 34 K.-O.) face à Alvarez (49-1-2, 34 K.-O.).

— La Presse canadienne

Tennis Coupe Davis

Raonic malmène Bakker

Milos Raonic a défait Thiemo de Bakker en trois manches pour offrir une avance de 1-0 au Canada face aux Pays-Bas, hier, dans leur barrage des éliminatoires du Groupe mondial de la Coupe Davis. Raonic, de Thornhill, en Ontario, a vaincu de Bakker 6-3, 6-2, 6-2 grâce notamment à 23 as, contre 3. « Peut-être que ça donne le ton, mais même s’il s’agit d’une compétition par équipes, vous êtes quand même seul sur le terrain », a rappelé Raonic. L’athlète était de retour au sein de la formation canadienne pour la première fois depuis 2015, des blessures l’ayant tenu à l’écart. Malgré cette longue absence, il a porté son dossier à 11-1 quand il dispute un match de la Coupe Davis sur le sol canadien.

— La Presse canadienne

Golf  Championnat Évian

Henderson à deux coups des meneuses

La Canadienne Brooke Henderson est à deux coups de la tête à mi-chemin du Championnat Évian, le dernier tournoi majeur de la saison de la LPGA. L’athlète ontarienne de 21 ans est à égalité au sixième rang à - 6 après une ronde de 69, deux coups sous la normale. Elle accuse deux coups de retard sur la Portoricaine Maria Torres, la Sud-Coréenne Mi Hyang Lee et les Américaines Mo Martin et Amy Olson. Après deux oiselets d’affilée aux quatrième et cinquième trous, Henderson a commis un boguey et un double boguey aux deux suivants. Mais elle a rebondi au retour avec quatre oiselets et un boguey. « Je pense que mon jeu est vraiment à point, a déclaré Henderson. Avoir été capable de rebondir comme ça mentalement, je pense que cela a vraiment été la clé. Sur ce parcours, vous devez rester patiente et je pense que j’ai été capable de l’être, même si cela est parfois très difficile. Je suis vraiment excitée pour les deux prochains jours, alors nous verrons ce qui se passera. » La recrue Torres, la première Portoricaine à avoir obtenu sa carte de la LPGA, a joué un 69, avant que Olson (65), Martin (66) et Lee (66) n’égalent son total de 134. — La Presse canadienne

Hockey

Les maux de dos ont raison de Zetterberg

La carrière de Henrik Zetterberg dans la Ligue nationale de hockey est terminée. C’est le directeur général des Red Wings de Detroit, Ken Holland, qui en a fait l’annonce, hier matin. Holland a révélé que Zetterberg ne pouvait plus jouer en raison de ses problèmes dégénératifs au dos. Les médecins consultés ont révélé qu’ils ne pouvaient rien y faire. On savait déjà que le joueur de centre de 37 ans n’était pas censé entreprendre le camp d’entraînement et le début de la saison avec les Red Wings, mais ses coéquipiers et lui espéraient un retour au jeu à un certain moment pendant la saison. « J’ai été en mesure de suivre la rééducation, mais incapable de m’entraîner. J’ai essayé, mais la douleur était insupportable, a confié Zetterberg au journal suédois Aftonbladet, le 28 août. Les médicaments pour calmer la douleur les étés précédents n’ont pas aidé cette fois… Je n’ai pas pu m’entraîner correctement et je ne peux pas jouer dans la LNH sans être bien préparé, surtout pas à mon âge. » Zetterberg, que les Red Wings ont réclamé au septième tour (210e) au repêchage de 1999, occupe le cinquième rang au chapitre des buts (337), des aides (623) et des points (960) dans l’histoire des Red Wings. — La Presse canadienne

Formule 1 Gp de Singapour

Räikkönen survole les essais libres

Kimi Räikkönen a obtenu le meilleur chrono de la deuxième séance d’essais libres au Grand Prix de Singapour de Formule 1 hier. Le meneur au championnat Lewis Hamilton a fait une fausse note au début de la séance après avoir mal jugé l’entrée dans un virage. Le pilote britannique s’est bien ressaisi par la suite, terminant une fraction de seconde (11 centièmes) derrière la Ferrari de Räikkönen à l’issue d’une séance disputée sous les projecteurs sur le circuit de 5 km de Marina Bay. Max Verstappen s’est classé à une demi-seconde de Räikkönen, au troisième rang avec son coéquipier chez Red Bull, Daniel Ricciardo, quatrième. « La position de tête samedi ? Nous ferons de notre mieux et nous verrons quels résultats nous ramènerons à la maison, a commenté Räikkönen. Aujourd’hui, c’est seulement vendredi, mais les choses se sont bien passées. » Lance Stroll (Williams) s’est encore une fois révélé l’un des pilotes les plus lents, se classant 19e à plus de trois secondes (3,442) du temps de référence. — La Presse canadienne

Golf Championnat du monde junior

Céleste Dao termine cinquième

Remettant une carte de 70 lors de l’ultime ronde du Championnat du monde junior de Cumberland, en Ontario, hier, la golfeuse québécoise Céleste Dao a conservé son cinquième rang acquis au terme de la troisième ronde la veille. Dao a complété le tournoi avec 282 coups, soit 6 sous la normale. Lors de la ronde d’hier, elle a réussi six oiselets, mais a également commis deux doubles bogueys, soit aux 9e et 11e trous. Provisoirement deuxième et à sept coups de l’Italienne Alessia Nobiolo avant la quatrième ronde, la Thaïlandaise Atthaya Thitikul a réussi un exploit, hier, en faisant pas moins de dix oiselets et un aigle pour finalement repartir avec la victoire et terminer 20 coups sous la normale. Meneuse lors des trois premières rondes, Nobiolo (- 18) a dû se contenter de la médaille d’argent pour une deuxième année de suite. L’Américaine Zoe Campos (- 14) a complété le podium. — Sportcom

Cyclisme Tour d’Espagne

Yates sème la concurrence

Simon Yates a fait un pas de plus vers la conquête de la Vuelta espagnole pour la première fois après avoir gagné hier plus d’une minute sur Alejandro Valverde lors de la 19e étape, remportée par Thibaut Pinot. Pinot a résisté à Yates lors de la dernière montée dans la principauté d’Andorre, en franchissant la ligne d’arrivée avec cinq secondes d’avance sur le Britannique pour sa deuxième victoire d’étape cette année. Valverde a terminé huitième, avec plus d’une minute de retard. Yates détiendra une priorité de 1 min 38 s sur Valverde lors de la 20e étape de 97,3 km, aujourd’hui. La Vuelta se termine demain à Madrid. « Je n’ai pas encore gagné la Vuelta, a déclaré Yates. Je me méfie beaucoup de demain. Nous avons vu aujourd’hui ce qui peut arriver en un jour. Bien sûr, j’ai apprécié la journée, mais ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini. » Le Canadien Michael Woods (Cannondale), vainqueur de la 17e étape mercredi, a terminé au 81e rang à 18 min 1 s du vainqueur. Antoine Duchesne, de Saguenay, a fini à la 121e position avec un retard de 21 min 16 s.

— Associated Press

Coupe Banque Nationale

Le beau parcours de Marino prend fin

Le beau parcours de Rebecca Marino à la Coupe Banque Nationale de Québec a pris fin en quarts de finale, hier soir, à la suite d’un revers de 6-3 et 6-4 au profit de la Britannique Heather Watson.

Mais le simple retour à la vie d’athlète professionnelle cette année pour la grande Canadienne mérite d’être souligné à grands traits. Québec était son premier tableau principal d’un tournoi de la WTA en plus de cinq ans ; elle y avait accédé comme invitée des organisateurs.

L’ancienne 38e raquette mondiale (2011) a commencé l’année 2018 au 917e échelon du classement de la WTA. Ses deux victoires de cette semaine, dont son gain d’entrée de jeu aux dépens de la 62e mondiale Tatjana Maria en deux manches de 6-2, la feront assurément améliorer sa 264e position actuelle.

Étoile montante du tennis canadien au début de la décennie 2010, Marino est devenue une étoile filante quand, en 2013, elle avait tout abandonné pour lutter contre des problèmes de dépression et d’intimidation.

La Torontoise de naissance et Vancouvéroise d’adoption a ensuite mis cinq ans à se rebâtir. Devenant entre autres entraîneuse de tennis et membre de l’équipe d’aviron de l’Université de la Colombie-Britannique. Mais jouer lui avait manqué.

« Mon énergie était à plat, ce soir, j’ai joué juste moyen, a analysé la femme de 27 ans, après son revers. Mais dans l’ensemble, j’ai connu une excellente semaine. À chaque match, je sais que je peux gagner. C’est certain que je place dorénavant mes attentes plus basses pour le résultat. Mais je sais que j’ai ma place dans un tournoi comme celui-ci, que j’appartiens à ce haut niveau. »

— Olivier Bossé, Le Soleil

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.