Basketball universitaire

Dort, meilleure recrue

Le Montréalais Luguentz Dort, des Sun Devils d’Arizona State, a été nommé recrue par excellence dans la section Pac-12 de la NCAA, hier. Dort, de Montréal-Nord, a mené les recrues de la section avec 16,2 points par match en moyenne. L’athlète de 6 pi 4 po et 215 lb pourrait choisir de se rendre admissible au repêchage de la NBA, mais il n’a pas encore pris sa décision. Les augures scrutant le repêchage voient Dort sélectionné à la fin du premier tour ou au deuxième tour. Les Sun Devils viennent de signer deux victoires de suite sur la route, ce qui devrait aider leur cause afin d’accéder au March Madness. L’équipe entamera jeudi le tournoi du Pac-12 à Las Vegas.

— La Presse canadienne

Bonne nouvelle pour les Canucks

Les Canucks de Vancouver ont perdu depuis un moment l’espoir de participer aux séries éliminatoires. Mais leurs fans ont reçu un joli baume, hier.

Tournoi d’Indian Wells

Auger-Aliassime s’est bien battu

Indian Wells, Californie — Félix Auger-Aliassime a vaillamment lutté, mais c’est le Japonais Yoshihito Nishioka qui a gagné 6-7 (2), 6-4 et 7-6 (5) au troisième tour du tournoi d’Indian Wells, hier soir.

Le Montréalais de 18 ans perdait 5-1 dans la dernière manche. Il a grugé l’écart avec deux bris de service, puis a créé l’impasse 6-6 avec le 11e de ses 13 as.

Dans le bris d’égalité, Nishioka a mené 3-1 avant de concéder 4 points de suite – Auger-Aliassime faisant tourner le vent avec un revers, un puissant service, un as et une balle profonde. Mais le Québécois a ensuite commis quatre fautes directes, s’inclinant en 2 heures et 57 minutes.

Auger-Aliassime a dominé le premier bris d’impasse, y prenant les commandes 4-1. Il a remporté la manche avec un puissant service.

En deuxième manche, Nishioka a obtenu deux bris de suite, dont le deuxième à zéro, prenant ainsi l’avance 5-3. Le Japonais a gardé le cap pour niveler la situation à une manche de chaque côté. Au total, Nishioka a eu l’avantage 5-4 pour les bris.

Auger-Aliassime est 58e au classement mondial, 16 rangs devant Nishioka.

Raonic en huitièmes de finale

Plus tôt dans la journée, l’Ontarien Milos Raonic a battu l’Américain Marcos Giron 4-6, 6-4 et 6-4, atteignant ainsi les huitièmes de finale du tournoi.

Raonic a récolté 22 as, dont le dernier lui a valu un coussin de 40-0 au dernier jeu.

La deuxième balle de match a été la bonne, Giron envoyant dans le filet un solide coup droit en décroisé de Raonic, qui remportait alors un cinquième jeu d’affilée. Le joueur de Thornhill a gagné en 1 heure et 58 minutes.

Le match a été serré quant aux bris, le Canadien n’ayant l’avantage que de 3-2. Le troisième bris a néanmoins lancé Raonic vers la victoire, car il a alors pris les devants 5-4 à la troisième manche.

Raonic est la 13e tête d’affiche de la compétition, tandis que Giron occupe le 217e rang au classement mondial. Avant cette percée, Giron comptait une seule victoire sur le circuit de l’ATP.

Raonic aura comme prochain rival Jan-Lennard Struff, qui a causé toute une surprise en battant son compatriote allemand Alexander Zverev, 6-3 et 6-1.

Struff a obtenu neuf as et a résisté aux quatre balles de bris concédées à Zverev. Sa fiche contre Raonic est de 1-1, dont une victoire en trois manches à Dubaï, le mois dernier.

À l’horaire à Indian Wells aujourd’hui figurent les Canadiens Denis Shapovalov et Bianca Andreescu, qui ont signé des victoires dimanche. Shapovalov est la 24e tête de série. Il affrontera le Croate Marin Čilić, 10e favori du tournoi. Andreescu, 60e au monde, se mesurera à la Chinoise Qiang Wang, 18e tête de série.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.