Mon clin d’œil

« Harry pourrait devenir le roi de l’Alberta. »

— Un partisan du Wexit

Courrier

Vous avez été plus d’une centaine à commenter l’éditorial de François Cardinal, « Du royal exit au royal flush ? », publié mercredi. Voici un aperçu des courriels reçus.

Les enfants dans le besoin

Les nouvelles télévisées nous informaient hier qu’un enfant sur cinq vit dans la pauvreté. Suivait l’info au sujet du couple princier, rutilant de richesse et d’opulence, et son désir d’habiter au Canada. Comment adhérer à ce conte de fées inutile et artificiel tout en sachant que nos enfants sont dans le besoin ? J’ai honte de poser la question ! 

— Marie Laurendeau

Se différencier des États-Unis

Il faut garder et maintenir notre lien avec le Royaume-Uni, parce que ce lien renforce et rend visible à peu de frais notre différence et notre indépendance des États-Unis ! Cette différence est très importante et on a un peu tendance, des deux côtés de la frontière, à l’oublier. 

— Urs P. Thomas, Montréal

De l’ordre

Il est indécent que ces deux personnes nous demandent d’utiliser des fonds publics pour leur propre indépendance financière. Le Canada ne doit pas accepter cela, encore moins leur donner le poste de gouverneur général. L’occasion est belle de remettre de l’ordre dans tout cela !

— Carmen Crépin

Croire au père Noël

Les payeurs de taxes canadiens ne devraient pas avoir à assumer des coûts pour le couple Harry et Meghan, que ce soit pour leur sécurité ou toute autre dépense. De plus, lors de la disparition de la reine actuelle, le Canada devrait en profiter pour se dissocier complètement de la royauté britannique et changer son mode de gouvernance en élisant un président en remplacement du gouverneur général du Canada. Mais bon, je crois encore au père Noël, et cela n’arrivera pas.

— Réjean Durocher, Montréal

Les enfants rois

J’aime lire les ragots sur la monarchie, mais de là à payer pour leur sécurité, no way. Ils ont pris une décision égoïste, qu’ils vivent avec leur décision. Fini les petits caprices des enfants rois, c’est le cas de le dire…

— Johanne Soucy

Bienvenue… si ça ne nous coûte rien

Je n’ai aucun problème à ce qu’ils s’installent au Canada s’ils apportent leur porte-monnaie, lequel est bien rempli, de toute façon. Autrement dit, leur établissement au Canada ne doit rien nous coûter.

— Pierre Bellavance

Le cirque des privilégiés

Il est grand temps que ce Canada passe de l’adolescence à l’âge adulte et devienne une république indépendante en mettant fin, enfin, à cette dépendance artificielle et illogique au cirque des privilégiés qu’est devenue cette monarchie.

— Michel Damphousse

Gaspillage éhonté

Je suis d’accord avec le « royal flush ». Si Meghan et Harry désirent faire une vie de « citoyens » et se détacher de la monarchie (qui est totalement dépassée), eh bien ! Qu’ils en assument eux-mêmes toutes les conséquences ainsi que toutes les dépenses ! Si ce n’est pas eux personnellement, cela devrait être à même le budget de la reine. Les Canadiens n’ont pas à assumer les dépenses de ce couple. Ce serait un gaspillage éhonté de nos fonds publics ! 

— Aimay Depelteau

Animaux de cirque

Les Québécois auraient le même attachement à la monarchie française si le cours de l’histoire avait été différent, je comprends bien nos concitoyens anglophones de ne pas vouloir de « royal flush », ce lien avec la mère patrie est probablement le dernier qui les distingue des Américains et même des autres Canadiens, à se demander qui sont les vrais Canadiens. Ce couple royal peut rapporter beaucoup plus au pays que les quelque 2 millions qu’ils coûteront aux contribuables, pour peu qu’on en fasse des animaux de cirque. 

— Christian Castonguay

Le Canada n’est pas une colonie

Je me pose des questions : devront-ils payer taxes et impôts ou tous les autres frais (soins de santé, permis de conduire, accès aux parcs nationaux) qui incombent à tout citoyen ? Nous ne sommes plus une colonie.

— Desneige Perreault

Bon débarras

Le Canada ne doit pas payer pour la sécurité du couple. L’occasion est belle de se débarrasser des représentants de la reine au Canada (gouverneur général et ses lieutenants). Rideau Hall deviendrait la résidence du premier ministre et les résidences des lieutenants-gouverneurs deviendraient des résidences pour les invités de marque des gouvernements provinciaux ou des premiers ministres de ces provinces.

— Laval Côté

Greta et les ours polaires

Quoi de plus ringard que ces histoires de têtes couronnées  ? Je me demande ce qu’en penserait Greta Thunberg. Gardons plutôt nos sous pour sauver les ours polaires.

— Françoise Chesnay

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.