New York

Virée design à SoHo

Élégant et époustouflant, SoHo est le quartier à ne pas manquer pour les amateurs de belles choses lors d’un voyage à New York. C’est là, à l’ombre des grandes enseignes de mode, qu’émergent les tendances et se dénichent curiosités et idées. Suivez notre parcours déco pour revenir inspiré.

Design japonais chez MUJI

L’espace de la marque japonaise MUJI, rue Broadway, vient de rouvrir après de longs mois de transformations qui saluent les 10 ans de présence de l’enseigne aux États-Unis. On trouve sur ces 7000 pi2 répartis sur deux niveaux des meubles, accessoires de rangement et textiles pour la maison avec une esthétique minimaliste à des prix abordables. Housses de coussin en jean, bols en bois, théières en porcelaine, trousses de voyage, diffuseurs d’huiles essentielles, réveils zen ou jolis stylos, impossible de repartir les mains vides.

455 Broadway

Déco chic et brute

Les décorateurs vedettes Robin Standefer et Stephen Alesh, derrière la griffe Roman and Williams, ainsi que plusieurs hôtels et restaurants new-yorkais, ont fini par concrétiser leur rêve : ouvrir une boutique-concept, en décembre dernier. La Roman and Williams Guild, au pied de SoHo, met en scène, à la façon d’un cabinet de curiosités, des objets choisis avec soin, essentiellement bruts ou patinés. On y trouve également des meubles et luminaires créés par le couple. Un charmant café français, à côté d’une fleuriste, permet de se poser entre deux boutiques.

53 Howard Street

Ambiance feutrée

On accède à cette adresse confidentielle par un ascenseur qui aboutit à un salon. The Apartment by The Line, ouvert en 2013, est l’un des premiers appartements-boutiques servant d’écrin à une sélection d’objets et de parfums pour la maison, ainsi que de vêtements, de souliers et de bijoux. Sous l’œil avisé de professionnels, on y bénéficie d’une leçon de style, un peu comme si on entrait dans un magazine de décoration. Si l’on ne repart pas avec les pièces les plus exclusives, on y pioche des idées pour rehausser son intérieur avec audace.

76 Greene Street

Assiette artistique chez De Maria

C’est l’adresse, à trois minutes à pied de SoHo, qui se refile pour son profil, hautement « instagrammable », et l’expérience culinaire qui attend les gourmets. Les designers de MP Shift ont conçu ce lieu industriel comme un atelier d’artiste en hommage au sculpteur et illustrateur américain Walter De Maria et au SoHo des années 70. Ici, le chaï latte arrive dans une céramique d’un artisan de Brooklyn. Dans l’assiette, les ingrédients se disputent la vedette par leurs parfums, couleurs et textures. La chef, Adriana Urbina, s’inspire de son enfance au Venezuela pour imaginer ses plats inoubliables.

19 Kenmare Street

Maison radicale

L’artiste Donald Judd, disparu en 1994, avait aménagé sa maison et son studio dans un bâtiment en fonte de cinq étages, à sa façon minimaliste, voire radicale. On peut le visiter, depuis cinq ans, en prenant rendez-vous plusieurs semaines ou mois à l’avance. Ce moment hors du temps avec une vue privilégiée sur SoHo s’accompagne d’une réflexion sur l’habitat entre meubles dessinés par l’artiste ou de marques iconiques, comme Thonet ou Artek. La société Donald Judd Furniture édite toujours les créations de l’artiste, dont son lit de jour, pièce centrale de l’espace de vie familial, particulièrement tendance.

101 Spring Street

Céramiques fines

Pour embellir le quotidien par petites touches, direction The Primary Essentials. Lauren Snyder, ancienne styliste et maîtresse des lieux dessinés par son mari architecte, ratisse le monde à la recherche de l’objet rare, mais utile, d’artisans et de designers indépendants. Les tables et étagères de cette adresse « lifestyle » ouverte l’automne dernier sont garnies de choses délicates aux formes singulières qui rehaussent illico la déco. Parmi les coups de cœur : les tasses en céramique striée de Natalie Weinberger, les sculptures tortueuses de Paola Paronetto ou encore les vases romains d’Object & Totem.

3 Centre Market Place

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.