Football

1

Drew Brees est devenu hier soir le quart-arrière le plus prolifique de l’histoire de la NFL, atteignant le plateau des 72 000 verges en carrière et surpassant ainsi l’ancienne marque de Peyton Manning. Brees, 39 ans, a mené les Saints de La Nouvelle-Orléans à une victoire facile de 43-19 contre les Redskins de Washington. — La Presse

Soccer

Christine Sinclair sur les rangs pour le Ballon d’or féminin

La vedette du soccer canadien Christine Sinclair fait partie des 15 joueuses en lice pour l’obtention du premier Ballon d’or féminin. Le magazine France Football décernera cette année un trophée individuel à une femme et à un homme, le 3 décembre, à Paris. Sinclair, de Burnaby, en Colombie-Britannique, figure parmi les candidates dévoilées hier en compagnie notamment de la Brésilienne Marta, de la Norvégienne Ada Hegerberg (Lyon) et de l’internationale allemande Dzsenifer Marozsan. Avec 173 buts sur la scène internationale, Sinclair vient au deuxième rang derrière l’Américaine Abby Wambach, qui en a totalisé 184 avant de prendre sa retraite.  — Associated Press

HOCKEY

Luongo est blessé au genou droit, mais évite l’opération

Le gardien Roberto Luongo, des Panthers de la Floride, manquera de deux à quatre semaines d’activité en raison d’une entorse au ligament collatéral tibial du genou droit. L’entraîneur-chef Bob Boughner a annoncé la nouvelle hier, ajoutant que Luongo n’aurait pas besoin d’une opération. Les Panthers ont placé le nom de Luongo sur la liste des blessés, dimanche, lui qui avait cédé sa place lors du match d’ouverture locale la veille.

— Associated Press

tennis Masters de Shanghai

Milos Raonic subit l’élimination à son premier match

La présence du Canadien Milos Raonic au Masters de Shanghai a tourné court. Raonic, 14e tête de série et 20e joueur mondial, s’est incliné d’entrée de jeu en trois manches contre l’Américain Mackenzie McDonald, qui occupe le 81e rang, 6-3, 5-7 et 6-3. Denis Shapovalov, l’autre Canadien inscrit au tournoi, disputera son match de premier tour aujourd’hui face au Géorgien Nikoloz Basilashvili. 

— La Presse canadienne

Baseball

Miguel Sano ne sera pas l’objet d’une poursuite après avoir renversé un policier

Miguel Sano, des Twins du Minnesota, ne fera pas l’objet de poursuites en République dominicaine à la suite de son implication dans un accident de la route ayant blessé un agent de police, ont annoncé les autorités. La police a révélé dans un communiqué que Sano a été libéré après avoir renversé un policier avec sa voiture à l’extérieur d’une boîte de nuit à San Pedro de Macoris, tôt dimanche matin. Le policier a subi une fracture de la jambe.

— Associated Press

Boxe

Patrice L’Heureux rend l’âme à 46 ans

L’univers québécois de la boxe est en deuil à la suite de la mort soudaine, hier, du Shawiniganais Patrice L’Heureux. L’ex-champion canadien des poids lourds a été retrouvé inanimé par sa femme à leur chalet de Saint-Tite.

L’Heureux, 46 ans, avait assisté au gala de boxe samedi soir au Centre Vidéotron de Québec en compagnie de son ami Roger Lavergne. Ce dernier était évidemment assommé par la tournure des événements.

« J’ai l’impression d’être en plein cauchemar. Nous étions ensemble pas plus tard que samedi à la boxe. On planifiait un voyage en Floride pour ma fête. Je suis dans les câbles actuellement. Je ne peux pas croire que mon ami Patrice est parti », a confié le président des Cataractes de Shawinigan. « Les gens vont se souvenir du boxeur. Mais ce qu’il faut dire, c’est qu’il était d’abord et avant tout un gentleman et un bon vivant. Il aimait tellement jouer des tours, faire des blagues. Il s’amusait dans la vie. C’est un départ qui va attrister beaucoup de gens. Un monument nous a quittés. »

Le promoteur Yvon Michel, avec qui L’Heureux a fait carrière, était lui aussi atterré par la nouvelle. « C’était une bonne personne, authentique, qui a performé jusqu’au maximum et même au-delà de son talent par sa détermination, par sa volonté à être le meilleur qu’il pouvait être. Il a connu une superbe carrière, autant chez les amateurs que chez les professionnels », a-t-il souligné.

Le boxeur avait fait ses débuts avec Alexandra Croft, et tous deux se sont joints à l’équipe du Gym Yvon Michel dans les années 2000. Selon M. Michel, son ancien protégé est toujours resté en contact avec lui, même après sa retraite.

« Pendant le Festival de Saint-Tite, il y a trois semaines, j’étais chez lui avec ma famille, on a passé la journée ensemble. Il portait même un chandail Groupe Yvon Michel qu’on lui avait donné peut-être 10 ans avant ! Il est toujours resté près de nous, il faisait partie de nos familles [Alexandra et moi]. »

Hommage le 1er décembre

M. Michel a indiqué qu’un hommage sera rendu au boxeur lors du combat de championnat du monde entre Adonis Stevenson et Oleksandr Gvozdyk qui aura lieu le 1er décembre au Centre Vidéotron.

« On a pas mal d’images de ses combats, alors on va faire une vidéo pour l’honorer », a-t-il promis.

Après une belle carrière chez les amateurs, L’Heureux a boxé durant une décennie chez les professionnels, majoritairement sous les ordres de Jim Girard. En 2005, il a réussi à mettre la main sur le titre canadien des poids lourds, devenant le premier Québécois en plusieurs décennies à y arriver. 

L’Heureux a mis un terme à sa carrière en 2010, s’inclinant notamment devant le champion du monde Alexander Povertkin.

Son palmarès professionnel s’établit à 24 victoires en 30 sorties. Au-delà des victoires et des défaites, il était devenu un chouchou des amateurs de boxe au milieu des années 2000, grâce à son charisme et à son cœur dans le ring.

— Steve Turcotte, Le Nouvelliste

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.