Opinion

Bonsoir et merci, Ron !

Avec ton traditionnel « Bonsoir, les sportifs ! », tu as, durant tant d’années, animé la tribune radiophonique la plus populaire à Montréal.

Plus qu’une tribune, tu présidais une audience publique jusqu’à tard dans la nuit, pour écouter les commentaires et les critiques des partisans sur les performances, bonnes ou mauvaises, du Canadien de Montréal et des autres équipes sportives et athlètes de Montréal.

Tes histoires et tes anecdotes, ton rire bruyant et tes colères aussi spectaculaires que brèves ont fait de ton émission un grand divertissement de fin de soirée. Ton sens de l’écoute, ton respect et l’intérêt que tu manifestais pour chacun de tes auditeurs t’ont permis de jouer un rôle exceptionnel. Ton rendez-vous spectacle a contribué à divertir ton large public tout en gardant éveillés de nombreux camionneurs fatigués, et en égayant des milliers de travailleurs et travailleuses de nuit.

Mais surtout, tu as su prolonger et renforcer durant toutes ces années, quotidiennement et d’une manière unique, les relations entre le Canadien de Montréal et ses partisans.

Ton style personnel et chaleureux ont fait de toi un personnage légendaire dont plusieurs humoristes se sont inspirés. Au-delà de tes années comme arbitre dans la Ligue nationale, ta longue carrière d’artisan des médias nous laisse un legs d’une valeur inestimable. Celui d’un homme intègre qui a pratiqué son métier avec honnêteté, professionnalisme et rigueur. Au cours de trois décennies, tu as su cultiver et préserver la passion et la ferveur des partisans du Canadien, même dans les moments les plus difficiles.

Au nom de tous nos partisans, permets-nous de te dire simplement aujourd’hui : « Bonsoir et merci, Ron. »

* Ronald Corey a été président du Canadien de Montréal de 1982 à 1999 ; Pierre Boivin a été président et directeur général du club de 1999 à 2011 ; Geoff Molson est propriétaire, président et chef de la direction du Canadien.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.