en coulisses avec Marie-Mai

La préparation d'une workaholic

C’est ce soir que Marie-Mai présente au Centre Bell le premier spectacle de sa tournée Elle et moi. La chanteuse se dit au sommet de sa forme et promet le spectacle le plus extraordinaire de toute sa carrière. La Presse a assisté aux derniers préparatifs de son spectacle, de la conception des visuels aux répétitions.

Esthétique visuelle

« C’est la première fois que tous les visuels pour mon show ont été créés de A à Z. Chaque visuel a été pensé et conçu “frame par frame”, et on travaille avec les meilleurs : Marcella Grimaux à la conception et Pierre Gill [Blade Runner 2049] à la direction photo. Les projections seront sur quatre écrans géants de 34 pieds », indique Marie-Mai, qui signe la direction artistique et la co-mise en scène. « Je suis une workaholic et toutes les personnes autour de moi donnent le meilleur d’eux-mêmes. On sait qu’on fait quelque chose qui va vraiment changer la perception que les gens ont de moi sur scène. Ce show est vraiment le meilleur de tout ce que j’ai fait. Je sens aussi que j’ai ma place dans tout le processus créatif, j’y participe, j’y apporte des idées, c’est un vrai travail d’équipe. Le spectacle que je présente, c’est le plus bel investissement que je pouvais faire pour moi et pour mon public. Si je veux un show à la hauteur de mes attentes et de celles du public, je n’ai pas le choix d’investir dans ma carrière et dans ma tournée. »

Au sommet de sa forme

« La scène, c’est ma maison, c’est là où je me sens le mieux, où je ne me remets pas en question. Pour moi, le vrai défi, ce sont les chorégraphies, car elles sont beaucoup plus difficiles que ce que j’ai fait auparavant et je ne veux pas que les gens voient que je pense à mes mouvements, mais plutôt que tout soit complètement maîtrisé. Pour en arriver là, c’est beaucoup de pratique et d’entraînement. J’ai de l’énergie, je me sens bien, je me nourris bien. Je me rends compte qu’avant, c’était l’adrénaline qui me poussait sur scène quand je dansais. Lorsque la lumière s’éteignait, j’étais très essoufflée. Je me suis dit qu’il était temps que je fasse attention à moi, et que si je veux être à 300 %, il faut que je me donne les outils. C’est ce que j’ai fait et je suis de loin au meilleur de ma forme physique. »

Ça fait pop ! 

« C’est un show très pop. Je suis mon instinct plus que jamais. Je voulais qu’il y ait une cohésion dans mon spectacle comme sur mon album. Mon chum David Laflèche s’est occupé de tous les arrangements et de la direction musicale. Il s’est assuré qu’il y ait un pont entre mes anciennes et nouvelles chansons. Je suis fière parce qu’on a actualisé de manière assez subtile et plus pop certaines anciennes chansons sans les dénaturer. Ça leur donne une deuxième vie, je suis excitée de les chanter dans leur nouvelle version. »

Soulignons que Marie-Mai sera entourée sur scène de nouveaux musiciens. « Ils ont le désir de se surpasser et ça me donne une énergie supplémentaire ! Je les ai rencontrés un par un. La chimie doit être bonne parce qu’en tournée, le plaisir qu’on a ensemble dans le camion, c’est ce qui fait en sorte qu’on a une belle chimie le soir ! »

De retour après une longue pause

« C’est la plus longue pause que j’ai eue sans faire de spectacle [depuis 2016]. Je reviens plus forte parce que je me suis redéfinie dans tous les aspects de ma vie ! Un amour comme celui de ma fille a eu un effet apaisant. Un enfant, ça change tout. J’ai plus de détachement par rapport à ce que je fais, je mets les choses en perspective. Est-ce que je vais être capable de retrouver la bête de scène en moi ? Oui ! Il suffit que je me trempe le bout de l’orteil et tout revient ! J’avais tellement hâte de revenir sur scène, car c’est ce qui me définit comme personne. Je ne me tanne pas, donne-moi des shows, encore et encore, tu peux m’en donner 300 et je vais faire les 300 ! Je suis heureuse et plus que jamais je me sens à ma place. Je ne suis plus arrêtable ! »

Une fête pour Gisèle 

La fille de Marie-Mai, Gisèle, aura 2 ans demain et célébrera son anniversaire au Centre Bell samedi. « C’est pour ça qu’on a choisi ces dates-là ! Il s’est tellement passé de choses en deux ans ! C’est une belle façon de célébrer son anniversaire et de me célébrer aussi ! C’est moi qui ai accouché, je suis fière de moi ! », lance Marie-Mai en riant. « On va faire une fête le 16 février avec les enfants de la production, sous le thème de Peppa Pig. Si je suis là aujourd’hui et que j’ai eu la force de faire tout ce cheminement, c’est que j’avais ma fille et j’avais envie d’être un bon modèle pour elle. Je voulais l’inspirer. Elle aime ça me voir sur scène. Elle aime danser et chanter, alors elle va capoter ! »

Marie-Mai est en spectacle ce soir, demain et samedi au Centre Bell, puis elle partira en tournée à travers le Québec.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.