Tennis  Masters de Monte-Carlo

Auger-Aliassime contre Londero

Le Québécois Félix Auger-Aliassime affrontera le qualifié argentin Juan Ignacio Londero au premier tour du Masters de Monte-Carlo, ont annoncé les organisateurs du tournoi, hier. Auger-Aliassime, 33e au classement mondial, affrontera celui qui occupe le 66e rang demain. Il s’agira de leur premier duel en carrière. Auger-Aliassime et son compatriote Denis Shapovalov affronteront par ailleurs en double aujourd’hui les Autrichiens Jürgen Melzer et Dominic Thiem. Shapovalov entreprendra son parcours en simple contre l’Allemand Jan-Lennard Struff au premier tour.

— La Presse canadienne

Hockey  LNH

Makar rejoint l’Avalanche

L’Avalanche du Colorado a conclu une entente de trois ans avec le défenseur Cale Makar, hier, au lendemain de la défaite de l’Université du Massachusetts en finale du championnat universitaire américain. Makar, originaire de Calgary, pourrait disputer son premier match dans la LNH ce soir (22 h) contre les Flames de Calgary. La série éliminatoire de premier tour entre les deux équipes de l’Association de l’Ouest est à égalité 1-1. Le hockeyeur de 6 pi et 192 livres a été sélectionné au quatrième rang par l’Avalanche lors du repêchage de la LNH en 2017. Âgé de 20 ans, il a dominé les défenseurs de la NCAA avec 49 points cette saison.

— Associated Press

Cyclisme

Gilbert gagne Paris-Roubaix

Le Belge Philippe Gilbert a devancé l’Allemand Nils Politt au fil d’arrivée de la Classique Paris-Roubaix, hier, y signant du même coup sa première victoire. Gilbert s’est accroché à la roue de Politt avant d’augmenter la cadence pour le dépasser et le battre par une longueur au fil d’arrivée. Le Belge Yves Lampaert a complété le podium, après six heures d’effort. Le Québécois Hugo Houle a terminé 78e, à 15 min 51 s de Gilbert. « C’est la course la plus difficile pour moi chaque année. J’étais dans le groupe de tête et j’étais bien placé, mais ça m’a lâché tout d’un coup. J’ai eu une panne d’énergie et je n’avais plus de jambes. J’ai souffert pour rallier l’arrivée. Je n’avais plus de forces ni d’énergie », a raconté Houle. Paris-Roubaix est l’une des cinq principales classiques cyclistes au monde, avec le Tour des Flandres, la Classique Milan-San Remo, la Classique Liège-Bastogne-Liège et le Tour de la Lombardie. Gilbert les a toutes gagnées, sauf la Classique Milan-San Remo.

— Associated Press et Sportcom

Hockey Mondial féminin

Le Canada se contente du bronze

Le Canada a obtenu la médaille de bronze au Championnat du monde de hockey féminin, hier à Espoo, en Finlande, après avoir rossé la Russie 7-0, et les États-Unis ont gagné un cinquième titre de suite dans la controverse.

Loren Gabel a réussi un doublé, tandis que Natalie Spooner a récolté un but et une mention d’aide pour les Canadiennes. 

« Je crois que nous avons trouvé notre marqueuse naturelle », a déclaré l’entraîneur-chef Perry Pearn.

Rebecca Johnston, Jamie Lee Rattray, Erin Ambrose et Jaime Bourbonnais ont aussi trouvé le fond du filet. Sarah Nurse a amassé deux mentions d’aide.

Geneviève Lacasse a réussi six arrêts, en route vers la victoire.

« C’était probablement la rencontre la plus difficile de nos carrières respectives, d’un point de vue psychologique, a convenu la capitaine Brianne Jenner. Nous avons fait ce qu’il fallait pour quitter le tournoi avec une médaille.

« Après la sirène finale, nous ressentions encore beaucoup de déception. Ce sera difficile à digérer. »

Les représentantes de l’unifolié ont encaissé un revers de 4-2 contre la Finlande en demi-finale samedi, et elles n’ont pu participer à la finale pour la première fois depuis l’instauration du tournoi, en 1990.

La capitaine et meilleure marqueuse du Canada, Marie-Philip Poulin, a disputé moins d’une période dans la compétition.

L’attaquante québécoise a aggravé une blessure au genou gauche lors du troisième match du Canada dans ce tournoi.

But refusé

En finale, les Américaines ont triomphé 2-1 en tirs de barrage après qu’Alex Rigsby eut stoppé la tentative de Susanna Tapani.

Les Finlandaises croyaient avoir gagné l’or à 11 min 33 s de la prolongation sur un but de Petra Nieminen.

Les joueuses ont sauté sur la patinoire et lancé leurs gants et leurs casques dans les airs pour célébrer devant leurs partisans, mais le but a finalement été refusé après une longue consultation des reprises vidéo.

Jenni Hiirikoski est entrée en contact avec Rigsby alors qu’elle tentait de profiter de son propre retour, ce qui a permis à Nieminen de tirer dans un filet ouvert.

Annie Pankowski a marqué en temps réglementaire pour les Américaines, qui ont gagné huit des neuf derniers tournois. Rigsby a stoppé 27 tirs.

Tapani a répliqué pour la Finlande, qui participait à une première finale. Noora Raty a totalisé 50 arrêts.

Le Canada accueillera le Championnat du monde de 2020 à Halifax et à Truro, en Nouvelle-Écosse.

— Donna Spencer, La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.