Au menu ce week-end

Planifier un déjeuner de Pâques

Voici quatre recettes parfaites pour un déjeuner pascal en famille. Que vous soyez très organisé ou à la dernière minute.

Pain brioché aux pistaches

Ce pain brioché légèrement sucré est idéal au déjeuner. La pâte est ici pétrie à l’aide d’un batteur sur socle, mais c’est au rouleau qu’on l’abaisse et à la main qu’on lui donne sa forme.

PRÉPARATION : 40 minutes

CUISSON : 45 minutes

LEVÉE : 1 h 15 min

RENDEMENT : 10 portions

INGRÉDIENTS

Pains briochés

450 g (3 tasses) de farine tout usage non blanchie

30 ml (2 c. à soupe) de sucre

10 ml (2 c. à thé) de levure instantanée

5 ml (1 c. à thé) de sel

250 ml (1 tasse) de lait, tiède

55 g (1/4 de tasse) de beurre non salé, ramolli

1 œuf

Garniture aux pistaches

65 g (1/2 tasse) de pistaches non salées écalées

55 g (1/4 de tasse) de sucre

55 g (1/4 de tasse) de beurre non salé, ramolli

15 ml (1 c. à soupe) de farine tout usage non blanchie

2,5 ml (1/2 c. à thé) d’extrait de vanille

1 ml (1/4 c. à thé) de sel

œuf, tempéré

PRÉPARATION

Pain brioché

1. Dans un batteur sur socle muni du crochet à pétrir ou dans un bol à la cuillère de bois, mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel.

2. Ajouter le lait, le beurre et l’œuf, puis mélanger jusqu’à ce que la pâte commence à se former. Pétrir la pâte 2 minutes au batteur sur socle ou avec les mains sur un plan de travail légèrement fariné jusqu’à ce que la pâte soit lisse. Déposer la pâte dans un bol propre et légèrement huilé. Couvrir d'une pellicule plastique. Laisser lever dans un endroit tiède et humide pendant 1 heure ou jusqu’à ce que la pâte double de volume.

Garniture aux pistaches

3. Entre-temps, au robot culinaire, hacher finement les pistaches. Ajouter le reste des ingrédients et mélanger jusqu’à ce que la garniture soit homogène. À l’aide d’une spatule, racler les parois à quelques reprises. Réserver.

4. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 190 °C (375 °F). Beurrer généreusement un moule à pain de 25 x 10 cm (10 x 4 po) et d’une contenance de 1,5 L (6 tasses).

5. Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte en un rectangle d’environ 45 x 20 cm (18 x 8 po). Étendre la garniture sur la pâte en laissant une bordure intacte de 5 cm (2 po) sur un des côtés les plus courts. Rouler la pâte sur elle-même à partir du côté opposé. Déposer le cylindre côté fermeture vers le bas dans le moule. Laisser lever sans couvrir dans un endroit tiède et humide jusqu’à ce que la pâte atteigne tout juste la hauteur du moule, soit environ 15 minutes. Badigeonner la pâte d’eau.

6. Cuire au four 45 minutes. Démouler le pain et laisser refroidir sur une grille avant de trancher.

Les conseils de Ricardo

Le succès de cette recette dépend de deux choses : l’œuf doit être tempéré pour assurer l’homogénéité du mélange et le pain, une fois façonné, doit être placé dans le moule côté soudure (la bordure apparente, qu’on appelle aussi la clé), face au fond. Autrement, la garniture de pistaches s’en échapperait.

Le temps de levée de la pâte peut changer selon la température et le taux d’humidité de la pièce où elle repose. Fiez-vous alors à son volume, qui doit doubler pour obtenir la texture aérienne recherchée.

Scones aux dattes et aux clémentines

Le goût et la texture des fromages à pâte ferme s’harmonisent parfaitement aux dattes et aux clémentines sucrées de ces scones. On les sert avec le plateau de fromages, à l’heure du déjeuner ou en collation.

PRÉPARATION : 25 minutes

CUISSON : 18 minutes

RENDEMENT : 16 portions

SE CONGÈLENT

INGRÉDIENTS

125 ml (1/2 tasse) de lait

1 ou 2 clémentines (ou 1 orange), le zeste râpé seulement

60 ml (1/4 de tasse) de jus de clémentine

500 ml (2 tasses) de farine tout usage non blanchie

60 ml (1/4 de tasse) de cassonade

12,5 ml (2 1/2 c. à thé) de poudre à pâte

1 ml (1/4 de c. à thé) de graines de fenouil concassées

1 ml (1/4 de c. à thé) de sel

125 ml (1/2 tasse) de beurre non salé froid, coupé en cubes

125 ml (1/2 tasse) de fromage à la crème froid, coupé en cubes

125 ml (1/2 tasse) de dattes séchées dénoyautées et coupées en petits dés

15 ml (1 c. à soupe) de crème 35 %

Fromage à pâte ferme (Louis D’Or, Monnoir, Victor et Berthold, etc.)

PRÉPARATION

1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 200 °C (400 °F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

2. Dans un bol, mélanger le lait, le zeste et le jus de clémentine. Réserver.

3. Au robot culinaire, mélanger la farine, la cassonade, la poudre à pâte, les graines de fenouil et le sel. Ajouter le beurre et le fromage à la crème, et mélanger quelques secondes à la fois jusqu’à ce qu’ils aient la grosseur de petits pois. Ajouter le mélange de lait et mélanger juste assez pour humecter les ingrédients secs.

4. Sur un plan de travail fariné, déposer la pâte. Ajouter les dattes et mélanger avec les mains. Abaisser la pâte en un carré d’environ 23 cm (9 po) avec les doigts ou avec un rouleau à pâtisserie. Couper la pâte en 16 carrés et les déposer sur la plaque en les espaçant.

5. Badigeonner les scones avec la crème. Cuire au four environ 18 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Laisser refroidir complètement. Servir avec des fromages à pâte ferme.

Les conseils de Ricardo

Si vous servez les scones au déjeuner, saupoudrez-les de cassonade ou de sucre avant de les cuire.

Pour qu’elle conserve sa consistance sableuse, la pâte à scone gagne à ne pas être trop travaillée. En la mélangeant à la main plutôt qu’au robot culinaire, vous aurez un meilleur contrôle sur sa texture.

Yogourt à la compote de rhubarbe et crumble aux graines de citrouille

Faite avec du yogourt grec nature, rehaussée d’une compote à base de rhubarbe et de fraises et d’un crumble maison aux graines de citrouille qui lui apporte du croquant, cette recette protéinée plaira autant aux petits qu’aux grands.

PRÉPARATION : 10 minutes

CUISSON : 20 minutes

RÉFRIGÉRATION : 2 heures

RENDEMENT : 4 portions

INGRÉDIENTS

Compote de rhubarbe et de fraises

280 g (2 tasses) de rhubarbe coupée en cubes

280 g (2 tasses) de fraises coupées en quartiers

210 g (1 tasse) de sucre

15 ml (1 c. à soupe) de jus de citron

Garniture

500 ml (2 tasses) de yogourt grec nature

1 recette de crumble aux graines de citrouille (voir recette) ou autre granola

PRÉPARATION

Compote de rhubarbe et de fraises

1. Dans une casserole, mélanger tous les ingrédients. Porter à ébullition et laisser mijoter 15 minutes ou jusqu’à ce que les fruits soient compotés. Verser dans un bol et réfrigérer jusqu’à refroidissement complet, soit environ 2 heures.

Montage

2. Répartir le yogourt dans des bols. Garnir de 30 ml (2 c. à soupe) de compote de rhubarbe et de fraises, ou au goût, puis garnir de crumble.

Crumble aux graines de citrouille

PRÉPARATION : 10 minutes

CUISSON : 10 minutes

RENDEMENT : 250 ml (1 tasse)

INGRÉDIENTS

50 g (1/2 tasse) de flocons d’avoine à cuisson rapide

40 g (1/4 de tasse) de graines de citrouille

40 g (1/4 de tasse) d’amandes en bâtonnets

30 ml (2 c. à soupe) de cassonade

30 ml (2 c. à soupe) de beurre, ramolli

PRÉPARATION

1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Tapisser une plaque à biscuits de papier parchemin.

2. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients du bout des doigts jusqu’à ce que le mélange soit humecté par le beurre. Répartir sur la plaque. Cuire de 10 à 12 minutes ou jusqu’à ce que le crumble soit doré, en le remuant à quelques reprises. Laisser refroidir complètement.

3. Servir le crumble seul, avec du lait, du yogourt ou une compote de fruits.

4. Le crumble se conserve dans un contenant hermétique à la température ambiante jusqu’à deux semaines.

Les conseils de Ricardo

On trouve de la rhubarbe au rayon des produits surgelés de certains supermarchés. À défaut d’en avoir, fraîche ou congelée, remplacez-la par des pommes de type Granny Smith ou McIntosh.

Si le temps vous manque pour la préparation du crumble, sachez qu’on trouve en épicerie d’excellents granolas faits par de petits artisans, avec des ingrédients connus et sans ajout d’additifs.

« Prunetella » (tartinade de pruneaux aux noisettes)

La consistance onctueuse de cette tartinade, obtenue en dosant bien la quantité d’eau, fait sensation. Dans celle-ci, le pruneau remplace le chocolat comme ingrédient sucrant.

PRÉPARATION : 10 minutes

CUISSON : 3 minutes

RÉFRIGÉRATION : 3 heures

RENDEMENT : 310 ml (1 1/4 tasse)

SE CONGÈLE

INGRÉDIENTS

100 ml (1/2 tasse) de pruneaux dénoyautés

125 ml (1/2 tasse) d’eau

125 ml (1/2 tasse) de beurre de noisettes

60 ml (1/4 de tasse) de sirop d’érable

PRÉPARATION

1. Dans une petite casserole, porter à ébullition les pruneaux et l’eau. Laisser mijoter 1 minute pour que les pruneaux se gonflent d’eau.

2. Au robot culinaire, réduire en purée lisse les pruneaux chauds avec l’eau de cuisson, le beurre de noisettes et le sirop d’érable. Ajouter de l’eau au besoin si la préparation est trop ferme. Transvider dans un contenant hermétique. Laisser tiédir et réfrigérer 3 heures ou jusqu’à refroidissement complet.

3. Délicieux avec des quartiers de pomme, du fromage ou sur des rôties. La « prunetella » se conserve deux semaines au réfrigérateur.

Les conseils de Ricardo

Le beurre de noisettes choisi pour cette recette pourrait être remplacé par d’autres beurres, dont ceux aux amandes ou aux arachides. Des beurres plus amers (aux graines de citrouille et de tournesol) offriront une variante un peu moins sucrée.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.