Télévision

ICI ARTV, moins drôle, plus cultivée

On a souvent reproché à ICI ARTV de ne pas être assez culturelle, à raison. Voici que les patronnes de la chaîne profitent de la disparition de quelques émissions d’humour pour ramener la culture au premier plan dans la nouvelle programmation, qui commence dès samedi, devançant ses concurrentes d’au moins une semaine.

Ce mouvement souhaitable coïncide avec l’arrivée de Marie-Claude Wolfe à titre de première directrice d’ICI ARTV et d’ICI Explora. Ainsi, ne cherchez plus dans la grille Paparagilles, « qui avait fait le tour », juge Dominique Chaloult, directrice générale de la télévision de Radio-Canada. Quant à Info, sexe et mensonges, l’émission reviendra, mais au printemps, et seulement sur ICI Radio-Canada Télé. Ce qui change passablement la couleur des vendredis soir d’ICI ARTV, et qui permet de ramener C’est juste de la TV à 21 h, son ancienne case horaire.

C’est aussi le vendredi soir qu’on loge trois grosses nouveautés, toutes culturelles, en commençant par Pour emporter. France Beaudoin y fera des entrevues d’une heure, un luxe en télévision, autour des mots, qu’ils proviennent de livres, de théâtre, de poésie, ou d’ailleurs. Serge Denoncourt inaugure la saison le 17 août à 20 h. Virginie Fortin y dira ne pas avoir peur des quotas pour favoriser l’équité. Marc Labrèche y relatera cette période d’agonie de sa femme Fabienne, durant laquelle il ne distinguait plus les couleurs autour de lui. Le philosophe Frédéric Lenoir, Patrick Lagacé, Louis T et l’écrivain et slameur David Goudreault ont aussi participé à cette saison de 20 émissions, dont 12 ont déjà été tournées au Centre des sciences de Montréal, dans une ambiance lounge. Le public repart avec des citations et des œuvres dont il aura été question durant l’émission, et Antoine Gratton agrémente le tout en musique. 

Les extraits montrés aux journalistes annoncent le meilleur et rappellent le talent qu’a France Beaudoin d’arracher gentiment à ses invités des confidences qu’ils ne livreraient pas ailleurs.

Suivra à partir du 26 octobre Faire œuvre utile, inspirée du livre d’Émilie Perreault, qui réunit gens du public et artistes qui les ont inspirés ou ont changé leur vie. Robert Lepage a bien voulu se prêter au jeu il y a deux semaines, en pleine tourmente de SLĀV et Kanata. Je n’ai vu que quelques minutes et j’ai déjà l’œil humide. Fred Pellerin, Denis Villeneuve, Mariana Mazza et Marc Séguin y seront. Le nouveau magazine culturel de Sébastien Diaz, L’effet wow, n’est attendu qu’en janvier, aussi logé le vendredi.

Des lundis sous le signe de la culture

Les débuts de semaine ont pour thème Lundi culture, avec des documentaires et de grands spectacles, à partir de 20 h 30. En plus de Pour l’amour du country, de retour pour une 16e saison, Patrick Norman fait l’objet d’un documentaire sur son parcours, Les musiques de Patrick, le 10 septembre, où il est notamment question de sa courte période disco. Le 20 août à la même heure, deux heures s’annoncent captivantes : Louise Lecavalier sur son cheval de feu, sur la grande danseuse et chorégraphe. On annonce aussi le documentaire de l’ONF sur Pauline Julien.

On attend quelques fictions intéressantes, dont la suite très attendue d’Anne, à partir du jeudi 27 septembre, à raison de deux épisodes en rafale, qui nous feront même devancer la version anglaise de CBC. La révolte des bonnes filles raconte le machisme des salles de rédaction des années 60, inspirée d’un livre de Lynn Povich, du groupe de femmes qui ont poursuivi Newsweek pour discrimination sexuelle. Dès samedi, à 22 h. On annonce pour octobre Le génie Picasso, dans laquelle Antonio Banderas incarne ce monument. J’ai déjà hâte à la troisième saison de Notre vie, dont j’ai regardé la deuxième en rafale cet été le samedi soir. Un gros succès sur ICI ARTV.

Dufort explore

C’est aussi la rentrée sur ICI Explora, dont Les aventures du Pharmachien est l’émission la plus regardée. De retour en décembre, le nouveau marié Olivier Bernard s’y penchera entre autres sur la fameuse diète cétogène. 

Aussi attendue pour l’hiver, la nouveauté la plus intéressante de la chaîne nature est Le gros laboratoire, avec Jean-René Dufort et Marie-Pierre Élie, où 100 volontaires sont soumis à diverses expériences insolites. Ça s’annonce révélateur de nos comportements. À un test de mensonges, qui dit vrai à la question : « Combien avez-vous eu de partenaires sexuels au cours de votre vie ? », les réponses vont de 15 à 2500. Rien de moins.

Théo et Dandenault, agents libres

Vous ne verrez plus José Théodore ni Mathieu Dandenault à TVA Sports. J’ai appris que la chaîne n’avait pas renouvelé les contrats de ces deux anciens joueurs du Canadien qui agissaient à titre de commentateur et analyste. Théodore y était depuis 2014, alors que Dandenault avait été engagé deux ans plus tôt. Aux communications de Groupe TVA, Véronique Mercier affirme que la collaboration avec José Théodore s’est terminée en bons termes, après des négociations qui n’ont pas abouti. En ce qui concerne Mathieu Dandenault, TVA a simplement choisi de ne pas renouveler cette collaboration. Le diffuseur ajoute que ces départs n’ont aucun lien avec des coupes de personnel ou les récents résultats de l’antenne. L’arrivée de nouveaux collaborateurs devrait être annoncée prochainement.

Retour de Banc public

Guylaine Tremblay sera de retour pour une quatrième saison à la barre de Banc public, le printemps prochain à Télé-Québec. Désormais diffusée plus tard dans l’année dans un format de 30 minutes, l’émission poursuit sa présente saison jusqu’au 6 septembre, le jeudi à 19 h 30. Le diffuseur a récemment renouvelé Y’a du monde à messe pour une troisième saison. Le talk-show de Christian Bégin retient 193 000 adeptes le vendredi soir, comparativement à 229 000 l’été dernier.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.