Basketball

À un gain de l’exploit

Oakland, — Californie — Kawhi Leonard a une fois de plus guidé l’attaque des Raptors de Toronto, qui se sont approchés à une victoire du premier titre de la NBA de leur histoire grâce à un gain de 105-92 aux dépens des Warriors de Golden State, hier soir.

Leonard a obtenu au moins 30 points pour une 14e partie depuis le début des séries, terminant sa soirée de travail avec 36 points et 12 rebonds. Son brio a aidé les Raptors à prendre les devants 3-1 dans cette finale de la NBA.

Leonard a réussi 11 de ses 22 tirs, dont 5 de la ligne des trois points. Il a reçu l’aide inespérée du vétéran Serge Ibaka, qui a amassé 20 points en près de 22 minutes de jeu. Pascal Siakam a ajouté 19 points alors que Kyle Lowry en a inscrit 10 pour les Raptors.

« Je crois que les équipes s’abreuvent de l’expérience de leurs leaders et de leurs joueurs vedettes comme Kawhi le fait pour nous, a dit l’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse. Marc [Gasol] est très intelligent aussi et il ne montre pas trop ses émotions. C’est la même chose pour Kyle. Un jeune joueur comme Pascal peut apprendre de nos vétérans. »

La formation torontoise pourrait soulever le trophée Larry O’Brien pour la première fois en 24 ans d’existence, alors que le cinquième affrontement sera disputé devant leurs partisans, lundi soir.

Klay Thompson et Kevon Looney ont salué leur retour au jeu en amassant respectivement 28 et 10 points pour les Warriors.

Thompson, qui s’était blessé à l’ischiojambier, et Looney, qui avait subi une blessure à la cage thoracique, avaient tous deux raté le troisième match de cette série. Les Raptors avaient triomphé 122-109.

Les Warriors inconstants

Stephen Curry a marqué 27 points et Draymond Green a failli réaliser un triple-double grâce à 10 points, 9 rebonds et 12 aides, mais les hommes de Steve Kerr ont offert du jeu inconstant et ils ont laissé leurs adversaires s’imposer en deuxième demie.

Les Warriors, doubles champions en titre de la NBA, ont détenu l’avance pendant la totalité de la première demie, rentrant au vestiaire en avant 46-42. Les visiteurs ont cependant dominé leurs vis-à-vis 37-21 au troisième quart, se donnant une avance qu’ils n’ont jamais perdue par la suite.

En première demie, les Warriors avaient pourtant été beaucoup plus efficaces défensivement que lors du duel précédent, forçant les Raptors à compléter seulement 34 % de leurs tentatives de tir. Seul Leonard a pu trouver un peu de rythme, récoltant 14 points en première demie.

Thompson a fait sentir sa présence en réussissant six de ses dix premiers lancers, énergisant la foule à l’Oracle Arena. Cette dernière a toutefois été plus calme lorsque les Torontois ont conclu le troisième quart avec une séquence de 18-6 au cours des quatre dernières minutes.

« Nous avions eu quelques problèmes au troisième quart lors du deuxième match. Nous avons donc décidé d’insérer dans la formation Fred VanVleet au début de ce quart pour avoir deux meneurs qui peuvent faire avancer le ballon, a observé Nurse. Les deux paniers de Kawhi ont changé la perception de nos joueurs et ils nous ont montré que nous étions capables de réussir nos tirs. »

Les Warriors ont tout tenté pour remonter la pente, s’approchant à 8 points des Raptors à la suite d’un tir de trois points réussi de Curry avec moins de trois minutes à écouler à la partie, mais Siakam et Lowry ont tour à tour envoyé le ballon dans le panier pour fermer les livres.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.