Les touche-à-tout

Pour le bricoleur du dimanche, pour les familles recomposées ou pour atteindre une destination lointaine, ces véhicules représentent les couteaux suisses de l’industrie automobile.

Les touche-à-tout

Jeep Wrangler

Chez Jeep, le renouvellement du Wrangler représente toujours un exercice délicat. En effet, comment faire évoluer un modèle dont les adeptes, depuis toujours, demandent à ce qu’il s’améliore en faisant semblant de rester le même ? Encore une fois, et sans compromettre les qualités intrinsèques du Wrangler, ses concepteurs pensent y être parvenus.

Plus léger, le Wrangler conserve son V6 de 3,6 L, mais propose aussi d’autres options. La première consiste en un quatre-cylindres de 2 L turbocompressé et la seconde en un V6 turbodiesel. Ce dernier ne sera cependant proposé que l’an prochain.

Lexus RX-L

La clientèle la réclame depuis toujours, mais Lexus faisait la sourde oreille. Plus maintenant. Une version allongée (de 11 cm) du populaire RX s’inscrit désormais au catalogue. Cette déclinaison dotée d’une troisième rangée de sièges permet au RX-L (c’est son nom) de faire monter sept personnes à son bord. Et tous y trouveront le confort, assure la direction de Lexus, puisque le dégagement pour la tête, par exemple, est identique peu importe la place occupée dans le véhicule. Tout comme la RX, la RX-L propose le choix entre une motorisation à essence ou hybride.

Lincoln Navigator

Véritable phénomène de mode dans les années 90, le Navigator fait l’objet d’une importante refonte ce printemps. Son robuste châssis construit en échelle – indispensable pour qui souhaite tracter de très lourdes charges – demeure, mais se recouvre cette fois de plusieurs éléments d’aluminium. Ce faisant, cet imposant Lincoln perd du poids, ce qui, combiné à la puissance accrue de son moteur V6 turbocompressé, le rend plus performant et plus économe à la fois. D’ailleurs, pour abaisser la consommation, ce Navigator bénéficie d’une boîte automatique à 10 rapports.

RAM 1500

Pour contrer l’offensive menée par Ford, GM et Nissan, RAM se devait de réagir. Sa camionnette 1500 circulait depuis déjà 10 ans sur nos routes sans avoir fait l’objet d’une refonte importante. Que des modifications mineures. Pour améliorer sa compétitivité, le nouveau 1500 soigne son aérodynamique, perd du poids et augmente la puissance de ses propulseurs (V6 et V8) en leur greffant une génératrice jumelée à une batterie de 48 volts au lithium-ion, une forme d’hybridation légère que Ram a appelée e-Torque. Ce dernier permet notamment d’augmenter sur une courte période le couple du moteur, en plus de rendre plus fluides les transitions démarrage et arrêt du dispositif de coupure automatique destiné à réduire la consommation et les émanations polluantes.

Subaru Ascent

Depuis la disparition de la Tribeca, Subaru n’avait plus rien à offrir à sa clientèle à la recherche d’un véhicule pouvant accueillir plus de cinq personnes à bord. Pour répondre à la demande et surtout fidéliser sa clientèle, Subaru proposera à compter de l’été l’Ascent. Ce nouveau VUS, appelé à concurrencer les Honda Pilot, Mazda CX-9 et Ford Explorer, repose étonnamment sur la même architecture que la compacte Impreza. Modulaire, cette plateforme voit ici ses dimensions accrues au maximum. Capable de tracter une charge de 2268 kg, l’Ascent confie à un inédit quatre-cylindres (à plat, bien sûr) de 2,4 L suralimenté le soin de le mouvoir.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.