Maison 

Des idées à foison au salon ExpoHabitation

Il fallait être en jambes pour arpenter la totalité des très nombreux kiosques disséminés au gré du Stade olympique à l’occasion du Salon ExpoHabitation, qui s’est terminé dimanche dernier. Parmi les experts et exposants présentant leurs services et produits pour la maison, voici quelques découvertes qui ont retenu notre attention.

Dans mon chalet

Une idée lumineuse

Le kiosque n’était pas bien gros, mais il en a mis plein la vue : les luminaires artisanaux fabriqués par Boivin lampiste à partir de bois de cervidés, tous uniques et naturels, ont de quoi octroyer un vrai cachet rustique à une habitation, surtout un chalet. Une idée ramenée d’un voyage dans l’Ouest canadien et américain, et améliorée. « Nous faisons passer les fils à l’intérieur, ils ne sont donc plus visibles », souligne le fondateur André Boivin.

Des toilettes si sèches qu’elles brûlent

Venue tout droit de Norvège, l’entreprise Cinderella propose depuis peu au Québec son expertise en matière de toilettes sèches modernes qui s’adressent notamment aux propriétaires de chalets en région éloignée. Fonctionnant sans eau ni raccordement aux égouts, ces trônes technologiques incinèrent les biodéchets et les réduisent en cendres (ce qui donne une simple tasse pour une utilisation par quatre personnes pendant une semaine). Le tout est inodore, hygiénique et écologique. Ils fonctionnent à l’électricité ou au propane.

Dans ma maison

Tomber dans le panneau (de métal)

Côté déco, deux kiosques aux services similaires nous ont fait rêver : IDCA Secret, nouvellement implantée au Québec, crée des panneaux métalliques sur mesure, avec de beaux designs, les mêlant parfois avec des murales 3D. L’entreprise Camellya, elle, travaille aussi l’aluminium pour forger des panneaux séparateurs, des garde-fous ou du mobilier de jardin très stylés. Ça vaut le coup d’œil !

Des plafonds tendus pour décontracter l’atmosphère

Il fallait lever les yeux au ciel pour admirer les réalisations de Vecta, qui met au point des plafonds et murs tendus avec des membranes de vinyle. De teinte unique pour un effet miroir assez classe ou reproduisant des images ou des textures, elles présentent aussi une très grande résistance à l’eau et au feu. En option, on peut y faire ajouter des DEL, mettant encore plus en valeur l’installation. Une bonne solution pour masquer un plafond tristounet ou simuler l’agrandissement d’une pièce.

Dans mon entrée

Un rangement à bottes ingénieux

Ces temps-ci, les bottes sont plus que jamais de sortie, et leurs rangement et séchage ne sont pas toujours évidents. L’entreprise québécoise Rakabot, qui a mis au point des étagères à chaussures brevetées, a présenté ses tout derniers modèles dans le cadre du salon, notamment la collection Prestige qui met le bois à l’honneur. On y retrouve les plateaux inclinés et les récupérateurs d’eau facilitant le séchage des bottes qui sont le point fort de ces meubles fabriqués localement.

Dans mon jardin

Des engrais pas comme les autres

Si les engrais chimiques ne vous inspirent pas, vous pouvez vous tourner vers les propositions naturelles du producteur québécois Acti-Sol, qui présentait au salon ses deux gammes : celle à base de fumier de poule pondeuse, riche en calcium, et celle à base de produits marins (algues, crevettes, poissons), à haute teneur en oligo-éléments. On les trouve dans bon nombre de pépinières et commerces de rénovation.

Toutes voiles dehors !

Difficile de ne pas remarquer cette grande voile d’ombrage triangulaire qui trônait dans le salon. Montée sur une structure en acier autoportante, cette création québécoise se démarquait également par la présence d’un panneau solaire, une nouveauté. « Elle est inclinable pour pouvoir suivre la trajectoire du soleil au cours de la journée », explique François Audy, de l’entreprise iD Zen, tout en faisant des démonstrations de mobilité au moyen d’une télécommande. Baptisée Inspiration, offerte en 50 couleurs et 3 tailles, fabriquée avec une toile très résistante, elle présente un design réussi et contemporain.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.