Technologie de paiement

Acquisition monstre pour Novacap

La firme Novacap a annoncé hier avoir réalisé sa plus importante transaction dans la foulée de l’acquisition de la société britannique de technologie de paiement SafeCharge International Group Limited pour 889 millions US.

Plus précisément, c’est sa société de portefeuille Nuvei, établie à Montréal, qui a réalisé l’acquisition.

Dans un communiqué, Novacap a indiqué que la transaction avait été réalisée avec le soutien de la Caisse de dépôt et placement du Québec, mais l’apport du bas de laine des Québécois n’a pas été précisé.

SafeCharge offre notamment des services de paiement, « allant de l’acquisition et de l’émission de cartes au traitement et à la validation des paiements », et sa plateforme peut se connecter à « tous les principaux systèmes de cartes de paiement », dont Mastercard, American Express et UnionPay.

Nuvei intégrera les activités de sa plus récente prise à Montréal.

« Hautement stratégique et complémentaire »

David Lewin, associé chez Novacap, a estimé que l’acquisition était « hautement stratégique et complémentaire » aux activités de Nuvei.

« En associant la technologie de pointe de SafeCharge au marché et aux canaux de distribution établis de Nuvei aux États-Unis et au Canada, Nuvei sera désormais en mesure de fournir des solutions de paiement entièrement prises en charge à ses clients et aux réseaux de distribution, quelles que soient leur taille, leur position verticale ou géographique », a-t-il souligné.

Fondée en 1981, Novacap, spécialisée dans le placement privé, dit gérer un actif de 3,2 milliards. Elle possède des bureaux à Brossard, en banlieue sud de Montréal, ainsi qu’en Ontario.

Metro

Nette hausse du bénéfice

Le géant alimentaire Metro rapporte une hausse en un an de 32,8 % de son bénéfice net du troisième trimestre, qui est passé de 167,5 millions lors de l’exercice financier 2018 à 222,4 millions cette année. Le bénéfice net ajusté a augmenté de 183,4 millions, à 230,3 millions, ou de 25,6 %. Eric R. La Flèche, président et chef de la direction de Metro, signale que la direction est très satisfaite des résultats du troisième trimestre alors que l’ensemble des indicateurs de performance ont montré une progression. — La Presse canadienne 

Résultats

CAE déçoit, l’action chute

Le spécialiste des simulateurs et de la formation CAE voyait le cours de son action fléchir à la Bourse de Toronto, hier, après avoir dévoilé une baisse de ses profits au premier trimestre, ratant du même coup la cible des analystes. Le titre de la société montréalaise cotait à 34,17 $ en fin de séance, en baisse de 1,64 $, ou 4,58 %. CAE a engrangé un bénéfice net de 61,5 millions, ou 23 cents par action, par rapport à 69,4 millions, ou 26 cents par action, un an plus tôt. Ses revenus ont totalisé 825,6 millions, en hausse par rapport à 722 millions il y a un an. CAE a fourni moins de simulateurs et moins de formation dans son secteur civil par rapport à l’an dernier, mais l’acquisition, pour 645 millions, des activités de formation de Bombardier destinées aux avions d’affaires a permis de contrebalancer cette situation.

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.