Basketball NBA

La première aux Bucks

Les Bucks de Milwaukee, meilleure équipe de la saison, ont mis du temps pour digérer un catastrophique premier quart avant de s’imposer 108-100 contre les Raptors de Toronto dans le premier match de la finale de l’Association de l’Est de la NBA, hier soir. Les Raptors ont assommé d’entrée Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers qui, asphyxiés par l’intensité physique de leurs adversaires, comptaient déjà 13 points de retard (28-15) après moins de 9 minutes de jeu. Kawhi Leonard et Kyle Lowry ont pris leurs aises en marquant respectivement 30 et 31 points, tandis qu’Antetokounmpo n’avait pas son rayonnement habituel. Les Bucks ont stoppé l’hémorragie, et leur salut est finalement venu d’Antetokounmpo, mais surtout de Brook Lopez, qui a fini la rencontre avec 29 points, un record personnel en séries éliminatoires. Les Bucks mènent la série 1-0. Le deuxième match aura lieu demain soir à 20 h 30, toujours à Milwaukee.

— D’après l’Agence France-Presse

Championnat du monde de hockey

Myers en renfort avec Équipe Canada

CASSOVIE, Slovaquie — Hockey Canada a ajouté le défenseur Philippe Myers à sa formation au Championnat mondial de hockey.

Myers aura donc l’occasion d'impressionner son nouvel entraîneur-chef avec les Flyers de Philadelphie, Alain Vigneault, qui dirige l’équipe canadienne en Slovaquie. Il remplacera Brandon Montour, des Sabres de Buffalo, qui a été retiré de la formation après avoir subi une blessure au bas du corps.

À sa première saison avec les Flyers, Myers a récolté un but et une mention d’aide en 21 matchs. Il a aussi accumulé 24 mentions d’aide en 53 parties avec les Phantoms de Lehigh Valley, dans la Ligue américaine de hockey.

Sur la scène internationale, il a gagné la médaille d’argent avec Équipe Canada junior en 2017.

Le Canada est en quête de sa première médaille d’or au Championnat du monde depuis 2016. Il a rendez-vous avec la France aujourd’hui à 10 h 15.

L’Allemagne gagne encore !

Markus Eisenchmid et Leon Draisaitl ont touché la cible dans un intervalle de 85 secondes en toute fin de troisième période pour procurer à l’Allemagne un triomphe de 3-2 contre la Slovaquie dans un match du groupe A à Cassovie, hier.

Il s’agissait d’une quatrième victoire en quatre matchs pour la formation allemande. Ce rendement lui confère le premier rang du groupe A avec 12 points, quatre de plus que les États-Unis, qui comptent deux victoires en temps réglementaire et une en prolongation.

La Finlande vient en troisième place avec sept points, un de plus que le Canada.

Plus tôt dans la journée, les États-Unis avaient inscrit une troisième victoire de suite, après leur revers contre les Slovaques en lever de rideau du tournoi, défaisant la Grande-Bretagne 6-3.

Patrick Kane a récolté un but et deux mentions d’aide et il est devenu le meilleur pointeur de l’histoire de l'équipe américaine au Championnat du monde de hockey.

L’attaquant des Blackhawks de Chicago a gonflé son total à 36 points en carrière au Championnat, fracassant la marque de 33 points appartenant à Mark Johnson.

« C’est spécial quand vous pensez à tous les grands joueurs américains, tous les jeunes qui grandissent aux États-Unis, qui rêvent de jouer au hockey, qui rêvent de jouer pour leur pays », a déclaré Kane.

« J’aime beaucoup ce tournoi. C’est mon troisième. Plus que tout, ce serait agréable de le gagner. Les réalisations personnelles et les compliments sont agréables, aussi. »

Dans le groupe B, à Bratislava, Andres Ambuhl a réussi un doublé dans une victoire de 4-1 de la Suisse contre la Norvège, tandis que la Russie a rossé l’Italie 10-0.

Yevgeni Kuznetsov (2-2) et Nikita Kucherov (1-3) ont dirigé l’attaque de la Russie, qui a gagné ses quatre matchs jusqu’ici par un score cumulatif de 23-2. L’Italie a été blanchie lors de ses quatre sorties et a déjà accordé 30 buts.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.