collecte de dons

Le retour du Grand Sapin de Sainte-Justine

Voici une autre occasion de faire rimer temps des Fêtes et générosité avec le retour pour une 11e édition du Grand Sapin de Sainte-Justine. Jusqu’au 13 décembre, le sapin s’allumera progressivement selon les dons reçus. Il en coûte 5 $ pour allumer une des 125 000 lumières du gigantesque conifère. Ce dernier demeurera ensuite illuminé durant la période des Fêtes afin d’enjoliver le quotidien des jeunes patients et de leur famille qui doivent rester à l’hôpital durant ce temps de réjouissances. Depuis 10 ans, l’activité du Grand Sapin a permis d’amasser plus de 5 millions de dollars pour aider les enfants malades et leurs proches. Marie-Eve Janvier est la porte-parole de la campagne cette année. — La Presse

Mythe ou réalité ?

« Mal de gorge ? Prenez des pastilles au miel ! » Vraiment ?

La croyance

Un rhume, c’est déjà désagréable, mais c’est pire quand on a l’impression d’avoir des lames de rasoir dans la gorge à chaque déglutition. Est-ce que les pastilles au miel, qui possèdent des propriétés antibactériennes, soulagent vraiment les maux de gorge ?

La réalité

L’action de sucer une pastille ou un bonbon va augmenter la production de salive, ce qui peut aider à atténuer le mal en favorisant l’hydratation de la gorge. Les pastilles au miel n’ont pas de pouvoir d’action particulier. « Le miel a des effets antibactériens et antiviraux, dit le pharmacien Pierre-Marc Gervais, mais la quantité qu’on trouve dans les pastilles est négligeable. Ce ne serait pas suffisant [pour agir], c’est vraiment juste pour la saveur. » Pour un mal de gorge, il suggère d’emblée de prendre un analgésique (Tylenol, Advil, etc.), de s’hydrater et de se gargariser quatre fois par jour. Il existe aussi en vente libre des pastilles qui renferment un anesthésique local, le guaïfénésine. « Elles vont faire effet pendant 10-15 minutes et aider à réduire la douleur temporairement », observe le pharmacien.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.