Opinion 

SANTÉ MENTALE
S’épanouir au travail, s’épanouir dans la vie

Au Canada, de 30 à 40 % des demandes de prestations d’invalidité de courte durée sont liées à des problèmes de santé mentale, tandis que celles de longue durée s’établissent à environ 30 %.

Dans les organisations, les personnes de tous âges sont confrontées à des défis liés à la recherche de l’équilibre dans un monde sous haute pression où nous sommes constamment connectés à la technologie. Épuisés et anxieux, les individus se présentent au travail malgré des troubles mentaux ou physiques. L’absentéisme est désormais éclipsé par le présentéisme qui, selon certains experts, pourrait être 10 fois pire.

Le stress des salariés est néfaste non seulement pour les individus, mais aussi pour les organisations.

Des lois contre le stress

Certains gouvernements ont même commencé à appliquer de nouvelles lois pour mettre fin à l’épidémie de stress et d’épuisement professionnel au sein des organisations. En France, par exemple, une loi a été votée afin que les salariés aient le droit de se déconnecter après les heures de bureau. L’Allemagne a également été proactive en prenant des mesures pour mettre en œuvre une loi « antistress » en 2014. Volkswagen a été parmi les premières entreprises à mettre en place un gel des courriels électroniques entre 18h15 et 7 heures du matin. Le Japon, de son côté, a fixé un plafond légal qui limite désormais le temps supplémentaire à 45 heures par mois. Cette loi a été mise en place après l’augmentation des maladies et des morts de travailleurs japonais au fil des ans.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que pour chaque dollar consacré à des initiatives en santé mentale, 4 $ sont récoltés en bénéfices sur l’amélioration de la santé et de la productivité.

Les organisations gagnent aussi en avantage concurrentiel lorsqu’elles choisissent de mettre la priorité sur le bien-être mental de leurs employés.

Les réalités de la vie des employés ont des répercussions sur leur lieu de travail et les entreprises ne peuvent plus ignorer ce fait. Nous sommes tous humains, après tout. Si une personne fait face à des problèmes relationnels, financiers ou de santé, ce poids aura des conséquences néfastes sur l’organisation, sur la productivité de cet employé et sur celle de son équipe. Pour améliorer leur efficacité, les employés reçoivent souvent une formation technique dans leur domaine d’expertise. Bien que ce genre de formation soit important, il ne fournit pas les outils nécessaires aux individus pour mieux gérer leur quotidien au travail en prenant compte de leur « situation de vie ». Ces problèmes, en s’aggravant, peuvent entraîner des répercussions sur la santé mentale. Chaque année, la perte de productivité due à la dépression et à l’anxiété dans l’économie mondiale est estimée à 1,3 milliard de dollars canadiens, selon l’OMS.

Bien-être et prévention

Les organisations qui investissent pour aider leurs employés à devenir des êtres humains épanouis et en mesure de mieux lutter contre le stress voient un engagement beaucoup plus important de leur part que celles qui investissent seulement dans des formations techniques. Les initiatives telles que les cours de yoga et l’exercice physique sont d’excellentes solutions, mais restent insuffisantes.

La réalité est que les organisations oublient de se concentrer sur ces problèmes dans une perspective préventive.

Pourtant, une telle démarche serait essentielle à notre bien-être professionnel et personnel.

Pour s’assurer de répondre aux besoins des employés, les organisations peuvent se poser les questions suivantes : Comment aidons-nous les employés à prospérer dans tous les domaines de leurs vies et à redonner du sens à ce qu’ils font ? Comment aidons-nous les gens à prioriser leur développement personnel et leur bien-être ? Comment pouvons-nous agir maintenant et éviter le pire, qui nécessiterait une intervention du gouvernement ?

Imaginons et créons un monde au sein des organisations où nous aiderions des individus à s’épanouir au travail, mais aussi dans leur vie. Que 2020 soit une année pleine de nouvelles possibilités pour ceux qui choisiront d’agir aujourd’hui.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.