Basketball  Finale de la NBA

Durant en renfort ?

Kevin Durant jouait au basket hier. Les Warriors de Golden State espèrent que ce sera aussi le cas ce soir (21 h) à Toronto. Avec son équipe en danger de s’incliner en finale de la NBA, Durant s’est présenté à l’entraînement hier pour tenter de déterminer s’il pourra jouer lors du cinquième match de la série. Durant est absent depuis plus d’un mois en raison d’un mollet tendu. Les Raptors mènent la finale 3-1 ; les Warriors sont en quête d’un troisième titre de suite. « Il aura du travail supplémentaire avec certains de nos jeunes joueurs et nous évaluerons à partir de là », a déclaré l’entraîneur-chef des Warriors, Steve Kerr. En saison, Durant a marqué en moyenne 26,0 points par match, puis 34,2 points en 11 rencontres éliminatoires. Il s’est blessé lors de la demi-finale de l’Association de l’Ouest, contre les Rockets de Houston. Les Warriors ont une fiche de 6-3 en son absence.

— Associated Press

Golf omnium canadien 

« J’ai joué 17 trous remarquables »

Rory McIlroy gagne l’Omnium canadien par sept coups

Ancaster, Ontario — Rory McIlroy a examiné attentivement le trophée remis au gagnant de l’Omnium canadien de golf, se laissant transporter par les 110 années d’histoire du tournoi.

Son nom sera le prochain à être inscrit sur la surface argentée après qu’il eut remis une spectaculaire carte de 61 (- 9) en ronde finale, hier, remportant la compétition par sept coups.

McIlroy rejoint Tiger Woods, Lee Trevino, Tommy Armour, Walter Hagen et Arnold Palmer en tant que seuls golfeurs de l’histoire à avoir gagné l’Omnium des États-Unis, l’Omnium britannique et l’Omnium canadien, les trois plus vieux tournois du circuit de la PGA.

« Juste à regarder les noms, Sam Snead, Bobby Locke, Arnold Palmer, Tiger Woods, Nick Price, il y a de très bons joueurs qui ont gagné ce trophée, a déclaré McIlroy. C’est spécial de pouvoir y ajouter le mien. »

Lorsqu’il a été annoncé en mars que McIlroy allait disputer l’Omnium canadien, jouant une première ronde de compétition en carrière au pays, le Nord-Irlandais a insisté sur le fait qu’il voulait ajouter un autre titre national à son total.

McIlroy a aussi gagné les Omniums d’Australie, d’Irlande et de Hong Kong.

Comme si ce n’était pas suffisant, un record était même à sa portée hier.

McIlroy a réussi neuf oiselets lors de ses 14 premiers trous avant de commettre un boguey au 16e fanion. Il s’est repris en inscrivant un aigle au trou suivant, s’offrant une possibilité de jouer une ronde record de 59. McIlroy a toutefois conclu sa journée avec un boguey.

« J’ai eu l’occasion de jouer 59, alors je suis déçu. J’ai malgré tout joué 17 trous remarquables et j’étais quatre coups sous la normale au deuxième neuf malgré deux bogueys. C’est quand même très bien. »

— Rory McIlroy

McIlroy a amorcé la quatrième ronde à égalité au sommet avec Matt Kuchar et Webb Simpson, mais il s’est rapidement distancé. Kuchar a glissé à égalité en quatrième place à la suite d’une ronde de 70 tandis que Simpson a terminé au deuxième échelon après avoir signé une carte de 68.

En vertu d’une ronde de 67, Shane Lowry s’est hissé au deuxième rang. « Je ne sais pas quel genre de golf Rory a joué aujourd’hui [hier], mais c’était simplement incroyable », a-t-il souligné.

Le Britano-Colombien Adam Hadwin a rapporté une carte de 70 et a conclu l’événement en sixième place. Il est le Canadien le mieux classé du tournoi. Ses compatriotes Mackenzie Hughes, Ben Silverman et Nick Taylor ont respectivement pris les 14e, 20e et 27e rangs.

Hadwin s’est qualifié pour l’Omnium britannique, tout comme Graeme McDowell, compatriote de McIlroy.

« Mon seul objectif était de terminer dans le top 3 afin de me qualifier pour l’Omnium des États-Unis, la semaine prochaine, a exprimé Hadwin. C’est bien de pouvoir participer à un autre tournoi majeur cette année. Je vais me reposer et me préparer afin d’être prêt pour ce tournoi. »

Aucun Canadien n’a gagné le tournoi depuis Pat Fletcher, en 1954.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.