Science

À petites doses

Quelques milligrammes de toute l’actualité scientifique de la semaine

Le CHIFFRE

2000 euros

C’est la récompense offerte par la mairie de Plougastel-Daoulas, petite ville de Bretagne, à quiconque parviendra à déchiffrer les mystérieuses inscriptions figurant sur un rocher qui apparaît à marée basse. Le message, qui semble dater du XVIIIe siècle, comprend les chiffres 1786 et 1789 ainsi qu’une série de lettres gravées, certaines à l’envers. La municipalité fait appel « aux linguistes et aux historiens » pour en comprendre la signification.

QUIZ

D’où seront mesurées les émissions de CO2 de la planète ?

De la Station spatiale internationale. Un nouvel appareil, appelé OCO-3, y est arrivé lundi dernier dans un vaisseau cargo attrapé par l’astronaute québécois David Saint-Jacques. OCO-3 travaillera de concert avec le satellite OCO-2, lancé en 2014, pour étudier d’où viennent les émissions de CO2 du globe et savoir comment celles-ci se propagent dans l’atmosphère.

Paléontologie

Un mini-cousin pour le tyrannosaure

Le redoutable Tyrannosaurus rex a un nouveau cousin, et il est beaucoup moins imposant que lui. Faisant environ 90 cm de haut et 2,7 m de long, le dinosaure a été baptisé Suskityrannus hazelae. L’histoire de sa découverte pourrait faire l’objet d’un film. Un premier spécimen incomplet a été découvert en 1997. Un an plus tard, un deuxième, plus complet, a été exhumé par un élève de 16 ans lors d’une activité scolaire réalisée au Nouveau-Mexique. L’élève en question, Sterling Nesbitt, est devenu chercheur au Virginia Tech College of Science. Et c’est lui, cette semaine, qui a décrit le dinosaure dans un article publié dans la revue Nature Ecology & Evolution. Les scientifiques estiment que Suskityrannus hazelae a vécu il y a 92 millions d’années, soit avant son grand cousin.

Intelligence artificielle

Quand l’IA s’inspire de Mozart

L’extrait ci-joint a été généré par un algorithme d’intelligence artificielle (IA) à qui on a fait écouter des pièces de Mozart et qui a appris à en composer de similaires. Baptisé MuseNet, l’algorithme a été développé par l’entreprise OpenAI, de San Francisco. Il peut aussi composer du Rachmaninov et du Lady Gaga, créer de la musique country ou imiter celle de Disney.

Astronomie

La Lune née du magma de la Terre ?

D’où vient la Lune ? La théorie la plus acceptée est que notre satellite naturel a été formé par du matériel éjecté dans l’espace à la suite d’une collision entre la Terre et un objet cosmique. Le hic : si les choses s’étaient déroulées ainsi, la Lune devrait être composée en grande partie de débris provenant de l’objet en question. Or, les analyses montrent que sa composition est en fait très similaire à celle de la Terre. Une équipe japonaise croit avoir résolu l’énigme. Selon les chercheurs, l’objet céleste aurait frappé la Terre alors qu’elle était couverte d’un océan de magma. Ce sont donc des éclaboussures de magma qui auraient formé la Lune, théorie qui permet d’expliquer les similitudes dans la composition des deux astres. Les recherches ont été publiées dans la revue Nature Geoscience.

journalisme scientifique

Fanny Rohrbacher remporte la bourse Fernand-Seguin 

Vous saviez que les étoiles chantent et que les fermes peuvent pousser verticalement ? C’est ce que nous ont appris Fanny Rohrbacher et Émilie Senécal-Léonard, qui ont remporté respectivement les premier et deuxième prix de la bourse Fernand-Seguin en journalisme scientifique. Fanny Rohrbacher a conquis le jury avec un dossier multimédia intitulé « Le chant des étoiles » traitant des vibrations des étoiles. Émilie Senécal-Léonard a livré quant à elle un reportage écrit sur les fermes verticales. La bourse Fernand-Seguin est attribuée par l’Association des communicateurs scientifiques du Québec et Radio-Canada. Les deux lauréates feront des stages dans différents médias, dont La Presse.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.