ACCESSOIRES

Des sacs pratiques pour tout ranger

Il y a un an, Mélissa Lambert lançait Lambert, sa marque de sacs. Le succès est au rendez-vous : 5000 sacs ont été vendus. La particularité de la marque ? Des sacs à dos en cuir végane très pratiques et compartimentés.

C’est en congé de maternité que Mélissa a eu l’idée de créer son entreprise. « Je marche beaucoup, j’aime avoir les mains libres, et je ne trouvais pas de sacs à dos pratiques qui avaient du style », affirme la jeune entrepreneure, que nous avons rencontrée dans sa boutique-atelier. Elle décide de passer à l’action : elle prend ses économies, fait un emprunt, contacte une designer qui dessine les modèles de sacs, fait produire des échantillons, puis les sacs, et lance sa boutique en ligne.

« Quel défi ! J’étais très excitée même si c’est un pari risqué, car on me disait que des sacs, on avait déjà l’embarras du choix. Mais j’étais certaine qu’il y avait un vrai besoin pour des sacs plus pratiques, mais esthétiques à la fois. »

— Mélissa Lambert

D’où l’idée des compartiments, pochettes et attache-clés, car chaque objet a sa place dans les sacs : ordinateur, livres, téléphone cellulaire, trousse de maquillage, tout est bien ordonné. Le sac Mia pour jeune maman comporte même un tapis à langer.

Selon le modèle, il y a neuf ou dix compartiments par sac, ce qui est très pratique. « Les fourre-tout, c’est terminé ! On ne perd plus son temps à chercher des objets dans le fond de son sac ! », lance la maman de 34 ans, dont les deux enfants sont âgés de cinq ans et un an et demi.

Tous les sacs ont un style très épuré, indémodable, et sont offerts en différentes couleurs : noir, gris, caramel et rose. Certains modèles sont convertibles, comme le modèle Olivia qui peut se porter en sac à dos, en bandoulière ou à la main.

Ils sont tous fabriqués en cuir végane. « C’est du faux cuir en polyuréthane, c’est solide, facile d’entretien, et les prix sont abordables. » Les créations portent des prénoms de personnes qui lui sont chères : Sara, Charlotte, Charles, Mia, Olivia, et le dernier modèle, Jade, sera lancé à la mi-novembre. « C’est un modèle qui ressemble à un cartable d’écolière. On crée selon les besoins et les commentaires qu’on reçoit de notre clientèle composée de femmes actives et professionnelles de tous les âges, de jeunes mamans et d’hommes. »

Faire connaître la marque

Avant sa nouvelle carrière, Mélissa Lambert occupait le poste de gestionnaire de marques chez Vidéotron, une expérience qu’elle a mise au service de sa propre marque cette fois. « C’est ma force. En fille de marketing et de communications, je me sers beaucoup des réseaux sociaux », explique-t-elle. Et ça marche. La jeune femme a offert des sacs à de nombreux influenceurs qui ont tout de suite « aimé et porté le produit », dit-elle. Julie Snyder, Mitsou, Abeille Gélinas, Maripier Morin, Kim Rusk, Karine Vanasse, Les Relookeuses et Guillaume Lambert (aucun lien de parenté) portent des sacs Lambert. « C’est comme ça que la marque s’est fait connaître, c’est une stratégie qui offre une belle visibilité. »

Elle précise que ces personnalités ne sont pas rémunérées, mais qu’elles attirent l’attention du public qui les voit sur Instagram avec le sac, ce qui génère des ventes. « Le mot s’est passé sur les réseaux sociaux et, avec l’ouverture de la boutique, ça a donné de la crédibilité à la marque. Les gens aiment avoir un lieu physique où se référer. » 

La boutique-atelier, qui sert aussi de bureau, est située rue Saint-Jacques, dans le Vieux-Montréal, un quartier fréquenté par de nombreux touristes et des gens d’affaires.

L’autre élément qui l’a beaucoup aidée à faire connaître l’entreprise, c’est son passage à l’émission Dans l’œil du dragon à ICI Radio-Canada Télé, en juin dernier. « Les gens m’en parlent encore », dit-elle.

La prochaine étape ? « Continuer à développer la gamme de produits. Je pense déjà à un sac banane, un sac de voyage ou encore un sac d’école pour enfants », explique- t-elle.

Les sacs Lambert sont offerts en ligne ainsi que dans une trentaine de boutiques au Québec.

La boutique-atelier est située au 228, rue Saint-Jacques.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.