Week-End Portes ouvertes

Saint-Hyacinthe poursuit son opération séduction

La Ville de Saint-Hyacinthe multiplie ses efforts pour franchir le cap des 60  000 habitants d’ici 2021. Pour une deuxième année consécutive, Desjardins et divers partenaires locaux présentent un vaste week-end portes ouvertes, offrant ainsi une vitrine exceptionnelle sur les projets immobiliers en cours et les habitations disponibles sur le territoire. La Ville donnera également le coup d’envoi à un généreux programme favorisant l’accès à la propriété, soit une subvention en aide à la rénovation pouvant atteindre 25  000 $.

Survol d’une ville qui passe à l’action.

Les portes sont grandes ouvertes à Saint-Hyacinthe

Les 30 et 31 mars, le Centre de congrès de Saint-Hyacinthe sera au cœur d’un week-end « portes ouvertes »  à grand déploiement, proposant la découverte de plus de 100 projets immobiliers, en plus de promouvoir les attraits et les services locaux.

«  Bien des gens ne connaissent pas Saint-Hyacinthe en tant que milieu de vie, explique le maire, Claude Corbeil. Nous sommes convaincus qu’en découvrant notre ville, ils auront envie de s’y installer.  »

Pour ceux qui doivent se rendre à Montréal pour le travail ou les études, l’homme rappelle qu’un train y fait le trajet en 37 minutes, matin et soir.

Conférences et tour de ville

Tout au long du week-end, des professionnels de l’immobilier, des finances et du secteur touristique de Saint-Hyacinthe partageront leur expertise lors de conférences grand public. Les futurs acheteurs pourront entre autres en apprendre davantage sur le régime d’accession à la propriété, les premières étapes de l’achat, le financement hypothécaire pour nouveaux arrivants et la vie à Saint-Hyacinthe. Deux fois par jour, une navette conduira les visiteurs lors d’un tour de ville guidé d’une durée de 45 minutes.

Une ville d’accueil aux nombreux attraits

Capitale canadienne de l’emploi, Saint-Hyacinthe présente des perspectives d’embauche reluisantes. Possédant trois parcs industriels d’envergure et des milliers de manufacturiers, de commerçants et d’entreprises de services, ce fleuron de la Montérégie recherche des candidats qualifiés pour occuper des postes bien rémunérés dans une foule de secteurs.

La Ville se démarque également par son quartier du savoir, où le cégep de Saint-Hyacinthe, l’Institut de technologie agroalimentaire, la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal et l’UQTR de Saint-Hyacinthe offrent des environnements exceptionnels pour poursuivre des études supérieures.

Concours DÉCOUVERTE : UN FORFAIT D'UNE VALEUR DE PLUS DE 900 $

Par le biais d’un sondage, la Ville de Saint-Hyacinthe offrira un week-end de rêve à une famille chanceuse. Le grand prix gâtera quatre personnes avec une nuitée à l’hôtel Sheraton, un souper au centre-ville, des produits locaux, des chèques-cadeaux et des laissez-passer pour une foule d’activités, dont le Salon du véhicule électrique. Un bref aperçu de ce à quoi le quotidien pourrait ressembler à longueur d’année  !

Jusqu’à 25 000 $ pour rénover votre propriété

Alors que de bons amis sont prêts à donner un coup de main lors des rénos, Saint-Hyacinthe offre même de payer la moitié de la facture  ! À compter du 1er avril prochain, la Ville lancera un généreux programme ayant pour but d’encourager les nouveaux propriétaires à s’établir sur son territoire. Les premiers acheteurs d’un bâtiment construit avant 1994 pourront se faire rembourser jusqu’à 50 % du coût des travaux de rénovation, jusqu’à un maximum de 25  000 $.

«  Nous visons 60  000 citoyens d’ici 2021 et notre conseil municipal veut se donner les moyens pour y arriver  !  », affirme le maire.

Du côté des habitations neuves, la municipalité propose un crédit de taxe sur deux ans offrant un répit aux nouveaux acheteurs. «  On trouve déjà des maisons de qualité à prix accessible, mais on voudrait donner un coup de main supplémentaire aux familles qui souhaitent s’établir chez nous.  »

Un milieu de vie à découvrir

Alors que les propriétés de la région métropolitaine semblent de moins en moins accessibles, Saint-Hyacinthe a tout pour séduire les jeunes familles. « Le temps que je passais dans le trafic du lundi au vendredi, maintenant je le passe à jouer avec mes enfants », partage Louis Sasseville, résident de Saint-Hyacinthe depuis 2016. Présentant un marché de l’emploi en pleine effervescence, des habitations à bon prix et des incitatifs avantageux, ce week-end pourrait suffire à découvrir que la vie rêvée est à portée de main.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.