Actualités économiques

Mises à pied, promotion, grève et fin de primes

Quelques nouvelles économiques du jour

Loto-Québec : 2250 mises à pied dans les casinos

Alors qu’elle amorce la réouverture graduelle de ses établissements, Loto-Québec a annoncé mardi la mise à pied de 2250 travailleurs dans les casinos et les salons de jeux. Confrontée à une baisse de ses revenus à cause du confinement dû à la pandémie de coronavirus, Loto-Québec a indiqué que plusieurs autres mesures seront prises afin de diminuer ses coûts. Également, elle impose un gel des salaires aux cadres pour l’exercice 2020-2021. Et aucun boni ne leur sera versé. De même, elle met fin aux mandats des employés surnuméraires. De plus, il y aura une réduction temporaire de la semaine de travail, a-t-elle fait savoir par communiqué. Elle affirme que les mesures adoptées visent à aligner les effectifs au niveau des activités qui pourront reprendre.

— La Presse canadienne

Un Québécois à la tête de McDonald’s Canada

Jacques Mignault deviendra le 1er août prochain le nouveau président et chef de la direction de McDonald’s Canada. Il prendra la succession de John Betts, qui part à la retraite après avoir dirigé les destinées de la chaîne de restaurants au Canada pendant une douzaine d’années. Jacques Mignault a entrepris sa carrière il y a 44 ans comme employé de restaurant chez McDonald’s à Montréal. Il a plus tard fait partie de la direction de McDonald’s Canada avant de devenir directeur général de McDonald’s en Suisse en 2017. McDonald’s Canada possède 1400 restaurants au pays. L’entreprise et ses franchisés comptent près de 100 000 employés d’un océan à l’autre.

— La Presse canadienne

Grève partielle de 40 heures au port de Montréal

Le Syndicat des débardeurs du port de Montréal a confirmé mardi que certains de ses membres débraieront durant 40 heures, pour accroître la pression sur les employeurs, dans le cadre de la négociation pour le renouvellement de la convention collective. Les 1125 débardeurs, membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ, sont engagés dans une laborieuse négociation avec l’Association des employeurs maritimes. Les négociations avaient repris, récemment, après un jugement du Conseil canadien des relations industrielles portant sur les services essentiels à maintenir en cas de grève. La grève projetée pour le moment durera 40 heures, de jeudi 15 h à samedi 6 h 59. Elle touchera essentiellement les syndiqués qui travaillent aux deux terminaux de l’entreprise Gateway au port de Montréal, a précisé le SCFP. Les autres terminaux seront opérationnels durant cette période.

— La Presse canadienne

COVID-19 : fin des primes chez Couche-Tard

À l’instar de nombreux détaillants, dont les grandes chaînes de supermarchés, Alimentation Couche-Tard a mis fin à la prime horaire de 2,50 $ l’heure offerte à ses employés nord-américains dans la foulée de la pandémie de COVID-19. Dans le cadre d’une conférence téléphonique visant à discuter des résultats du quatrième trimestre terminé le 26 avril, où les profits nets ont presque doublé, la direction de la multinationale québécoise a indiqué que la « prime salariale d’urgence » avait cessé de s’appliquer le 12 juin aux États-Unis et le 22 juin au Canada, sans fournir plus de détails. Celle-ci avait été offerte aux employés nord-américains de l’exploitant de dépanneurs et de stations-service qui continuaient de travailler dans ses magasins ainsi que ses centres de distribution alors que le nouveau coronavirus provoquait de nombreuses fermetures.

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.