Testé  LG G7 One

Une force dans le milieu

Premier téléphone étiqueté « Android One » au Canada, le LG G7 One ne prétend pas détrôner les iPhone XS et Pixel 3. En visant le milieu de gamme, tant pour le prix que pour les composants, on offre un bon téléphone, sans fioritures, mais sans grands frissons.

On aime

Qu’est-ce que ça change dans une vie, Android One ? Il s’agit d’un nouveau standard lancé en 2018 par Google garantissant une expérience « pur Android », sans trop d'extras, un peu comme l’offre la gamme des Pixel. En échange, ces téléphones héritent de performances optimisées, d’une meilleure autonomie et de mises à jour plus rapides, ce qui est un incontournable en sécurité.

Notre LG G7 One a été le premier Android One offert au Canada en octobre dernier, selon le fabricant. Nous en avons testé la version préproduction, de sorte qu’il est possible que certains détails aient été légèrement modifiés pour les appareils grand public. Lancé initialement avec la version 8.1 d’Android, notre G7 One a rempli sa première promesse : il a eu droit en décembre à Android 9, « Pie » de son surnom. LG garantit deux années de mises à jour rapides et trois années pour les mises à jour de sécurité.

Côté autonomie, avec ses 3000 mAh, notre téléphone passait sans difficulté à travers des journées complètes de visionnement vidéo, de pitonnage et de prises de photo.

Il est beau, notre G7 One, avec sa coque arrière métallique, son écran très lumineux de Gorilla Glass 5 avec une résolution de 6,1 pouces de 1440 pixels sur 3120.

Pour ceux qui sont familiers avec les téléphones LG, le G7 One est une version modifiée à la baisse d’un modèle plus haut de gamme, le G7 ThinQ. Au lieu de la personnalisation logicielle de LG, on offre une interface plus standard, tant pour les icônes que pour les fonctions.

Comparé au ThinQ, le G7 One offre 32 Go de stockage, au lieu de 64 Go, 4 Go de RAM et un processeur Snapdragon 835 au lieu du Snapdragon 845. Il faut être particulièrement attentif pour sentir la différence de vitesse. Il y en a une, c’est indéniable, mais le G7 One réagit tout de même au quart de tour.

On a conservé la norme IP68, celle des téléphones haut de gamme assurant une étanchéité théorique jusqu’à deux mètres de profondeur pendant 30 minutes.

Pour la photo, on a toujours les mêmes objectifs de 8 MP à l’avant et de 16 MP à l’arrière, mais sans le deuxième objectif grand-angle qui est maintenant devenu la norme pour les téléphones haut de gamme.

Nous avons comparé ses photos avec celles d’un téléphone de même catégorie de prix, le OnePlus 6T. Le G7 One nous a semblé supérieur pour la richesse des couleurs et la netteté des détails. Le OnePlus 6T gérait mieux les contrastes, ses photos étant souvent plus lumineuses. Difficile de trouver un gagnant : il s’agit de deux téléphones de milieu de gamme tout à fait satisfaisants.

Voyez par vous-même.

L’utilisation de l’intelligence artificielle, dont LG fait une grande promotion, permet de détecter au moment de la prise de photo la nature du sujet. C’est particulièrement intéressant pour effectuer des recherches dans ses photos. On dispose également de la fonction Google Lens, qui permet d’afficher de l’information complémentaire sur un sujet – par exemple un édifice que vous voulez photographier, une plante dont vous voulez connaître le nom, un bout de texte que vous voulez copier.

En adoptant Android One, on se retrouve également à disposer de toutes les options de déverrouillage offertes par Google. Et elles sont nombreuses : visage et lieu « de confiance », voix, détection quand l’appareil est porté, empreintes digitales. Disons que vous n’aurez pas à entrer votre code souvent.

On active l’Assistant Google avec un bouton spécialement dédié, à gauche de l’écran, ou tout simplement en l’interpellant avec OK Google. Cette dernière option est particulièrement fonctionnelle quand on l’a choisie comme méthode de déverrouillage.

Enfin, bravo à LG pour continuer à proposer une application plutôt rare aujourd’hui : la radio.

On aime moins

L’interface Android One est très standardisée, c’est même son but, avec le résultat qu’on a affaire ici à un système générique, qui manque un peu de personnalité.

Google Lens est un gadget bien amusant, mais qui s’avère en fin de compte peu utile. Un exemple : pour une banale plante d’intérieur, nous avons obtenu une quinzaine de propositions de noms différents.

On achète ?

Le G7 One est un solide appareil, bien conçu et offert à un prix tout à fait intéressant. Quiconque cherche un téléphone Android qui fera sans aucun doute le travail peut lui faire confiance. Ceux qui veulent plus, ce petit « oumph » qui fait la différence, risquent toutefois d’être déçus.

G7 One

Fabricant : LG

Prix : 0 $ avec contrat de deux ans (notamment Bell, Rogers, TELUS) ou 899,99 $ sans contrat

Note : 4 sur 5

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.