FLASHES

Ça fait jaser

Ces personnalités font parler d’elles pour le meilleur ou pour le pire. Tour d’horizon des nouvelles d’ici ou d’ailleurs qui animeront les conversations autour de la machine à café.

Ça fait jaser

K. Maro en spectacle pour célébrer Femme like U

Pour célébrer les 15 ans de Femme like U, K. Maro remontera sur une scène montréalaise, pour un soir seulement, le 7 mars prochain à L’Olympia de Montréal. « Avec plus d’un million de streams mensuels, le tube Femme like U n’a pas seulement usé les lecteurs de CD portatifs de l’époque, il continue de faire chauffer les plateformes », peut-on lire dans le communiqué annonçant l’évènement. Le 13 décembre, le chanteur sortira également un album Best of qui contiendra trois versions de Femme like U, 20 titres remastérisés et 5 inédits.

— Véronique Lauzon, La Presse

Ça fait jaser

ZH Festival fera relâche l’été prochain 

Un évènement phare du théâtre, de la nouvelle danse et des arts émergents, ZH Festival, fera une pause à l’été 2020. Fondé en 2009, l’évènement, qui se déroule dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, a hébergé plus de 400 créations et laboratoires de 2500 artistes en une décennie. « Je réfléchis depuis longtemps à la pression à laquelle les artistes en début de carrière sont exposés et au rythme effréné des productions qui s’enchaînent », soutient Mellissa Larivière, cofondatrice et directrice générale et artistique de ZH, dans un communiqué. « […] Nous devons offrir aux créateurs et aux créatrices du temps de qualité et des moyens pour y arriver ; c’est pourquoi nous nous donnons maintenant le droit à une pause […]. » Cette année de réflexion permettra aux organisateurs de déterminer « les orientations futures, de repenser la formule de l’évènement et de consolider les finances de l’organisme ». ZH sera de retour en 2021.

— Luc Boulanger, La Presse

Ça fait jaser

La version espagnole de Big Brother entachée par des allégations de viol

De grandes entreprises ont mis fin à leur parrainage publicitaire de la version espagnole de Big Brother à la suite du viol allégué d’une participante pendant son enregistrement, il y a deux ans. Au moins 20 entreprises – dont Nestlé, Schweppes, Nissan, L’Oréal et la banque BBVA – ont retiré leurs publicités de la téléréalité diffusée par Telecinco, la chaîne la plus regardée d’Espagne. La justice a été saisie d’une plainte de cette candidate, Carlota Prado, qui dit avoir été violée par un autre participant alors qu’elle était sous l’emprise de l’alcool et inconsciente. Les producteurs avaient expulsé le jeune homme de l’émission et les images n’avaient jamais été diffusées. Bien qu’elle date de novembre 2017, l’affaire défraie la chronique depuis la publication, la semaine dernière, d’un article du média en ligne espagnol El Confidencial rapportant que le lendemain du viol allégué, Carlota avait été amenée à commenter la scène face à la caméra. — Agence France-Presse

Ça fait jaser

E.T. retrouve Elliott pour les Fêtes

On le croyait reparti à la maison pour de bon. Or, voilà que, 37 ans après avoir conquis le cœur de millions d’enfants et d’adultes du monde entier, E.T. l’extraterrestre a fait hier un retour inespéré sur nos écrans… à la faveur d’une campagne publicitaire des Fêtes de l’entreprise de télécommunications et fournisseur d’accès internet Xfinity. Une publicité diffusée en première hier sur NBC montre l’iconique extraterrestre renouer avec un Elliott devenu adulte… et incarné par l’acteur Henry Thomas, celui-là même qui jouait l’enfant dans le mégasuccès de Steven Spielberg. Le monde a bien changé depuis 1982, et la créature fait la découverte de l’internet et de la réalité virtuelle grâce à la famille d’Elliott dans cette pub qui flatte avec succès notre fibre nostalgique. — Frédéric Murphy, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.