3

L’Espagnol Jon Rahm a remporté le Défi mondial de golf par quatre coups (- 20), hier dans les Bahamas, devant l’Américain Tony Finau et le Suédois Henrik Stenson. Rahm a donc terminé l’année avec trois victoires, comme en 2017, lors de sa première saison complète en tant que professionnel.

— Associated Press

Hockey féminin LCHF

Dominantes, les Canadiennes

Les Canadiennes de Montréal ont marqué 13 buts en deux matchs et ont dominé les Blades de Worcester par les marques de 6-1 (samedi) et 7-0 (hier) à la Place Bell de Laval. Neuf joueuses des Canadiennes ont trouvé le fond du filet pendant le week-end, dont la capitaine Marie-Philip Poulin à trois reprises. Poulin occupe d’ailleurs le premier rang des marqueuses de la Ligue canadienne de hockey féminin, avec 20 points en 12 matchs. La gardienne Marie-Soleil Deschênes a récolté le blanchissage hier devant le filet des Montréalaises. Les Canadiennes se rendront en Chine, où elles affronteront les KRS Vanke Rays de Shenzhen les 12, 14 et 15 décembre.

— La Presse

Hockey LNH

Un mois sans Kovalchuk

Ilya Kovalchuk, des Kings de Los Angeles, sera absent environ quatre semaines à la suite d’une opération à une cheville ; l’attaquant russe était ennuyé par une bursite. Âgé de 35 ans, Kovalchuk se classait troisième chez les Kings avec 14 points en 25 matchs. Sélectionné au premier rang du repêchage de 2001 par les Thrashers d'Atlanta, il fait un retour dans la LNH après un séjour de cinq saisons dans la KHL, en Russie. Les Kings lui ont accordé un contrat de trois saisons et 18,75 millions US le 1er juillet dernier.

— Associated Press

Judo  Omnium de Hong Kong

Gauthier-Drapeau sur le podium

François Gauthier-Drapeau a fait fi d’une blessure au genou droit et il a remporté la médaille de bronze chez les moins de 81 kg, hier, à l'Omnium de judo de Hong Kong. Le Montréalais de 20 ans a eu le dessus par ippon sur le Chinois Zhang Zhiyuan. À sa première saison senior, Gauthier-Drapeau a ainsi mis la main sur une deuxième médaille en deux tournois. « C’est le combat dont je suis le plus fier, a-t-il dit au sujet de sa victoire contre Zhang. Ça fait quelques semaines que je traîne cette blessure et j’ai fait l’impasse sur quelques tournois au Québec. […] Je n’étais pas sûr de participer à la compétition ce week-end. J’aurais aimé l’or, mais compte tenu des circonstances, c’est bon ! »

— La Presse canadienne

Ski alpin Coupe du monde de Beaver Creek

Hirscher n’est pas imbattable !

L’Allemand Stefan Luitz a terminé en force et remporté l’épreuve de slalom géant disputée hier à la Coupe du monde de Beaver Creek, au Colorado, mettant fin à la série de cinq victoires de l’Autrichien Marcel Hirscher dans cette discipline. Luitz a terminé ses deux descentes en 2 min 36,38 s, devançant Hirscher par 0,14 s. Le Suisse Thomas Tumler a complété le podium. Hirscher avait remporté neuf des dix dernières épreuves de slalom géant en Coupe du monde ; il est monté sur le podium lors d’un 16e slalom géant d’affilée. Le Canadien Erik Read s’est classé au 19e rang.

— Associated Press

Cyclisme sur piste  Coupe du monde

Objectif atteint pour Archambault

Même s’il a fini 35e des qualifications du sprint individuel, Joël Archambault peut dire mission accomplie. Le cycliste avait comme objectif d’établir un record personnel à la Coupe du monde de Berlin, ce qu’il a fait avec un chrono de 10,170 s. « À la Coupe du monde de Milton, j’avais fait 10,300 s. C’est donc mon meilleur temps en compétition même si je crois que j’aurais pu faire encore mieux », a dit l’athlète de Sainte-Christine. Hugo Barrette a pour sa part été éliminé dans les seizièmes de finale. Le coureur des Îles-de-la-Madeleine a été disqualifié pour être entré dans le couloir des sprinteurs alors que son adversaire espagnol Juan Peralta Gascon s’y trouvait déjà. La Lévisienne Lauriane Genest a vu son parcours prendre fin au repêchage du premier tour au keirin. Elle est tombée et n’a pas rallié l’arrivée.

— Sportcom

SKI DE FOND

Harvey a évité le pire

Le Québécois Alex Harvey a évité le pire au 15 km style classique en départ poursuite, hier : une chute avec le Norvégien Martin Johnsrud Sundby lors de la Coupe du monde de Lillehammer, en Norvège.

« Sundby est tombé devant moi et j’ai failli suivre. J’ai perdu pas mal de vitesse. Je ne jouais pas le podium, mais je pensais faire mieux parce qu’à ce moment, j’étais septième ou huitième.

« Nous étions un gros groupe et il neigeait beaucoup, alors personne ne pouvait se sauver », a dit Harvey, 16e de l’épreuve à 5,4 secondes de la troisième place.

Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a fait savoir qu’il n’y avait pas eu trop de surprises pendant la course.

« Ç’a été comme je pensais. Notre groupe est remonté jusqu’à celui pour la troisième place et le rythme était assez facile. J’étais quand même confortable et c’était une meilleure journée qu’hier [samedi].

« Il y avait beaucoup de Norvégiens avec moi et d’autres dans les deux groupes de tête, alors leur stratégie était de ne pas trop chasser leurs coéquipiers en avant. »

Au terme des trois courses, le pays hôte s’est imposé au classement général de ce mini-tour. Didrik Toenseth a fini premier devant ses compatriotes Sjur Roethe (+ 1,6 s) et Emil Iversen (+ 1 min 3,3 s). Harvey a accusé un retard de 1 min 8,7 s sur le grand gagnant. Les Canadiens Russell Kennedy et Andy Shields ont fini 61e et 71e.

« Mon podium est le moment fort du week-end et du début de saison jusqu’à maintenant. L’an passé, à cette période de l’année, j’avais fini quatrième et deux fois sixième. J’étais souvent passé proche d’une médaille parce que j’avais plus de stabilité [dans mes performances].

« Mais je trouve ça plus gratifiant d’avoir un podium et après finir 15e, 16e ou 17e que d’être tout le temps quatrième, cinquième ou sixième », a ajouté le skieur de 30 ans.

Harvey sera sur la ligne de départ du 30 km style libre de la Coupe du monde de Beitostolen, en Norvège, samedi prochain. Il prendra ensuite l’avion pour la prochaine étape à Davos, en Suisse.

« Je vais à Beitostolen un peu dans l’inconnu parce qu’en début de saison, le sprint se passe très bien et les longues distances, c’est moyen. Je vais faire des entraînements moins intenses cette semaine, mais plus de longues sorties pour augmenter mon endurance. Ça sera un bon défi ! »

Chez les femmes, la Norvégienne Therese Johaug a triomphé lors de l’épreuve de 10 km style classique en départ poursuite. Elle a battu la Suédoise Ebba Andersson et la Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg.

Aucune fondeuse canadienne n’a pris part à cette compétition.

— Sportcom et La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.