Guerre commerciale

Nouvelle salve de Washington contre Pékin

Les États-Unis ont tiré une nouvelle salve dans la guerre commerciale avec la Chine en dressant une liste supplémentaire de produits chinois importés d’une valeur de 200 milliards de dollars par an qu’ils menacent de taxer dès septembre. « Plutôt que de répondre à nos préoccupations légitimes, la Chine a commencé à prendre des mesures de rétorsion contre des produits américains. De telles actions sont injustifiables », a accusé hier le représentant au Commerce américain (USTR) Robert Lighthizer dans un communiqué. En raison des processus légaux et de consultation, ces tarifs de 10 % sur les produits visés ne pourront pas entrer en vigueur avant septembre si les États-Unis décident d’aller au bout de leur démarche, ont indiqué hier à la presse des responsables de l’administration Trump. Au total, ce sont 250 milliards de dollars de produits chinois importés aux États-Unis qui seraient touchés, 16 milliards venant s’ajouter aux 34 milliards initiaux, puis encore les 200 milliards annoncés hier. Donald Trump a d’ores et déjà menacé de ne pas s’arrêter là et de frapper plus de 400 milliards de dollars d’importations chinoises.

— Agence France-Presse

Réalité virtuelle

Concordia accueille une « usine d’innovation »

À l’image de ce que les universités de Montréal et McGill ont réussi à faire avec l’intelligence artificielle, Concordia annoncera ce matin la fondation d’une « usine d’innovation » axée sur la réalité virtuelle. L’organisme, appelé XR : MTL et mis sur pied avec Ubisoft, aura le mandat de développer des applications avec un fort potentiel commercial. Il s’agira surtout de regrouper en un même lieu start-up, universitaires et entreprises afin de favoriser les partenariats et l’échange de connaissances sur ce qu’on appelle la réalité « étendue » – « Extended Reality » en anglais, d’où vient le sigle XR. Cette nouvelle désignation regroupe les réalités virtuelle, augmentée et mixte. Des partenariats avec Oculus, Triotech et D-Box, notamment, ont déjà été établis. Le studio de jeux vidéo Ubisoft créera dans les locaux de XR : MTL un laboratoire, appelé L’Atelier XR, dont un des mandats sera d’encadrer les entreprises en démarrage qui souhaitent concevoir des applications dans ce domaine. Outre les jeux vidéo, on souhaite élargir les projets à des secteurs industriels, commerciaux et éducatifs.

— Karim Benessaieh, La Presse

Banque du Canada

Hausse du taux directeur attendue ce matin

Augmenter les taux d’intérêt au début d’une guerre commerciale, dont les impacts pourraient être désastreux pour l’économie canadienne, peut être risqué. C’est pourtant ce que fera la Banque du Canada aujourd’hui, après avoir attendu six mois avant de poursuivre la normalisation de sa politique monétaire. Tous les signaux que la Banque du Canada attendait avant de relancer son taux directeur à la hausse sont maintenant là. Le taux d’inflation est passé au-dessus de sa cible de 2 % et les salaires ont recommencé à augmenter. Le marché de l’emploi a ralenti, mais il se porte bien et le taux de chômage est à son plus bas niveau en 40 ans. Enfin, les exportations et les investissements reprennent de la vigueur, après une stagnation qui a longtemps inquiété la banque centrale. La plupart des économistes s’attendent donc à un relèvement du taux directeur aujourd’hui, qui devrait passer de 1,25 à 1,5 %. Même à ce niveau, les taux canadiens restent parmi les plus bas des pays industrialisés, compte tenu de l’état de l’économie.

— Hélène Baril, La Presse

Commerce en ligne

Amazon installe un nouveau centre de distribution à Ottawa

Le détaillant internet Amazon installe son nouveau centre de distribution à Ottawa. Il doit desservir l’ensemble du pays et s’ajoutera à des centres déjà présents en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique. C’est la société Broccolini qui construira le bâtiment de plus d’un million de pieds carrés devant créer 600 emplois temps plein à son ouverture, prévue en 2019. L’entrepôt « deviendra la plus grande installation industrielle jamais construite dans la région d’Ottawa », clame le communiqué publié hier matin par Broccolini. Le centre de distribution sera situé à l’angle de Boundary Road et de l’autoroute 417, à l’entrée est de la ville. La main-d’œuvre dans la région est l’une des plus bilingues du pays, a souligné un reportage de Radio-Canada sur le sujet en mai dernier. Amazon exploite sept centres de distribution au Canada. Le plus à l’est du pays se trouve pour le moment dans la région de Toronto. « L’Ontario demeure un excellent endroit pour Amazon de faire des affaires », a déclaré hier dans un communiqué Glenn Sommerville, directeur de l’exploitation d’Amazon au Canada, qui a aussi eu de bons mots pour la main-d’œuvre de la province.

— André Dubuc, La Presse, avec La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.