40 ans du festival de jazz

La planète jazz se donne rendez-vous à Verdun

C’est sur un air de jeunesse que le Festival International de Jazz de Montréal entreprend sa quarantième année, en déployant une partie de sa programmation extérieure à Verdun, l’un des plus vivants et vibrants quartiers de la métropole.

Verdun comme destination jazz ? Oh que oui ! Dès le jeudi 27 juin, et jusqu’au 6 juillet, un solide cortège d’artistes locaux et internationaux se succéderont sur la scène Loto-Québec, directement aménagée sur « La Well », soit l’emblématique rue Wellington, l’une des artères les plus animées de Montréal.

Ce nouveau pôle festif sera l’occasion de vivre une expérience favorisant à la fois les découvertes musicales et des échanges citoyens privilégiés, au cœur d’un quartier en constante évolution. Cette première escapade à l’extérieur de l’habitat naturel du FIJM concrétise du même souffle la volonté de son équipe de mettre en place ce type d’initiatives dans plusieurs arrondissements de Montréal au cours des années à venir.

Un festival à la Montréal

En plus de l’esprit festif et familial qu’elle insufflera à ce nouvel espace de rassemblement, cette programmation, gratuite et diversifiée, a été conçue à l’image de l’arrondissement et de certains de ses artistes. On note aussi l’animation prévue dans le jardin et sur le perron de l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, tout comme les kiosques alimentaires et les aires de repos, spécialement mis à la disposition des festivaliers.

Le dynamisme de Verdun, l’enthousiasme des commerçants du secteur et de ses partenaires, dont la SDC de la promenade Wellington – rappelant les premières années du festival, rue Saint-Denis – ont tôt fait de convaincre l’équipe du FIJM que cet arrondissement constituait le lieu idéal pour donner naissance à cette heureuse initiative. Toutes les raisons sont donc bonnes pour plonger dans la vie de quartier et l’esprit festif du bien-aimé Verdun.

De l’éclectisme au programme

27 juin : Susie Arioli, Clay & Friends et The Brooks; 28 juin : Thomas de Pourquery, Blick Bassy et Soran; 29 juin : Yaron Herman trio, Forest Boys et Boulevards; 30 juin : Linda May Han Oh Quintet, Misses Satchmo et Jireh Gospel Choir; 1er juillet : Webster & 5 for Trio, Devon Gilfillian et Suuns; 2 juillet : LoFi Octet, Klaus et Cha Wa; 3 juillet : Silibrina, Newen Afrobeat et U.S. Girls; 4 juillet : Gentiane MG trio, Wesli et Beyries; 5 juillet : Sweet Crude, Black Pumas et Muthoni Drummer Queen; 6 juillet : Simon Denizart, Mdou Moctar et Golden Dawn Arkestra.

Le FIJM à Verdun : boulot, métro, vélo

Après le boulot

Du 27 juin au 6 juillet, sur Wellington, entre les rues de l’Église et Gordon.

Trois spectacles présentés chaque soir, à 17 h, 19 h et 21 h.

En métro

Envie d’un combo jazz ? Le site du FIJM Verdun est à proximité de la station de l’Église (ligne verte), donc à quelques minutes d’un trajet direct depuis la station Place-des-Arts, dans le Quartier des spectacles.

En vélo

Plusieurs pistes cyclables et stations BIXI sont situées à proximité.

Le site Verdun : une œuvre collective

En s’engageant dans divers quartiers pour y transplanter ses racines, l’équipe du FIJM souhaite notamment faire concrètement écho à la nouvelle politique culturelle de la Ville de Montréal et à la nouvelle stratégie de développement de Tourisme Montréal. Notons d’ailleurs que la programmation du site Verdun est rendue possible grâce au soutien du Groupe Banque TD, de Rio Tinto et de Loto-Québec, ainsi que du gouvernement du Canada, du gouvernement du Québec, de la Ville de Montréal, de Tourisme Montréal, de l’arrondissement de Verdun et la SDC promenade Wellington.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.