Humour  Grand Montréal comédie fest

Patrick Groulx et Sam Breton inversent les rôles

Depuis son lancement en mai dernier, le Grand Montréal comédie fest veut bousculer les conventions. C’est dans cette optique que s’inscrit On inverse les rôles !, une série de spectacles où des humoristes établis assurent la première partie d’artistes de la relève. La Presse a demandé à Patrick Groulx de s’improviser journaliste et d’interviewer Sam Breton.

Patrick Groulx : Es-tu superstitieux ? As-tu des rituels d’avant-show ?

Sam Breton : Je ne suis aucunement superstitieux et je trouve même un peu stupides les gens qui le sont. En fait, dans mon cas, c’est complètement l’inverse. Certains humoristes vont faire un très bon spectacle en portant une chemise et vont la remettre pour le prochain. Moi, si je fais un excellent show avec une chemise, je vais faire en sorte de ne pas la remettre pour me prouver qu’il n’y a rien d’aléatoire dans ma carrière. Le jour où je porte du polyester ne déterminera pas si je suis bon ou poche !

P. G. : Des artistes se handicapent avec ça. Quand ils se rendent compte sur scène qu’ils ont oublié de faire leur rituel, ils pensent que ça va mal aller. Et tu ne feras pas un bon show si tu penses à ça sur scène, c’est certain !

Pourquoi m’as-tu choisi pour ta première partie ?

On avait le luxe de choisir. À mon 11e appel, j’étais rendu à Patrick [rires] ! Je connais Patrick depuis quelques années, j’aime beaucoup l’être humain, avant même l’humoriste, et Pat est un cœur sur deux pattes. Il m’amène à un autre niveau tant émotionnel que professionnel, voilà pourquoi je me colle à lui autant que je peux.

Quel numéro me volerais-tu ?

Toutes tes années au Groulx Luxe. Sinon, ton personnage du curé. Je ne serais également aucunement gêné de voler ton show actuellement en rodage.

Pourquoi on devrait aller voir ton show au Grand Montréal comédie fest ?

Je pense que le but d’un humoriste, c’est de trouver sa couleur, et je crois avoir trouvé la mienne. Dans la centaine d’humoristes que nous sommes, je crois que c’est une bonne clé. Je vais proposer de nouvelles choses, des exclusivités que je vais présenter dans mon 60 minutes.

On inverse les rôles ! avec Patrick Groulx et Sam Breton, le 14 juillet à 18 h et 20 h 30 au Théâtre Sainte-Catherine

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.