ARCHITECTURE

Un chalet de rêve… à assembler

Se réfugier en forêt loin des tracas quotidiens. On en rêve tous. Les chalets de l’entreprise vancouvéroise The Backcountry Hut Company pourraient bien être notre eldorado. Ces refuges « prêts à assembler » sont inspirés d’IKEA : fonctionnels, design et abordables. Ne reste plus qu’à trouver un terrain.

Le chalet dont vous avez toujours rêvé

Peu de projets suscitent un engouement aussi généralisé que les chalets proposés par The Backcountry Hut Company (BHC), fondée en 2015. Depuis leur passage au Interior Design Show de Toronto en janvier dernier, les fondateurs ont le vent dans les voiles. Pourquoi ? Parce qu’ils ont en main un produit novateur, incroyablement design et exceptionnellement bien pensé.

Les modèles développés par BHC sont de véritables bijoux architecturaux. Et l’idée derrière leur fabrication impressionne tout autant. « Notre système permet de créer une structure de base qu’un petit groupe peut assembler facilement, tant en milieu urbain qu’en région éloignée », explique le cofondateur Wilson Edgar. De quoi faire rêver toute personne en quête d’évasion.

Pour créer BHC, Wilson Edgar s’est associé avec deux partenaires de taille : l’architecte Michael Leckie de Leckie Studio, une boîte d’architecture britanno-colombienne maintes fois primée, et Cyrill Werlen, un expert en construction originaire de la Suisse. Ensemble, ils utilisent les meilleurs produits et maximisent les techniques les plus poussées de la science du bâtiment pour concevoir trois modèles de microchalets modulables et extensibles, au design soigné et intelligent.

Le prêt-à-assembler inspiré d’IKEA

Les partenaires d’affaires ne le cachent pas : leur concept est fortement inspiré par la mission du fondateur d’IKEA, Ingvar Kamprad, soit offrir des produits fonctionnels et abordables. Les habitations sont donc livrées à plat, prêtes à assembler tel un meuble IKEA, une notion qui diffère des maisons préfabriquées.

Un minimum d’expérience en construction est tout de même requis. Wilson Edgar précise : « Ça reste des structures relativement imposantes. Cependant, les panneaux muraux et de toiture sont dimensionnés pour pouvoir être soulevés à la main et mis en place à l’aide d’un simple système de treuils et de poulies. »

«  L’idée est de rendre la construction plus efficace. Au lieu de devoir travailler avec des dessins et des matériaux bruts à mesurer et à couper, le constructeur obtient plutôt un plan détaillé, ainsi qu’un kit précoupé à assembler. »

— Wilson Edgar, cofondateur de The Backcountry Hut Company

Modulables et personnalisables à l’infini

La coquille de base fait 18 pieds de largeur sur 10 pieds de profondeur (5,5 mètres sur 3 mètres) et comprend la structure, les murs, les fenêtres, les portes et les puits de lumière. La superficie habitable peut ensuite être augmentée par l’ajout d’autres modules afin de créer de plus grands espaces de vie ou des chambres supplémentaires, et ce, au gré des désirs et des besoins de l’acheteur.

L’intérieur, quant à lui, est détaché de la coquille, ce qui en fait un élément complètement personnalisable. Le service de design est bien sûr offert par BHC, qui collabore avec des experts de renom.

BHC prône une philosophie zéro déchet dans la conception et la mise en œuvre de ses produits. Une attention particulière est ainsi portée au choix de matériaux écoresponsables et à l’empreinte environnementale des constructions.

Un produit adapté à l’hiver québécois

Est-ce que les chalets de BHC peuvent supporter les conditions météorologiques québécoises  ?  « Nos structures sont conçues pour résister à toutes les intempéries de l’hiver canadien, de la grosse bordée de neige aux journées de froid extrême, affirme Wilson Edgar. Nous livrons également partout au pays, sur n’importe quel site accessible par camion ou par hélicoptère. »

The Backcountry Hut Company

Trois modèles, modulables et personnalisables, prêts à assembler : 

The Alpine Hut

The Great Lakes Cabin

The Surf Hut

Superficie de la coquille de base :  entre 250 et 1 300 pi2, selon le modèle

Prix de départ :  150 $ du pied carré

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.