Moments marquants 2010-2019

Le Top 5 Au 19e

Les dix dernières années ont laissé plusieurs traces sur les différents circuits professionnels. L’émergence de la Canadienne Brooke Henderson, le retour du golf aux Olympiques, la création du Championnat Drive Chip & Putt par Augusta National ou la plus récente victoire de Tiger Woods au Tournoi des Maîtres sont tous des moments qui laissent présager un avenir florissant. Nos experts se sont prononcés, alors voici le Top 5 Au 19e des évènements les plus marquants de la dernière décennie !

La méthodologie

Cet exercice permet évidemment de revivre des moments qui ont défini l’évolution de notre sport, mais qui marquent également la fin d’une époque. Ce fut notamment le cas avec les décès de Seve Ballesteros, en 2011, et d’Arnold Palmer, en 2016. Deux grands du monde du golf qui ont marqué leur génération avec leur personnalité flamboyante. En fait, il s’agit de deux golfeurs qui ont eu de l’influence autant sur les parcours qu’à l’extérieur de ceux-ci. La génération des Rory McIlroy, Brooks Koepka, Dustin Johnson et Bryson DeChambeau doit prendre exemple sur eux et perpétuer cette mentalité.

Pour ce qui est de l’évolution de notre sport, on doit évidemment penser aux avancées technologiques en matière d’équipement et à la modernisation des règles de golf. L’objectif de ces transformations est de rendre le golf plus accessible et plus compréhensible pour tous les golfeurs.

Compte tenu du rapport sur la distance qui a été rendu public par la USGA (United States Golf Association), au mois de février dernier, on s’est rapidement rendu compte que les grandes instances du golf ont tout un défi entre les mains et qu’il marquera assurément la prochaine décennie.

Nos experts

Soyons francs, il s’agit d’une lourde tâche que de se limiter à sélectionner seulement cinq moments qui ont marqué les dix dernières années. Voilà la mission qui a été donnée à nos cinq experts, soit Michel Lacroix, animateur du golf et de l’émission de télé Au 19e à RDS, Mario Brisebois, journaliste renommé et collaborateur aux publications d’Ovation médias, Jean-Louis Lamarre, professionnel de golf à La Vallée du Richelieu, Debbie Savoy Morel, professionnelle au Club de golf Le Mirage, et Yohann Benson, professionnel au Club de golf Laval-sur-le-Lac et analyste de golf à RDS.

La méthodologie est bien simple : nous leur avons demandé leurs cinq faits les plus marquants de la dernière décennie dans le monde du golf. Comme vous pourrez le constater, les directions sont évidemment nombreuses puisqu’il y a eu plusieurs moments marquants autant sur les parcours qu’à l’extérieur.

Afin d’établir le Top 5 Au 19e de la dernière décennie, nous avons alloué des points pour chacune des places obtenues. Une première position vaut 5 points, une deuxième place vaut quatre points et ainsi de suite, jusqu’à la cinquième position qui en vaut un seul.

Par la suite, question de s’amuser un peu et d’alimenter vos prochaines conversations, nous avons demandé à nos experts de nous prédire un fait ou une normalité qui fera partie de notre quotidien en 2030.

Nous venons de vivre une décennie haute en couleur et la suivante, vous en conviendrez, ne pouvait probablement pas débuter de façon plus rocambolesque. Alors, pourquoi ne pas se projeter dans le temps et sortir notre boule de cristal ? Mais tout d’abord, place aux résultats !

Le Top 5 Au 19e

1- Victoire de Tiger au Tournoi des Maîtres en 2019 (18 pts)

Sans aucun doute, la victoire de Tiger Woods au Tournoi des Maîtres de 2019 est l’évènement qui a le plus retenu l’attention. Trois de nos experts (Jean-Louis, Debbie et Yohann) ont placé la victoire du Tigre en première position, alors qu’elle a fait les frais d’une troisième place du côté de Mario.

2- Victoire de Brooke Henderson à l’Omnium canadien féminin (12 points)

Brooke Henderson et son exploit réalisé en 2018 se sont hissés à la deuxième place de notre Top 5 des évènements les plus marquants de la dernière décennie. La Canadienne a reçu trois votes (Michel, Mario et Debbie) de deuxième place. Mentionnons que Jean-Louis a également inscrit Brooke Henderson à son palmarès, mais il a plutôt souligné sa neuvième victoire professionnelle, qui lui avait permis de devenir l’athlète canadienne la plus décorée dans le monde du golf.

3- Décès d’Arnold Palmer (11 points)

Il a marqué plus d’une génération de golfeurs et de golfeuses. Il a reçu deux votes (Jean-Louis et Debbie) de troisième place, alors que Mario lui a décerné la palme de son Top 5.

4- Miracle à Medinah (5 points)

Après un Top 3 convaincant, il est important de souligner que les avis de nos experts sont plus partagés lorsque vient le temps de trancher pour les quatrième et cinquième positions. Selon le système de points établi, la Coupe Ryder de 2012, aussi appelée « Miracle à Medinah », occupe, à lui seul, le quatrième rang grâce à la première place attribuée par Michel. Il a d’ailleurs été le seul à opter pour ce fait marquant survenu au cours de la dernière décennie.

5- Nouveaux règlements, retour du golf aux Jeux olympiques et autres (4 points)

La cinquième et dernière position de notre Top 5 est partagée par plusieurs évènements qui ont retenu l’attention de nos experts. Tout d’abord, la modernisation des règles de golf, survenue le 1er janvier 2019, occupe le troisième échelon du côté de Michel et le cinquième pour Debbie.

Le retour du golf aux Jeux olympiques a également retenu l’attention de deux de nos experts (Michel et Mario).

Pour ce qui est des autres faits marquants qui siègent à égalité au cinquième rang, avec quatre points chacun, la neuvième victoire de Brooke Henderson, qui lui a permis de devenir la golfeuse la plus titrée au pays, a mérité une deuxième position selon l’avis de Jean-Louis, tandis que la victoire de Tiger Woods lors du Championnat du circuit en 2018 a également fait les frais d’une deuxième place, cette fois du côté de Yohann.

Les choix de nos experts

Michel Lacroix

1- Miracle à Medinah

2- Victoire de Brooke Henderson à l’Omnium canadien féminin, en 2018

3- Mise en place des nouveaux règlements, le 1er janvier 2019

4- Retour du golf aux Jeux olympiques, en 2016

5- Dernière année des qualifications du circuit de la PGA, en 2012

En 2030…

Compte tenu de l’augmentation des tournois internationaux inscrits au calendrier régulier du circuit de la PGA, le golf professionnel sera principalement l’affaire d’un circuit international regroupant les meilleurs golfeurs en fonction d’un classement mondial établi. La notion de « tournoi majeur » sera abandonnée à la faveur de dix tournois Masters 1000 regroupant, chaque fois, les 100 meilleurs du classement général en cours.

Mario Brisebois

1- La mort d’Arnold Palmer

2- Victoire de Brooke Henderson à l’Omnium canadien féminin, en 2018

3- Victoire de Tiger Woods au Tournoi des Maîtres, en 2019

4- Retour du golf aux Jeux olympiques, en 2016

5- La sélection de Diane Dunlop-Hébert en tant que membre féminine à St Andrews

En 2030…

Alors dans la jeune trentaine, à 31 ans, Brooke Henderson sera en quête de son 50e titre en carrière. Pourquoi pas ? Après tout, à 22 ans seulement, elle en compte déjà neuf à son actif !

Toujours en 2030, espérons que le golf québécois comptera, depuis quelques années, sa représentation et sa permanence sur les grands circuits (PGA ou LPGA). Et, pourquoi pas, un titulaire ou deux ! Avec les Bernard (Hugo), Dao (Céleste et Malik), Savoie (Joey), Thibault (Brigitte), Vandette (Christopher) et autres membres à Équipe Canda, sachez que l’espoir pointe dans la bonne direction.

Jean-Louis Lamarre

1- Victoire de Tiger au Tournoi des Maîtres de 2019

2- La neuvième victoire de Brooke Henderson sur le circuit de la LPGA

3- La mort d’Arnold Palmer, en 2016

4- La victoire de Shane Lowry à l’Omnium britannique, en 2019

5- La performance de Tom Watson à l’Omnium britannique… en 2009

En 2030…

Juillet 2030, St Andrews, Écosse : Bryson DeChambeau atteint le vert du 18e et dernier trou avec un fer 4, réussit un birdie facile et remporte par six coups son onzième tournoi majeur. Dans son discours, il se rappelle le moment, pendant la pandémie, où il a décidé de prendre quelques livres de muscle pour gagner un peu de puissance. Il faut dire qu’à 331 livres on reconnait à peine le jeune homme qu’on surnommait alors le « mad scientist ». Puis, la voix chevrotante, et à la surprise de tous, il annonce sa retraite du golf de compétition pour se consacrer entièrement à sa nouvelle passion, la lutte professionnelle.

Debbie Savoy Morel

1- Victoire de Tiger Woods au Tournoi des Maîtres de 2019

2- La victoire de Brooke Henderson à l’Omnium canadien féminin, en 2018

3- La mort de Seve Ballesteros, en 2011, et d’Arnold Palmer, en 2016

4- Les victoires de nos Canadiens sur le circuit de la PGA

5- La mise en place des nouveaux règlements, le 1er janvier 2019

En 2030…

Si on regarde vers l’avenir, je prévois des athlètes encore plus en forme et qui frapperont encore plus loin. L’utilisation de l’intelligence artificielle sera la norme dans l’élaboration de nouveaux équipements. Pour ce qui est de la balle, il y en aura une pour les joueurs professionnels et une pour les amateurs, qui permettra de franchir encore plus de distance. Allons-y, aussi, avec plus de golf du côté des femmes et des familles. Et pourquoi pas un grand changement dans la tenue vestimentaire ? On s’en reparle dans dix ans !

Yohann Benson

1- Victoire de Tiger Woods au Tournoi des Maîtres de 2019

2- La victoire de Tiger Woods au Championnat du circuit, en 2018

3- La ronde de 59 du Canadien Adam Hadwin, en 2017

4- L’implantation du Championnat Drive Chip & Putt et de l’Invitation amateur féminin d’Augusta

5- Le circuit de la PGA qui acquiert le circuit canadien, en 2012

En 2030…

Certains seront peut-être déçus de ma réponse, mais je crois qu’en 2030, le golf sera semblable à ce que l’on connait présentement. Outre quelques changements de règles concernant l’équipement, les jeunes loups continueront à être de plus en plus prêts et affamés lorsqu’ils atteindront le circuit de la PGA.

Des moments à ne pas oublier

La victoire de Phil Mickelson au Tournoi des Maîtres de 2010 a été étincelante. Qui ne se rappelle pas de son deuxième coup, au 13e trou, à partir des aiguilles de pins ?

En 2012, Bubba Watson mettait la main sur un premier veston vert en carrière. L’un des coups les plus spectaculaires de la décennie est survenu en prolongation au 10e trou. Le talent de Watson n’était plus à débattre.

En 2013, Inbee Park est devenue la première professionnelle à remporter trois évènements majeurs de façon consécutive depuis Tiger Woods, en 2000. Jordan Spieth est venu bien près de réaliser l’exploit en 2015, avec des victoires lors des deux premiers majeurs de la saison. Malheureusement, il a terminé à égalité au quatrième rang lors du suivant, soit l’Omnium britannique.

En 2016, le fabricant Nike a pris la décision de cesser la fabrication d’équipement de golf, à l’exception des vêtements et des souliers. Nombreux ont été les ambassadeurs de Nike qui ont dû se dénicher de nouveaux bâtons, dont Rory McIlroy, Brooks Koepka et Tiger Woods.

En 2016, le vétéran golfeur Jim Furyk a établi une nouvelle marque pour le plus bas pointage enregistré lors d’un tournoi officiel du circuit de la PGA. Il a joué 58 lors de la dernière ronde du Championnat Travelers. Mentionnons que le Japonais, Ryo Ishikawa (2010), ainsi que l’Allemand Stephan Jäger (2016) ont également enregistré des pointages de 58 en compétition. Ils évoluaient respectivement sur le circuit du Japon et sur le circuit Korn Ferry.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.