Jeux du Commonwealth

Jennifer Abel rebondit et remporte l’or à l’épreuve individuelle du trois mètres

La Québécoise Jennifer Abel a rebondi hier après avoir fait un faux pas lors de l’épreuve de plongeon synchronisé du tremplin de trois mètres, remportant la médaille d’or à l’épreuve individuelle du trois mètres des Jeux du Commonwealth.

Abel et sa partenaire Mélissa Citrini-Beaulieu occupaient le premier rang de la finale de plongeon synchronisé après trois essais, mercredi, mais les Canadiennes ont terminé au cinquième échelon après un quatrième plongeon désastreux d’Abel.

Il n’y a eu aucune erreur hier, alors qu’Abel, de Laval, a résisté à une tentative de remontée de l’Australienne Maddison Keeney. Abel a obtenu un total de 366,95 points, tandis que Keeney a terminé l’épreuve avec 366,55 points.

« Je voulais énormément cette médaille. J’ai tout donné et ç’a été très difficile de plonger dehors. »

— Jennifer Abel

« C’était serré et j’ai un peu joué avec le feu. Je n’ai pas voulu faire mon plongeon avec un coefficient de difficulté de 3,4 parce que je voulais me concentrer sur la technique et miser sur le mental, et non l’aspect physique. »

La multiple médaillée a d’ailleurs fait savoir qu’il s’agissait de ses derniers Jeux du Commonwealth. Toutefois, elle a affirmé qu’elle continuerait la compétition jusqu’aux Jeux olympiques de Tokyo, en 2020.

Le bronze pour Riendeau

Vincent Riendeau, de Pointe-Claire, a quant à lui remporté la médaille de bronze à la plateforme de 10 mètres. Il avait aussi décroché le bronze lors de cette épreuve en 2010.

« C’est sûr qu’après les derniers Jeux du Commonwealth, je voulais gagner une autre médaille, a dit Riendeau, troisième à Glasgow en 2014. J’ai manqué de finition lors de deux ou trois de mes plongeons, mais je suis très heureux que ceux qui se sont bien passés m’aient permis de monter sur le podium. »

Les plongeurs canadiens ont gagné six médailles à Gold Coast (une d’or, quatre d’argent et une de bronze).

Victoire spectaculaire au basketball

En basketball masculin, Mamadou Gueye a réussi un panier de trois points à la dernière seconde du match, propulsant le Canada vers le match de la médaille d’or grâce à un gain de 88-86 contre la Nouvelle-Zélande.

Justus Alleyn, de l’Université du Manitoba, a été l’auteur de la passe décisive après que le Canada eut pris un temps d’arrêt alors qu’il ne restait que cinq secondes au cadran.

Ammanuel Diressa, de l’Université Ryerson, a mené les Canadiens avec 22 points, tandis que Conor Morgan, de l’Université de la Colombie-Britannique, a marqué 19 points. Munis Tutu, de l’Université de Carleton, a fourni 17 points et six aides, un sommet chez les représentants de l’unifolié.

Cette victoire assure au Canada de remporter sa première médaille en basketball masculin aux Jeux du Commonwealth. L’équipe se mesurera à l’Australie en finale.

Du côté féminin, les Canadiennes ont baissé pavillon  74-58 contre la Nouvelle-Zélande, lors d’un duel pour l’obtention de la médaille de bronze.

Ceejay Nofuente a récolté 18 points pour le Canada, alors que Daneesha Provo en a obtenu 14.

En rugby à sept chez les dames, Michaela Blyde a réussi deux essais en deuxième demie et la Nouvelle-Zélande a effacé un retard de 7-5 à la mi-temps pour battre le Canada 24-7.

Les Black Ferns (3-0-0) ont triomphé dans le Groupe A et le Canada (2-1-0) s’est emparé de la deuxième position.

Les deux équipes vont accéder aux demi-finales d’aujourd’hui, lors des débuts du rugby à sept féminin aux Jeux du Commonwealth.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.