Livre de cuisine

Mimi en français !

On trouve une abondance de livres de cuisine en librairie. Pour aider les lecteurs à faire un bon choix, La Presse+ met à l’épreuve de nouvelles publications.

On adore Mimi, même si elle tombe assurément dans la catégorie des gens qui devraient nous taper sur les nerfs, tant elle est parfaite.

Vous ne connaissez toujours pas Mimi Thorisson ? En quelques mots, c’est une femme particulièrement douée en cuisine qui s’est installée dans un manoir délabré du Médoc avec ses six enfants, son mari islandais et une douzaine de chiens. Elle a choisi la France, pays natal de sa mère – son père est chinois. Et la branche française de son arbre lui a bien appris les choses : la charmante Mimi cuisine des plats traditionnels que bien des Français ne font plus eux-mêmes avec élégance. 

Elle est apparue sur l’écran radar des gourmands branchés il y a quelques années, avec son blogue Manger, en anglais, suivi d’une émission de cuisine en français et d’un premier livre de recettes, en anglais d’abord, puis en français. L’univers de Mimi tranche complètement avec la tendance actuelle dans le monde de la cuisine : l’esthétisme est chargé, foncé, et le stylisme est très vieille France. Ses recettes sont compliquées, riches et contiennent beaucoup de viande.

On aime

Ce monde suranné, surréel de Mimi. On aime cuisiner comme elle, y mettre les heures qu’il faut pour réaliser une petite terrine ou un plat en sauce. C’est un retour dans le passé, à l’époque de la cuisine française traditionnelle. On aime beaucoup sa cuisine avec du beurre et de la crème qui prend du temps, a un goût riche et embaume la maison. On a énormément apprécié dans ce livre la place qu’on accorde à l’histoire fantastique de l’auteure, à cet improbable achat d’un manoir et à l’ouverture de son restaurant. À quand le film ?

On aime moins

On aime tout de Mimi. Avec elle, on prend tout, ou alors rien du tout.

On a testé

Nous avons fait des recettes de Mimi par de froids week-ends, parfaits moments pour se lancer dans cette cuisine faste et généreuse. Mis à l’épreuve, une tarte Tatin faite rapido presto, un délicieux feuilleté de jambon avec noix grillées et béchamel et une piperade servie avec du jambon de Parme et un œuf. Tout était splendide.

On l’achète ?

Oui.

Toutefois… Si vous ne connaissez pas encore Mimi Thorisson, sachez que son premier livre, À la table de Mimi, présente des mets plus traditionnels encore, peut-être un peu plus complexes et longs à réaliser. Si vous avez envie de réaliser des plats qui demandent du soin et du temps (beaucoup de temps), vous pourriez opter pour celui-là en premier. Et si vous tombez sous le charme, il y aura toujours le suivant. Et certainement d’autres à venir…

RECETTE

Terrine de campagne

INGRÉDIENTS

Pour 1 terrine pour 8-10 personnes

150 g de foies de volaille

450 g d’épaule de porc gras, grossièrement hachée

1 c. à thé de sel de mer fin

1/2 c. à thé de poivre rose moulu

1/2 c. à thé de poivre noir du moulin

1/4 de c. à thé de noix de muscade râpée

1/4 de c. à thé de poivre blanc du moulin

Les feuilles de 1 petit bouquet de thym frais (1 c. à thé)

1 échalote moyenne, émincée

60 ml d’armagnac

2 c. à soupe de porto

1 1/2 c. à soupe de vin blanc

8 feuilles de laurier, frais de préférence

PRÉPARATION

1. La veille, mélangez dans un saladier tous les ingrédients, sauf les feuilles de laurier. Couvrez et réfrigérez toute une nuit.

2. Le jour même, préchauffez le four à 200 °C (400 °F). Transférez le mélange de viande dans une cocotte en fonte. Décorez le dessus avec les feuilles de laurier et recouvrez de papier d’aluminium. Placez la cocotte dans un grand plat de cuisson assez profond, puis versez dans le plat de l’eau bouillante, qui doit arriver à la mi-hauteur de la cocotte pour faire un bain-marie. Enfournez pour 45 minutes.

3. Baissez la température du four à 180 °C (350 °F) et faites cuire encore 20 minutes. Retirez le papier d’aluminium et prolongez la cuisson de 25 à 40 minutes, jusqu’à ce que la température du cœur atteigne entre 65 et 71 °C (150-160 °F) – utilisez un thermomètre à viande.

4. Retirez la cocotte du bain-marie et laissez refroidir complètement. Couvrez et réfrigérez au moins 24 heures (48 heures, c’est encore mieux). Retirez les feuilles de laurier avant de servir.

Les nouvelles recettes de la table de Mimi

Hachette Pratique

336 pages

49,95 $

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.